Le top 10 des choses à faire dans le 5 ème arrondissement de Paris

Le 5 ème  arrondissement de Paris est sans doute l’un des plus beaux arrondissements de la capitale. Cette arrondissement recouvre presque totalement ce que l’on appelle le quartier latin. Un quartier qui fut surnommé ainsi car à l’origine c’était le quartier étudiant de Paris et les étudiants parlaient entre eux le latin, peut-être par snobisme, par jeu ou par volonté de ne pas se faire comprendre. Peu importe, c’est ainsi que le quartier de la Sorbonne fut affublé du surnom « quartier latin ». Une partie de Paris extrêmement dense où il y a beaucoup de choses à voir et à découvrir. Eglises, couvents, monuments historiques, places ou vestiges romains tout y est.

1. La Sorbonne, l’université la plus célèbre du monde

La place de la Sorbonne et son entrée principale
La place de la Sorbonne et son entrée principale

Pour cette liste des choses à faire dans le 5 ème arrondissement de Paris nous nous devions de commencer par l’Université de la Sorbonne. Après tout c’est un peu grâce à elle si une partie de l’arrondissement s’appelle le quartier latin.

Vous pouvez aller dans n’importe quel pays du monde on vous parlera de la Sorbonne. Et ce sera à vous que reviendra l’épineuse tâche de démystification. C’est à dire que ce sera à vous d’expliquer que la Sorbonne n’est pas la meilleure formation de France, ni même la meilleure des universités, mais qu’il est très dure d’y entrer. Ensuite vous devrez vous atteler à une autre  idée reçue. Car généralement une fois passée la déception et la surprise votre interlocuteur étranger vous dira pour se rassurer qu’il doit être quand même charmant d’étudier à la Sorbonne dans un quartier aussi attrayant que le quartier latin. Et de nouveau vous devrez endosser votre plus bel habit de fossoyeur des idées reçues pour expliquer encore qu’être inscrit à la Sorbonne ne signifie pas étudier à la Sorbonne (du moins physiquement). A partir de ce moment vous traverserez un grand moment de solitude eu égard à la qualité de vos connaissances linguistiques. Bref, la Sorbonne a toujours été un bâtiment source d’une grande incompréhension. Il est assez dur de s’y inscrire au vu du nombre exponentiel d’étudiants qui souhaitent y étudier. Il faut attendre la quatrième année pour finalement pouvoir fréquenter les locaux de la rue de Cujas. Et au final après tous ces efforts on se rend compte que le diplôme ne vaut pas grand chose mais c’était quand même sympa d’étudier à la Sorbonne.

Les touristes et autres voyageurs de passages se moquent pas mal de toutes ces salades administratives, de la valeur du diplôme, des annexes qui se trouvent en dehors de Paris etc. Eux ce qu’ils veulent voir ce sont les bâtiments. Et ils vont être déçus. Car il est impossible de visiter le bâtiment de la Sorbonne. La visite s’arrête généralement le long des long murs austères et se termine par soit un peu de frustration où de déception. Il faut dire que le service d’ordre de l’université est assez expéditif et peu diplomate.

La seule façon de rentrer dans l’université (hormis pour les étudiants inscrits) c’est d’aller visiter l’observatoire de la Sorbonne en début de soirée.

La Sorbonne, son observatoire et la rue Saint-Jacques dans le Cinquième arrondissement de Paris
La Sorbonne, son observatoire et la rue Saint-Jacques dans le Cinquième arrondissement de Paris

2. Le Panthéon, une église devenue un élégant cimetière républicain

Le Panthéon et l'église Saint-Etienne du Mont
Le Panthéon et l’église Saint-Etienne du Mont

Avec la Sorbonne, le Panthéon est l’un des monuments les plus emblématiques de Paris. Et malgré tous les efforts de la mairie de Paris pour défigurer cette jolie place parisienne, réinventer le réel et enchanter le présent, le Panthéon reste impassible aux outrages.

3. Découvrir les ruines romaines du 5 ème arrondissement de Paris

Aussi bizarre que cela puisse paraître il est bel et bien possible de contempler des ruines romaines en plein Paris. Les deux principaux sites accessibles au public sont le musée de Cluny et les arènes de Lutèce.

4. Se promener le long du Boulevard Saint-Michel

Le Boulevard Saint-Michel
Le Boulevard Saint-Michel

Le Boul’ Mich’, est le surnom un peu daté du Boulevard Saint-Michel. Une voie qui démarre à Port Royal pour terminer sur les quais de Seine.

5. Découvrir le jardin des Plantes

Ce parc parisien est l’un des plus anciens jardins de France. Ce jardin botanique fut créé au XVII ème siècle, abrite le Museum d’histoire naturelle, des serres tropicales et même un petit zoo. Le jardin des Plantes est située sur les quais de Seine juste en face de la gare d’Austerlitz (13 ème arrondissement). 23 hectares de verdure, de roseraie, de plantes médicinales, d’arbres en tout genre

6. L’institut du monde arabe et la Mosquée de Paris

La Grande Mosquée de Paris

Le cinquième arrondissement abrite la Grande Mosquée de Paris. Un superbe bâtiment religieux de 7 500 mètres carrés qui fut construit après la première guerre mondiale en hommage aux 70 000 soldats musulmans morts pour la France.

Les travaux débutèrent le 19 octobre 1922 en lieu et place de l’ancien hôpital de la Pitié. La Grande Mosquée sera entièrement financée par l’état Français, dérogeant ainsi à la loi sur la séparation de l’église et de l’Etat. Néanmoins pour les hommes politiques de l’époque il était important de déroger à la règle – pour honorer les soldat et se conformer à la règle de « la patrie reconnaissante envers ses héros ». Une loi du 19 août 1920 permettra donc de faire une exception pour que les finances publiques puissent financer l’édifice.

La Grande Mosquée de Paris sera finalement inaugurée le 26 juillet 1926 par le président de la République Française – Gaston Doumergue et par le sultan du Maroc Moulay Youssef. La célébration fut l’occasion de rappeler l’amitié franco-musulmane.

Sur le plan architectural, la Grande Mosquée de Paris est inspirée de deux mosquées du Maghreb. Les bâtiments sont donc inspirés de la mosquée el-Quaraouiyyin de la belle ville de Fès au Maroc et du Minaret de la Mosquée Zitouna en Tunisie.

L’institut du Monde Arabe

Cet institut culturel consacré à la civilisation arabo-musulmane comporte une bibliothèque, un musée, une librairie, une salle de spectacle, une terrasse en accès libre au dernier étage ainsi qu’un restaurant. A noter que cette institut est un centre d’enseignement des langues et des civilisations arabes.

L’institut du Monde Arabe (IMA) est également parfois surnommé le « Beaubourg arabe » un lieu qui tente de faire la synthèse entre le monde arabo-musulman et la France.

7. La rue Mouffetard

Cette petite rue en pente et pavée est l’une des plus anciennes rues de Paris. Une rue très touristique qui à certaines heures de la journée reste tout de même agréable et relativement authentique. La rue débute au niveau du sommet de la montagne Sainte-Geneviève, l’une des buttes de Paris et elle termine sur la place Georges Moustaki et l’église Saint-Médard.

La Rue Mouffetard est une jolie balade à faire à Paris, on s’arrête généralement place de la Contre-Escarpe pour prendre un verre le soir. Pour les cafés c’est plutôt en bas sur la place Georges Moustaki.

8. Se promener le long des quais

Sur le quai Montebello dans le 5 ème arrondissement de Paris
Sur le quai Montebello dans le 5 ème arrondissement de Paris
L'une des plus jolies balades sur les bords de Seine
L’une des plus jolies balades sur les bords de Seine

Le cinquième arrondissement en images

la rue du Val de Grâce dans le cinquième arrondissement de Paris
la rue du Val de Grâce dans le cinquième arrondissement de Paris
Les imposantes portes des immeubles du Boulevard Saint-Michel
Les imposantes portes des immeubles du Boulevard Saint-Michel
La Sorbonne et son observatoire vue depuis la rue de Vaugirard dans le 6 ème
La Sorbonne et son observatoire vue depuis la rue de Vaugirard dans le 6 ème
L'école Polytechnique rue de la Montagne Sainte-Geneviève
L’école Polytechnique rue de la Montagne Sainte-Geneviève

crédits photos: Yann Vernerie