Ce n’est jamais évident de faire de la route en Islande pendant l’hiver. Toutes les pistes du pays sont fermées et en cas de tempête de neige votre road trip en Islande l’hiver risque vite de tourner en opération survie.

Mais partir en Islande en hiver c’est une occasion unique de profiter de la basse saison et de prix plus abordables. On peut voir de superbes paysages enneigés et la nuit on peut observer lorsque le temps est dégagé, des aurores boréales.

Un paysage splendide à une dizaine de kilomètres à peine de l'aéroport

Souvenir d’un road trip en Islande l’hiver

Road trip en Islande l’hiver jour 1:

Aéroport de Keyflavik => Hverageroi

No stress, l’objectif lors du premier jour c’est de récupérer un véhicule de location en bon état. Prenez bien soin de notifier tous les défauts que vous constatez sur le constat. Bien que l’arrivée en Islande soit un moment magique, il faut prendre son temps. Ne vous laissez pas envahir par l’adrénaline et faite deux ou trois fois le tour du véhicule.

Etant donné que l’idée est de faire un road trip en Islande pendant l’hiver, nous décidons de laisser Reykjavik de côté et de partir vers Vik dans le sud de l’Islande. Et dès le départ la route est splendide, il faut faire attention car de grosses plaques de neige épaisses peuvent déstabiliser le véhicule.

notre conseil : lorsque vous conduisez sur la neige faites des mouvement très lent et tout en douceur que ce soit avec le volant ou la pédale de frein.

Après 1h30 de route sur des routes enneigées nous nous arrêtons à l’hôtel Eldhestar. C’est un hôtel mais également un centre d’équitation qui propose des chambres bon marché dans une « Guest House » juste à côté. Et en plus il est possible de cuisiner. Cerise sur le gâteau l’hôtel à installer deux jacuzzis en extérieur pour prendre un bain chaud et observer les étoiles. Pour moi c’est parfait car je ne souhaitais pas aller au Blue Lagoon.

adresse de l’hôtel Eldhestar, non loin de Reykjavik sur la route vers Vik et le sud de l’Islande : Vellir, Hverageroi, Olfus (code postal 816) téléphone : +354 480 48 00 

Pendant tout votre voyage soyez attentif à l’état des routes et à la météo. Car les contions météorologiques peuvent changer très rapidement. On dit souvent qu’en Islande on peut avoir les 4 saisons en une seule journée.

Sur la péninsule de Reykjanes au lever du jour

Les montagnes autours de la région de Reykjavik, sur la péninsule de Reykjanes

Jour 2 : départ vers le sud 

Le petit cratère de Querio

Le cratère du Kerio sur le cercle d'Or

Le petit cratère du Kerio, première étape de l’anneau d’Or

Un petit lac est situé tout en bas d’une caldera. Le site date de 3000 ans environ, c’est beaucoup plus joli en été qu’en hiver. L’entrée coûte 400 isk. Si vous êtes pressé par le temps vous pouvez aller directement aux geysers de Geysir.

Géothermie geysir

Geysir sur le cercle d'or

La bulle bleue qui précède l’éruption du geyser

Un Geyser qui monte à 80 mètres de hauteur. L’entrée est gratuite et le phénomène est très intéressant à observer. Il y a une éruption toutes les dix minutes environ.

un geyser en Islande

L’éruption du geyser sur le site de geysir

Gullfoss

Gullfoss une cascade qui déménage

L’impressionante cascade de Gullfoss sur l’anneau d’or non loin de Reykjavik

Gullfoss une impressionnante cascade. En hiver l’accès bas à la cascade est fermée, car le petit promontoire est gelé. Mais il reste quand même deux points de vue sublimes. L’un qui permet de la voir du dessus et l’autre dans le prolongement du Canyon.

 

La cascade de Skogafoss

Skogafoss, l'une des cascades les plus visitées d'Islande

L’impressionante cascade de Skogafoss

C’est l’une des cascades les plus visitées d’Islande. Située sur le bord de la route numéro 1, elle est très facile d’accès et ne demande aucun effort. A noter que Skogafoss est aussi bien accessible en été qu’en hiver.

Le sud et le territoire des glaciers : dont Svinafellsjökull

Ce joli glacier est l’un des trois grands glaciers du pays.

Un magnifique glacier islandais

Le glacier de Solheimajökull dans le sud du pays

Jour 3 : De Vik à Hofh 280 kilomètres

L’avion abandonnée dans le sud de l’Islande

Urbex dans le sud de l'Islande

Un DC3 de l’US Navy, abandonné en Islande

Tout démarre avec une très longue randonnée vers l’avion abandonné de l’US Navy. Un avion qui a fait un atterrissage d’urgence, du temps où les américains avaient une base aérienne en Islande. Depuis plus de 45 ans l’avion, un DC3 abandonné dans le sud de l’Islande n’a pas bougé et qui est resté là.

Reynisfjara, l’une des plages les plus dangereuses d’Islande

 

Ensuite direction vers une splendide plage de sable noire connue pour ses colonnes de basalte et ses vagues qui cassent juste au bord. c’est la plage de Reynisfjara. Les vagues sont particulièrement rapides et il arrive parfois que des touristes se fassent emporter par des lames de fond. Tout est expliqué à l’entrée de la plage mais les touristes se font toujours avoir.

Svartifoss, la cascade du glacier

Dans le coin de Skaftafell

La cascade de Svartifoss

Ensuite direction la cascade Svartifoss et un glacier tout proche. Bien que la cascade soit très jolie, ce n’est pas un lieu incontournable comme de nombreux commentaires tendent à le faire croire. 

C’est vrai que les colonnes de basalte donne un côté irréel à la cascade. On dirait presque un orgue installé en pleine nature. 

Le glacier Svinafellsjökull à Skaftafell

En partant sur la gauche de l’office du tourisme on trouvera la cascade de Svartifoss et en partant sur la droite c’est le glacier.

L’île aux oiseaux

Ingolfshofoi, l’île aux oiseaux. Pour y accéder il faut prendre un bateau. Ensuite on peut découvrir une formidable île qui abrite une espèce d’oiseaux qui sont uniques au monde.

Le glacier de Fjallsarlon entre Hof et Höfn

Ça commence à faire beaucoup de glaciers pour une seule et même journée. Mais néanmoins le lieu est impressionnant. Située à 48 kilomètres de Skaftafell et à 90 kilomètres de Höfn ce glacier vaut vraiment le détours.

Faîtes également très attention lorsque vous approcherez du glacier, vous entendrez des bruits bizarres, c’est tout simplement des éboulements. Il vaut mieux donc se tenir éloigner de la falaise.

le glacier Jokulsarlon, un superbe lac glaciaire

Dans le sud de l’Islande, le lac de jokulsarlon est à découvrir très tôt le matin ou en fin de journée vers 20 heures, lorsque tout le monde est parti. Avec la luminosité qui baisse et la nuit qui s’empare des lieux le glacier de Jokulsarlon devient splendide et magique. Au bout de la petite rivière qui se jette dans l’Océan Atlantique on trouvera de gros glaçons posés sur les deux côtés des rives. Faîtes attention, le courant est très fort à cette endroit. Vous serez emportés au large dans une eau qui ne doit pas dépasser 1 degrés.

Adresse où dormir : guesthouse Nypugardar: Asturland, la patronne est parfois désagréable mais c’est l’un des rares hôtels abordables du coin. 

 

Jour 4 de Hofn vers les Fjords de l’Est

Tout débute par un peu de route vers le sud-est est de l’île et les plages de sable noire.

Le site de Stokksnes

Stokksnes, l'un des plus beaux paysages de toute l'Islande

La plage de Stokksnes dans le sud est de l’Islande

Ensuite c’est l’arrivée au site de Skokksnes. Un site privé ou l’entrée coûte environ 1000 ISK par personne. Ce site est absolument fantastique et il vaut vraiment la peine. Après avoir passé le petit péage et une longue route en gravier, on accède à lieu unique. Des dunes de sable noir recouvertes par des herbes folles donnent à ce lieu une ambiance unique. En contre bas on trouve la fameuses plage de Skokten, avec les grandes montagnes enneigées qui plongent dans la lagune.

Le site de Skokknes marque le point de passage vers les Fjords de de l’Est. On trouvera encore quelques plages de sables noires en continuant plus à l’Est et brutalement on passera vers l’Islande des Fjords.

Les plages de sable noir sont situées principalement de le sud est de l’île. Lorsque vous sortez de voiture tenez très fermement la portière de votre voiture de location. Sinon le vent risque d’emporter la porte de votre voiture et d’abimer la carrosserie. C’est un grand classique en Islande. Lorsque l’on connaît les coût prohibitifs pratiqués par les loueurs, il vaut mieux être sur ses gardes. Donc dès qu’il y a du vent prévenez tout le monde à bord du véhicule. Il faut toujours tenir fermement la portière, lorsque vous entrez ou lorsque vous sortez du véhicule.

Les Fjords de l’Est

La route des fjords de l’Est est longue et sinueuse. Elle marque une véritable rupture avec les nombreux sites naturelles et la richesse géologique du Sud de l’Islande.

Cette région est relativement facile à visiter car il suffit de suivre la route qui longe les Fjords pour apercevoir depuis votre véhicule des paysages à couper le souffle. 

Un conseil, sur la route roulez doucement car le parcours est assez vallonée et arrivé en haut d’une bosse on ne sait jamais si la route part à droite ou à gauche.

adresse sympa et pas cher pour dormir dans les fjords de l’Est: Kaffihusid Eskifirdi, Strandgata 10, 735 Eskifjordur, Islande

 

Dans le nord de l’Islande faîtes attention il y a des péages dont seuls les islandais natifs connaissent le fonctionnement. L’idée est donc de vous faire payer et payer encore. Vous avez 3 heures pour payer le péage après le passage dans le tunnel. C’est super pratique.

Jour 5 : fjords de l’Est vers le grand nord Islandais

N’hésitez surtout pas à rester deux ou trois jours, je suis passé un peu trop vite dans cette région.

Stokksnes,  l'un des plus beaux endroits de l'île

L’incroyable site de Stokksnes sous le vent, la pluie et le soleil

 

Le passage dans le nord de l’Islande est un peu plus délicat que dans le reste de l’île. De nombreux sites sont fermés en hiver. Les cascades de Detifoss et Sellfoss sont donc inaccessibles entre novembre et avril. La route est aux risques et périls de ceux qui l’empruntent. De plus si vous appelez les secours on vous facturera très cher l’intervention, c’est écrit noir sur blanc sur le panneau à l’entrée du site.

Il est néanmoins possible de se rapprocher d’une société pour voir ces cascades. Certaines entreprises vous y emmèneront dans de véritables véhicules adaptés à ces terrains boueux et enneigés.

Le site géologique de Hvnre

Le site géothermique de Hverir

Les boues bouillonnantes du site géothermique de Hverir

ce site marque l’entrée d’une zone volcanique islandaise. Lorsque l’on passe le volcan on découvre alors un superbe panorama et des cratères de volcans d’une beauté insoupçonnée. On aurait aimé allé voir les calderas de plus près, mais malheureusement nous étions pressés par le temps.

Husavik et les baleines fantômes

Vendre du vent n’a jamais été aussi facile

Husavik, l'un des points de départs pour partir observer les baleines

Sur les pontons du port d’Husavik dans le nord du pays

S’il y a du vent en mer ne partez pas en excursion, les baleines n’aiment pas trop les conditions agités.

L’argument de vente ultime est de vous proposer une deuxième visite gratuite s’il n’y a pas de baleine. Hors si les baleines ne sont pas là, il y a de grandes chances qu’elles ne soit pas là le jour d’après. 

Au téléphone on vous dira que vous avez 70% de chance d’en voir. Mais l’important n’est pas là. Le problème ce sont les prix prohibitifs pratiqués par les islandais pour ce genre de balade. entre 80 et 180 euros pour une sortie en mer sur un « traîne-couillon ». Selon l’expression consacrée des marins.  Voilà comment je suis tombé dans le piège de la baleine islandaise. D’ailleurs pendant mon séjour le gouvernement islandais a annoncé qu’il augmentait les quotas de chasse pour ce mammifère marin.

La cascade de Godafoss

Godafoss, l'une des choses à voir dans le nord du pays

Godafoss une impressionnante cascade du nord de l’Islande

C’est sûrement l’une des plus belles cascades de l’Islande. Avec un débit respectable et sa forme en arc de cercle c’est la plus énigmatique. Cette activité gratuite vous fera oublier vos mésaventures islandaises tellement le lieu est majestueux et grandiose. On ne s’en lasse pas.

Jour 6: Péninsule de Vatnsness vers Tradir

La péninsule de Vatnsnes dans le nord du pays

Une curiosité géologique sur l’une des plages de la péninsule de Vatnsnes

Ne perdez pas trop de temps dans cette région de l’Islande, car il n’y a pas grand chose à voir. La péninsule de Vatnsnes est parfois « survendue » par les guides ou par les offices de tourisme.

Quant aux fjords du nord-ouest, cette zone qui ressemble à une main. Il est assez compliquée de visiter cet endroit en hiver, car certaines routes peuvent être fermées. Beaucoup de détours au programme pour voir des fjords reculés. Cela peut-être une bonne option si vous souhaitez fuir la foule. Mais dans tous les cas, oubliez pas qu’il faut faire pas mal de voiture pour visiter ce coin de l’Islande.

Jour 7 exploration de la péninsule de Snaefellsnes

Road trip dans l'ouest de l'Islande

Les splendides paysages de la péninsule de Snaefellsnes en Islande de l’ouest

L’un des plus beaux endroits d’Islande est sans doute la presqu’île de Snaefellsness. Le plus simple pour visiter cette endroit est de suivre tout simplement la route côtière qui fait le tour de l’île. Arrêtez vous de temps en temps pour marcher un peu et prendre l’air et surtout faite attention aux panneaux installés par l’office du tourisme. Ces panneaux rouges et blancs vous indiquent les principaux sites touristiques du coin. Cela vous permettra de sortir la tête de votre guide ou de votre téléphone.

La péninsule de Snaefellsnes, à deux pas de Reykjavik est un endroit facile à visiter qui comporte au moins une dizaine de sites interessants sans compter les villes et les randonnées le long de la côte. En suivant la route côtière vous pouvez faire le tour de la Péninsule en une grosse journée à condition de dormir la veille à Eldborg ou Tradir.

Jour 8 exploration des alentours de Reykott

Les cascades de Barnafoss et de Hraunfossar

A la découverte des plus belles cascades d'Islande

Barnafoss une cascade islandaise

La visite commence généralement par la chute d’eau la plus en amont. Il s’agit le Barnafoss, une cascade au nom sinistre rappelant une tragédie islandaise. Ce lieu a été appelé la cascade aux enfants en mémoire à deux enfants qui s’étaient aventurés seuls. Pendant une nuit d’hiver, sur un pont verglacé, les enfants perdirent l’équilibre pour tomber quelques mettre en contrebas dans une rivière en furie. Pendant votre séjour n’oubliez jamais que vous seuls êtes responsables de vos déplacements. La nature islandaise est splendide et parfois hostile.

La découverte se poursuit par la jolie cascade de Hraunfossar. Et c’est en fait l’une des cascades les plus atypiques de toute l’Islande. Une petite rivière parcourt un champ de lave pour dévaler une partie rocheuse et pour terminer sa course dans le cours d’eau de la cascade de Barnafoss. Le spectacle est vraiment impressionnant.

Une des cascades les plus atypiques d'Islande

Hraunfossar, une cascade sur un champ de lave

Le parc naturel de Pingvallavatn

Road trip en Islande de l'Ouest en hiver

Sur les routes du parc national de Pingvellir en Islande de l’Ouest

C’est a cette endroit que se trouve la faille les deux plaques tectoniques américaines et européenne. Chaque année la faille s’élargit un peu plus de quelques centimètres.

 Jour 9 Reykjavik

Ne perdez pas trop de temps avec la visite de Reykjavik, car il n’y a pas grand chose à voir. Souvent les guides et « certains voyageurs » vous conseillent d’y rester deux à trois jours. Vu le prix d’un séjour en Islande avec la location d’un véhicule, il vaut mieux partir tout de suite sur à la découverte de ce pays de plus de 100 000 km2. L’Islande est d’ailleurs l’un des plus beaux pays du monde.

L'arrivée à Reykjavik, après un road trip en Islande

La cathédrale du Christ Roi de Reykjavik

Conseils pour visiter l’Islande en hiver

Tout d’abord pour visiter l’Islande en hiver couvrez vous bien. Et ce n’est pas une blague. Imaginez que vous partez au ski.  Optez pour un habillement multicouches. En effet multiplier les épaisseurs permet de créer de nombreuses couches d’air qui vont permettre de mieux résister au froid. On met plutôt 3 épaisseurs et un manteau, plutôt qu’un gros pull et un tee-shirt.

Prévoyez une parka ou un manteau qui soit étanche et qui soit suffisamment long pour voir protéger de la pluie et des bourrasque de vent.

En ce qui concerne vos chaussures de randonnées elles doivent être étanches. L’idéal est d’avoir un pare pierre qui monte le plus haut possible.

 

Conseils pendant votre road trip en Islande

L'Islande un pays photogénique et magique

Road Trip sur les incroyables routes d’Islande

Faîtes des pauses et faîtes le plein 

Le réseau de stations services est assez dense, néanmoins par mesure de précaution nous vous recommandons fortement de faire le plein dès que vous avez consommé la moitié de votre réservoir.

Avoir de l’essence dans le réservoir c’est la garantie de pouvoir chauffer votre véhicule même si vous êtes bloqués sur la route par une tempête de neige, une sortie de route ou une crevaison.

Comment s’orienter en Islande ?

Bonne nouvelle, l’Islande est un pays qui fait partie de l’Union Européenne. Vous pouvez donc utiliser votre téléphone portable pour vous orienter sur les routes et réserver vos hôtels en ligne à la dernière minute. L’idéal étant de réserver la veille, sous peine de n’avoir que des logements chers.

Où manger pas cher en Islande ?

Si vous êtes limités au niveau de votre budget, sachez que les stations services en Islande offrent dans la plupart des cas un service de restauration rapide. C’est en tout cas l’un des endroits bon marché pour manger des hamburgers ou des Hot-dogs. Ce n’est pas très diététique mais c’est pas cher (pour l’Islande).

Lorsque votre loueur vous remettra les clefs de votre véhicule de location, il y aura un espèce de petit badge magnétique avec la clef du véhicule. Ce  badge est en fait une carte de fidélité qui vous permet de bénéficier de café gratuit dans toutes les stations services du réseau. Ce badge vous permettra en plus d’avoir une remise sur votre plein d’essence et sur les aliments que vous pourriez acheter dans la station.

Autre bon plan, les supermarchés islandais. En effet ces magasins se sont rendus compte que les touristes faisaient leur courses pour déjeuner à la sortie du magasin. Certains ont donc aménagés la zone après les caisses. On trouve généralement un micro-onde pour réchauffer des plats ou de l’eau chaude pour les soupes instantanées.

La fausse bonne idée d’un road trip en petit van aménagé 

On voit pas mal de petites fourgonnettes aménagées sur les routes d’Islande. Ces véhicules sont la promesse marketing d’un voyage réussi. Dormir au plus près des spots au milieu de nul part. mais voilà en Islande il fait froid et la météo peut changer jusqu’à 20 fois par jour. 

De plus il va falloir tirer un trait sur votre confort, les douches chaudes et les toilettes. Cette expérience est à recommander uniquement à ceux qui souhaitent passer leur semaine de congés dans moins de deux mètres carrés sans trop se laver.

En voiture respectez bien le code de la route

La majorité des radars fixes sont concentrés autour de la capitale islandaise. Il faut donc veiller à votre vitesse. Dans tout les cas en Islande la vitesse maximum est de 90 km/h. Par contre autour de Reykjavik les limitations de vitesses sont fixées à 80 voir parfois 70 km/h.

En ce qui concerne les parkings en pleine nature, soyez vigilants car si vous ne payez pas le tarif des caméras enregistrent votre plaque et envoie directement la facture au propriétaire du véhicule. En l’occurence votre loueur, qui se fera un plaisir de prélever sur votre carte bancaire le montant de l’amende forfaitaire ainsi que des frais pour l’opération de saisie.

Pendant votre road trip en Islande, soyez attentif à la météo

Les routes islandaises peuvent devenir un véritable piège pour leurs usagers. Et cela est vrai autant en été qu’en hiver. Les autorités islandaises ont donc mis au point un système d’alerte météo très efficace. En cas de tempête, des avis sont affichés dans les hôtels et dans les stations services. Ensuite les routes sont fermées pour éviter les accidents. Si vous souhaitez vous tenir informer de l’état des routes il y a un site internet très bien fait. Ce site s’appelle road.is il est très utile. Pourquoi? parce que ce site vous donnera l’état des routes (routes enneigées, gelées, fermées ou verglacées etc.)

Les islandais ont l’habitude de dire qu’en une journée on a le temps de vivre les quatre saisons. (neige, pluie, soleil, vent fort, giboulée de mars, grêle et brouillard)

 

 

crédits photos: Yann Vernerie

Road trip en Islande, photo Yann Vernerie

 

crédits photos : Yann Vernerie