Voyage au nord du cercle polaire en été

Le cercle polaire arctique a quelque chose de magnétique. Plus on y va et plus on a envie d’y retourner. Pour le climat, il faut reconnaître que même en été il y fait relativement frais. Quinze degrés avec un grand soleil et sans vent, c’est ce que l’on considère comme une très belle journée d’été polaire. Généralement pendant l’été, au dessus du cercle polaire il fait entre 8 et 12 degrés et il pleut assez souvent. Notamment lorsque l’on se trouve près des côtes. Voyager au nord du cercle polaire arctique est donc quelque chose d’assez particulier. Lors de ce voyage nous nous sommes principalement limités à la Norvège. La fin de l’article sera quant à lui dédié à la Laponie, à la Suède et à la Finlande.

Les Lofoten, l'un des plus beaux endroits d'Europe
Des petites maisons sur l’archipel des Lofoten

Voyage au nord du cercle polaire arctique en Norvège

Nordkapp au nord de la Norvège
Une fin de journée sensationnelle à Nordkapp

Les Lofoten, la région de Tromso, les aurores boréales à Alta, les falaises de Nordkapp ou le phare de Sletness. C’est à peu près tout ce qui vous attend dans le nord de la Norvège.

Slettnes, le phare le plus au nord
Au bout de la route, enfin le phare de Slettnes

Voyager au nord du cercle polaire en été, c’est avoir la chance d’observer des paysages immaculés et presque ignorés du monde. Un désert où l’on ne rencontre pas grand monde.

Il faut dire que le sud du pays avec Lysefjord, Kjerag ou le rocher de Prekeistolen avec les villes de Geiranger ou de Bergen sont des endroits absolument fantastiques et très médiatiques. Le plus simple est donc de se rendre dans le sud de la Norvège et de conduire entre Trollstigen et Trolltunga.

Mais pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus, se rendre dans l’extrême nord de la Norvège, c’est découvrir des paysages fabuleux. C’est aussi sentir que l’on a la chance de profiter d’un été polaire, d’une lumière blanche et d’un soleil rasant, surtout vers le mois de septembre. Lorsque l’on est au dessus du cercle polaire, on comprend que l’on commence tout juste à sortir des grands carrefours de l’Union Européenne.

Dans la region de Troms
La magie des aurores boréales dans les régions polaires

Les faux amis du nord polaire norvégien

Les aurores boréales

La plupart des gens qui voyagent en Norvège en été, sont persuadés qu’ils ne verront pas d’aurores boréales. Cela peut parfois prêter à rire, mais cela peut aussi faire peur. C’est assez angoissant de voir à quel point les gens sont conditionnés par ce qu’ils ont lu ou par ce qu’on leur a vendu. Pour voir une aurore boréale il faut être dans une région polaire au nord ou au sud et il faut qu’il fasse suffisamment noir pour que les lumières vertes commencent à ressortir dans le ciel. Mais surtout il faut qu’il y ait eu des explosions solaires pour que la poussière de soleil soit au rendez-vous. Fin août, début septembre soyez prêts à veiller entre 23 heures et 2 heures du matin. Le spectacle est magique et cela en vaut vraiment la peine.

Nordkapp

Le monument et l'emblème de Nordkapp
Le globe de Nordkapp à l’extrémité de l’Europe

Ce que viennent voir les touristes au Cap Nord, c’est avant tout le soleil qui frôle l’horizon avant de continuer sa course de plus belle de nouveau vers le Zénith. Cela se passe bien évidemment lors du solstice d’été.

Ce phénomène est connu du Groenland jusqu’au îles du Spitzberg. Si ce phénomène vous intrigue, munissez vous de solides lunettes de soudeur pour ne par perdre la vue. En fait ce qu’il faut regarder à Nordkapp ce sont plutôt les falaises de près de trois cents mètres de hauteurs. Sans hésiter à s’éloigner un peu des monuments qui ont été érigés à Nordkapp. En allant vers l’est on découvre le vertige et le calme apparent des océans. Et quels océans…

Nordkapp n’est pays un parc d’attraction où l’on vient une fois par an regarder le soleil qui ne se couche pas. Non, le Cap Nord est un lieu mythique. Un endroit où l’Océan Atlantique rencontre l’Océan Arctique. Et c’est aussi cela que l’on vient voir à Nordkapp. Et si l’on traîne suffisamment avec un peu de chance on peu apercevoir des aurores boréales.

Nordkapp n’est pas la fin de la route, c’est la porte d’entrée vers le Pôle Nord et le Groenland. L’aventure commence donc un peu après. Une nouvelle porte vient de s’ouvrir.

La Laponie, un désert au nord de l’Europe

Voyage dans l'extrême nord de l'Europe
Rencontre avec les Rennes dans le nord de la Suède

On l’appelle Napapiiri la Laponie, une région du nord de l’Europe qui s’étend sur trois pays. Ici le paysage est relativement plat et de grandes forêts s’étalent sur des centaines et des centaines de kilomètres. En Suède et en Finlande les paysages sont assez similaires. Néanmoins il faut être attentif car sur les routes on croise en permanence des animaux sauvages. Et il vaut mieux ne pas les percuter, car cela signifierait beaucoup de souffrance pour l’animal un risque de blessure pour les passagers et la fin du voyage pour le véhicule.  Des cerfs, des rennes, des renards mais aussi parfois des élans, c’est à peu près tout ce que vous pouvez rencontrer sur les routes de Laponie. Et chaque rencontre amène son lot de frissons et d’émotions. Il faut rouler doucement, car on ne sait jamais de quel côté va partir l’animal. Et puis vient le moment de la rencontre parfois bref et furtif mais inoubliable. Surtout lorsqu’il s’agit d’un élan.

En Laponie ce qui est beau c’est cette couleur un peu marron glacé. Des paysages toujours luisant car presque toujours humide. Et puis viennent les trop rares moment où l’on fait la rencontre d’un habitant. Le moment où l’on s’arrête pour prendre une tasse de thé ou de café dans une petite auberge au bord de la route. Tous ces instants de vie qui ne sont grandioses que par l’énergie et l’intérêt que l’on consacre à célébrer la vie.

La Laponie au nord du cercle polaire arctic
Quelques plantes rouges et des herbes ocres dans le Nord Ouest de la Finlande

La Laponie se visite en hiver. Visiter la Laponie en été c’est un peu comme se rendre au Japon pour admirer des cerisiers qui ne fleuriront jamais en hiver. Mais l’essentiel c’est d’atteindre ces régions inhabitées et de prendre du recul sur la vie moderne. La cycle de la vie n’attend pas. Il est là implacable et immuable.

Au nord du Cercle Polaire

Quelques drapeaux norvégien pour célébrer le cercle polaire
La matérialisation du point de passage du cercle arctique

Tout l’intérêt de cette zone est qu’il n’y a rien à voir. Pas de monument touristique, pas ou peu de ville, pas de cascade démentielle ni de volcan.

Un voyage au nord du cercle polaire, c’est avant tout découvrir, être attentif aux plantes aux fleurs et aux paysages paisibles. Les rencontres avec les rennes et les élans ne se décrètent pas. On ne choisit pas les jours de beau temps et les jours où il y aura des aurores boréales. Voyager au nord du cercle polaire, c’est avant tout une rencontre avec la chance. On se promène la où peu de monde s’est promené avant. Il faut se laisser aller sans stress et sans trop planifier.

Dans le nord de la Norvège non loin de Narvik
Un paysage paisible du nord de la Norvège

A lire également toujours sur le même sujet:

50 photos inspirantes sur la Norvège

Road Trip en Norvège, des routes à couper le souffle

Les photos de la Norvège en noir et blanc

Les petits villages secrets des îles Lofoten

crédits photos: Yann Vernerie