« ce portfolio sur la Norvège est dédié à Gabriel, un petit ange qui a décidé de naître un samedi à l’aube »

Voici une sélection de 50 photos inspirantes pour vous convaincre de partir découvrir la Norvège. Car c’est dans le Nord de l’Europe que l’on trouve le pays des fjords. Un lieu splendide où il est absolument délicieux de s’y ressourcer et de passer du bon temps. Le climat est certes un peu rude, même en été, mais la Norvège offre des paysages que vous ne verrez nul part ailleurs.

La Norvège en 50 images sélectionnées pour vous

Une vue inspirante et relaxante sur la Norvège

1. Un fjord dans le nord de la Norvège

Pas de vent et un grand soleil, c’était un moment idéal pour sortir le drone et prendre un peu de hauteur. Au premier plan on voit une eau turquoise et des petits points noirs. Ce sont tout simplement des cailloux qui ont été amenés là, par les glaciers pendant l’ère glacière. Et puis la banquise à disparu et les cailloux sont restés. La géologie est parfois passionnante.

Un paysage de rêve en Norvège

2. Austvagoy, la porte des îles Lofoten

Cette route est pour moi un déchirement car c’est l’endroit où précisément on qui les îles Lofoten. L’un des plus beaux endroits d’Europe, c’est tellement beau que je me suis promis d’y retourner encore et encore.

Une oeuvre d'art découverte par hasard en Norvège

3. Une superbe sculpture sur les bords d’un Fjord

Un contraste saisissant, la rouille et « le bleu infini de la mer » comme aurait pu le dire le poète japonais Santoka. Un moment de grâce, encore un.

Une eau si belle et si froide

4. Un fjord en été et en Norvège

Nous venons de visiter l’archipel des Lofoten et nous remontons vers le nord. Et là, comme d’habitude à l’instinct je prend la première à gauche, nous sommes à deux pas d’un échangeur routier et d’un pont. Mais ce lieu est un superbe spot. C’était tellement beau que je suis allé me baigner dans une eau ou la température dépassait à peine douze degrés.

Troms, une région incontournable en Norvège

Un Fjord au crépuscule

5. Grovfjord en septembre, la fin de l’été norvégien

Pour faire cette photo, c’était forcément compliqué. Nous roulions en convoi   de deux voitures et j’étais derrière. Je voyais cette lumière complètement insensée s’abattre sur le Fjord. Et pour ceux qui ne savent pas où est Grovfjord, c’est un fjord qui se trouve au-dessus du cercle polaire Arctique. Donc les journées de beaux temps au mois de septembre il faut savoir en profiter. Carpe Diem, chaque jour est une vie.

Les montagnes des Lofoten

6. La vue sur les impressionnantes montagnes depuis Hammerstad sur les Lofoten

On me dit parfois que mes photos sont trop sombres. J’assume, c’est comme ça, un jour j’étais à Rome et dans l’entrée de la Villa Medecis il y avait des toiles de Pierre Soulage. D’immenses toiles enduites de peinture noire avec une structure. De grands cadres noirs qui dégageaient une force. Et puis il y a l’histoire de ce photographe qui se débrouillait toujours pour qu’un coin de sa photographie soit noir. Et moi le noir, ça m’attire, c’est magnétique, c’est comme ça. Il n’y a pas surtout pas d’explication, ça serait trop prétentieux.

Tromso, ici il fait nuit pendant des mois

7. Tromso, la capitale polaire dans le Nord de la Norvège

Ici la nuit polaire et le froid neutralise la ville. L’avantage c’est d’être au-dessus du cercle polaire arctique, c’est que le pôle nord est tout prêt. Et donc c’est l’un des meilleurs endroits pour observer des aurores boréales.

Vers la région de Narvik

Une aurore boréale en Norvège

8. Une aurore boréale au milieu de nul part entre Tromso et Narvik

Voir une aurore boréale c’est une expérience presque mystique, c’est aussi un marqueur géographique. Puisque ce phénomène n’est visible qu’au dessus du cercle  polaire arctique et en dessous du cercle polaire antarctique.

Une aurore boréale pendant la nuit norvégienne

9. Des étoiles et une forte intensité pour cette aurore boréale en Norvège

 

Un calme olympien dans le centre de la Norvège

10. Un Fjord paisible dans les environs de Narvik

 

Une route incroyable bâtie à flanc de falaise

11. Trollstigen, l’une des plus belles routes du monde

 

Les couleurs de l'automne au 66 ème degrés nord

12. Début septembre et l’automne est déjà là, Norvège

Les photos de l’extrême Nord de la Norvège

Des bateaux dans l'extrême nord de la Norvège

13. Des bateaux à sec entre le Cap Nord et Slettnes

 

Nordkapp, l'extrême nord de la Norvège

14. Le globe, une structure métallique installée au point de rencontre entre l’océan Atlantique et Arctique

 

Nordkapp l'extrême nord du pays

15. Des falaises de 300 mètres de hauteur c’est Nordkapp, la pointe de la Norvège

Après avoir admiré les falaises vertigineuses de Nordkapp et ses aurores boréales, j’ai pris un ferry pour passer de l’autre côté de la rive. Ce qui permet « d’économiser » 7 heures de voiture et d’assister à un coucher de soleil sur le phare de Sletness. Le phare le plus au nord de la planète.

Un phare juste en face de l'océan Arctique

16. Le phare de Slettnes à l’extrême nord de la Norvège

Beaucoup de voyageurs vont à Nordkapp, peut-être pour se dire que c’est le point le plus au nord de l’Europe continentale. Dans tous les cas, si vous souhaitez expérimenter le grand nord norvégien, il faudra vous rendre au phare de Slettnes. Seul face à l’un des plus grands océans monde vous pourrez être confronter à la méditation. Car ici il n’y aura pas grand chose pour vous distraire. Et vous allez pouvoir éprouver physiquement, l’éloignement du monde des hommes. 

Les Archipels du grand ouest norvégien

Un splendide archipel entre Senja et les Lofoten

17. Dans le nord de l’archipel des Vesteralen

 

Un temps menaçant sur un fjord en Norvège

18. En bateau à l’approche de l’archipel des Lofoten

 

l'archipel des Lofoten c'est juste incroyable

19. Un petit village de pêcheurs tout au bout des îles Lofoten

 

Sous le soleil en Norvège

20. Une étape bucolique dans le nord des îles Vesteralen

 

Un grand soleil en Norvège

21. Comment ne pas tomber amoureux des îles Vesteralen en Norvège?

 

L'un des plus beaux endroits d'Europe

22. Tind au bout de l’Archipel des Lofoten, l’un des plus beaux villages de Norvège

 

La Norvège et ses paysages à couper le souffle

23. Reine et Hamnoy deux villages pour un panorama splendide

 

Un petit village de pêcheurs perdu au bout des Lofoten

24. Hamnoy l’un des villages du bout du monde, Lofoten, Norvège

Tomber amoureux de la Norvège en 5 photos

La Norvège et ses Fjords à perte de vue

25. Vue sur un Fjord depuis le pont de Standorg

 

Un nuage et une aurore boréale

26. Entre un coucher de soleil et aurore boréale à Alta

Ci-dessus on peut apercevoir une aurore boréale qui cohabite avec un nuage orangé. Le nuage est vers l’ouest. Il est orange car il reçoit encore un tout petit peu de lumière du soleil. L’aurore boréale est visible car elle se trouve vers le nord, un côté où la lumière est moins présente. Et tous les petits points sont des étoiles qui commencent à émerger des ténèbres.

Lysefjord, un paradis et 42 kilomètres de long

27. Sur les eaux de Lysefjord, l’un des endroits les plus visités de Norvège

 

Un fjord perdu dans le centre de la Norvège

28. Les grands espaces d’un des plus beaux pays du monde, Norvège

 

Vert et écologie un leitmotiv en Norvège

29. L’intérieur des terres en Norvège

Les photos de la Norvège en été

Un fjord en Norvège et la langue du Troll

30. Trolltunga, l’un des plus beaux endroits de Norvège

Pour avoir la chance d’admirer ce panorama, il faut être en bonne santé. Il y en effet une trentaine de kilomètres à faire. Soit environ 6 heures de marche sans s’arrêter. Et pendant tout ce temps, il pleut, parfois il neige et le soleil joue à cache cache avec les nuages.

Trolltunga, l'une des plus belles randonnées de ma vie

31. La vue imprenable depuis le pied de la langue du Troll, Norvège

 

Narvik, une escale sur la route du sud

32. Narvik en été, une image qui restera longtemps gravée dans ma mémoire

 

A la découverte de la nature norvégienne

33. Une balade dans la région d’Alta

Découvrir la Norvège, ce n’est pas seulement suivre l’itinéraire des guides. Il faut parfois savoir se perdre, marcher et profiter de la vie. Après quelques heures de voitures, je me suis arrêté et j’ai suivi un chemin balisé. Il y avait même des lieux de bivouac et j’aurai adoré y passer la nuit. En tout cas cette montagne perdue dans les nuages est un moment assez surprenant. La nature est surprenante, il faut juste laisser un peu de temps pour que la magie opère.

La Norvège c'est le pays des cascades

34. Une cascade à l’aube non loin de Trolltunga

 

Un paysage paisible en été

35. Un petit port bucolique dans le nord du pays, région de Troms

 

Un road trip en Norvège

36. Une route vers Tromso dans le nord du pays

 

Une cascade de plus de 700 mètres de haut

37. L’une des plus hautes cascades du monde, Norvège

 

Un fjord au crépuscule

38. Un coucher de soleil sur un Fjord en Norvège

 

Un après midi d'été en Norvège

39. Des champs et des montagnes dans la région de Troms

 

Archipel des Lofoten

40. Une petite plage de sable blanc sur l’archipel des Lofoten

 

Troms, une région fantastique en Norvège

41. L’avant dernier jour dans la région de Troms

Ces petites maisons en bois donnent aux paysages norvégiens quelque chose de spécial. Elles retranscrivent aussi l’humilité des norvégiens qui se préoccupent toujours de leurs impacts sur l’environnement.

Le camping, un moyen efficace pour découvrir le pays

42. Un réveil magique au pied d’un Fjord sur l’île de Senja

 

Senja, une île absolument fabuleuse

43. Une randonnée le long d’un fjord sur l’île de Senja

 

Norvège, un voyage en Ferry sur les Fjords

44. Les ferries en Norvège sont pratiques car ils permettent de gagner de précieuses heures de route

 

Entre Senja et les vesteralen

45. Vue sur la mer de Norvège

 

Les Lofoten on s'arrêterait presque tous les 100 mètres

46. La côte déchiquetée de l’archipel des Lofoten

 

Escale sur les Vesteralen

47. Le camping et les joies du feu de camp

 

La fin du voyage ou presque

Un panorama splendide depuis ma petite voiture après 6000 km

Crédits photos : Yann Vernerie

Remerciements à mes compagnons de voyage: Yulia, Lisa, Artem et Viktor