Une petite église islandaise

La petite église de Budir le seul vestige du village

A la découverte de l’ouest de L’Islande et de la Péninsule de Snaefellsnes

Avec un nom pratiquement incompréhensible et cette péninsule se trouve à deux pas de Reykjavik. Ce lieu vaut vraiment le détours, car la péninsule de Snaefellsnes offre une multitude de paysages tous plus beaux les uns que les autres. Et cerise sur le gâteau on trouve en plein milieu de la péninsule un strato volcan et un glacier.

L'Islande en hiver

Road trip sur la Péninsule de Snaefellsnes en Islande de l’Ouest

Pour aborder cette péninsule on y entre et on y sort part la route 54. C’est la seule vraie route, il y a certes une piste au nord mais ce n’est pas vraiment la panacée. La visite de cette péninsule peut se faire en une grosse journée en hiver et en deux jours en été. Attention à ce rythme là il faut aller assez vite. Je prévois d’y passer une bonne semaine la prochaine fois.

1. Les ruines du village de Budir à l’entrée de la péninsule de Snaefellsnes

Les restes du villages de Budir  après la tempête de 1799

Les maisons de Budir ont été détruites et les pierres ont aujourd’hui disparu

Une petite église noire trône sur une petite colline. Non loin on voit l’Océan et un champ de lave à perte de vue. Ce lieu se trouve sur la route 54. Les ruines sont à peine visibles, mais on trouvera néanmoins sur place un hôtel, une petite église (la photo est en tête de l’article) et un cimetière.

Mais Budir ce n’est pas seulement le triste souvenir d’un village aujourd’hui disparu. Budir c’est aujourd’hui c’est aussi une réserve protégée que l’on découvre en utilisant des sentiers plus ou moins balisés. Mais rassurez-vous il est très difficile de s’y perdre.

Un paysage de l'Ouest de l'Islande, prenez votre temps

Le champ de lave de Budir avec les montagnes du parc naturel de Snaefellsjökull

La côte de l'Ouest de l'Islande

L’Atlantique nord, les volcans islandais et les roches noires

2. Raudfeldsgja, un faille et une cascade cachée

Une cascade en Islande

La faille de Raudfeldsgja avec une cascade au fond

L’Islande est un pays volcanique. Même s’il est impossible de voir de la lave, il faut noter que tous les jours de nombreux tremblements de terre ont lieu. Ils sont de très faible intensité et pratiquement indétectables par l’homme.

La faille de Raudfeldsgja se trouve sur la route 574 dans le sud de l’Islande. Cet endroit est assez facile d’accès, il se situe a environ 500 mètres du parking et il est très facile d’accès. Pour vous éviter de longues recherches je vous ai mis la carte de ce petit canyon étroit juste au-dessus. En effet il peut être assez problématique de rentrer dans votre GPS un nom islandais sans les accents.

Une cascade au fond d'un petit canyon

La cascade de Raudfeldsgja au fond d’un petit cayon de Snaefellsnes

Avoir dans le sud de l’Islande : Si vous êtes fan de ce genre d’endroit alors il ne faut vraiment pas rater la faille de Gljufrafoss. Ce lieu se trouve dans le sud de l’Islande vers Vik, à 10 minutes de marche de la célèbre cascade Seljalandsfoss. Ces deux cascades font d’ailleurs partie des plus belles cascades d’Islande.

3. La plage de galets noirs de Djupalonssandur sur la Péninsule de Snaefellsnes

Une très jolie plage dans l'Ouest de l'Islande

La plage de Djupalonssandur dans l’Ouest de l’Islande

En hiver les rouleaux de l’Atlantique sont vraiment impressionnants. Un spectacle dont il est difficile de se lasser. Il y deux siècles, ces sur ces plages que se réunissaient des marins sur la grève avant d’embarquer sur les bateaux pour partir pêcher en mer.

Idem, toujours pour vous aidez à vous orienter, voici la carte et le point GPS pour trouver le parking de la plage de Djupalon.

Ce pic rocheux est appelé également église de trolls

Sur l’une des plus belles plages d’Islande, à Dritvik

Anoter que de très nombreux bateaux ont coulé au large des plages de Dritvik et de Djupalonssandur. Résultat, on trouve quelques restes d’épaves de bateaux sur la plage.

les restes d'un bateau ayant coulé

Des bout d’épaves gisent sur la plage de Djupalonssandur

Conseil spécial Islande : nous ne le répèterons jamais assez, mais la météo en Islande est très variable. En l’espace d’une journée on vit généralement les quatre saisons. Printemps, été, hiver et automne. Lorsque j’étais sur la plage il a fait beau, il a plu et il y a eu quelques flocons. Quant au vent, il vaut mieux être bien couvert.

Des restes d'un bateau sur la plage de Djupalonssandur

Des débris sur la plage de Djupalonssandur

4. Le cratère du volcan Saxholl

l'ascension du volcan de Saxholl, l'une des choses à faire en Islande

Sur la pente du volcan de Saxholl

Si vous n’avez jamais vu de cratère de volcan c’est celui de Saxholl qu’il faut voir en premier. Un escalier, d’une centaine de marches, a été installé le long de la pente du volcan. Ce qui permet de gravir le Saxholl sans trop abimer ses chaussures. Vous ne le savez peut-être pas mais les roches volcaniques ont la particularité d’être « jeunes » et de n’avoir jamais subi d’érosion. Résultat, elles sont naturellement tranchantes et vos chaussures de randonnée s’en souviendront.

Escalader un volcan sur la péninsule de Snaefellsnes en Islande

Le cratère du Saxholl

Vue sur la péninsule de Snaefellsnes depuis le cratère de Saxholl

Vue sur les grands champs de lave de l’Ouest de l’Islande

5. A la découverte de la pointe de Skarovik

L'un des endroits les plus dangereux d'Islande

La côte vers Ondverdarmes à la pointe de la pénisule de Snaefellsnes

Autant le dire tout de suite, la route qui mène au phare et à la pointe de la péninsule, n’est pas la meilleure route d’Islande. Il faudra rouler donc très doucement. Pour ceux qui ont déjà rouler dans les hautes terres, aucune appréhension à avoir. Avec les passages de guets, vous avez déjà passé votre baptême du feu.

6. Sur les routes du volcan de Snaefellsjökull

a la découverte du stratovolcan de la péninsule

Dans le parc naturel du Snaefellsjökull sur la piste 574

En hiver, il est très difficile de l’approcher. La route menant à Snaefellsjökull est assez meuble. Elle est composée de cailloux plus ou moins tassés. Et dès que vous voyez de la neige, il vaut mieux s’arrêter, à moins d’être dans un vrai 4×4 avec de vrais pneus tout terrain.

Ce volcan est un stratovolcan qui culmine à 1446 mètres d’altitude. Dans son cratère on trouve un immense glacier de plusieurs kilomètres carrés. Les deux dernières éruptions ont eu lieu il y a respectivement 1 700 ans et 4 000 ans. On peut donc dire que le volcan Snaefellsjokull rentre en éruption tous les 2 000 ans.

Néanmoins si ce volcan est si célèbre, c’est dû à Jules Verne qui situe l’entrée de son « voyage au centre de la terre » au sommet du Snaefellsjokull. Jules Verne ne s’est jamais rendu en Islande, mais il était très bien documenté et c’est ainsi qu’il a pu écrire un roman de science-fiction très détaillé.

Ce stratovolcan n’est pas l’un des plus actifs mais c’est l’un des plus dangereux d’Islande. S’il venait à rentrer en éruption le climat mondial pourrait être perturbé et la température pourrait baisser d’un ou deux degrés.

Snaefellsjokull, l'un des plus beaux endroits d'Islande

Les plaines enneigées du parc national de Snaefellsjokull

7. La montagne de Kirkjufell et sa cascade, l’icône de tout un pays

La montagne de Kirkjufell sur la péninsule de Snaefellsnes

La cascade et la montagne à Kirkjufell dans l’Ouest de l’Islande

Lorsque vous atteindrez ce point, vous commencerez à sentir un peu d’électricité dans l’air. Beaucoup de touristes veulent immortaliser ce moment avec au programme des selfies et des portraits souvenirs. Il faudra être très patient et philosophe, Narcisse est sorti de sa torpeur et il est revenu parmi nous. Si l’endroit est aussi recherché c’est également car certaines scènes de la série Games of Thrones furent tournées ici. Dans cette série la montagne de Kirkjufell est renommée « la montagne église » , tout un programme.

La belle montagne de Kirkjufell

La montagne de Kirkjufell sur péninsule de Snaefellsnes

textes et crédits photos: Yann