Le Top 10 des choses incontournables à faire au Pouliguen

Le Top 10 des choses à faire au Pouliguen

Il existe une petite ville paisible sur la côte atlantique. Une station balnéaire située sur la presqu’île guérandaise qui s’appelle le Pouliguen. Un lieu un peu en dehors du temps. Certes entre le 14 juillet et le 15 août il y a beaucoup de monde, la population passe de 5 000 habitants à plus de 20 000 habitants. Mais ce lieu reste authentique, toujours très ensoleillé et très familial. Même si cela ne se voit pas au premier abord il y a énormément de choses à faire au Pouliguen.

1. Se baigner sur la plage du Nau

La plage du Nau au Pouliguen est le lieu de rencontre de toutes les familles ou des jeunes qui souhaitent jouer au volley ou encore pour tous ceux qui souhaitent prendre un verre les pieds dans l’eau. Néanmoins atention, pour se baigner il vaut mieux consulter l’annuaire des marées. Car la baignade n’est possible qu’à marée haute. Pas d’inquiétude, les petites criques de la côte sauvage, bien à l’abri du vent vous attendent les jours de grand soleil d’avril à octobre.

La plage et les traditionnelles tentes rouges de la plage du Pouliguen
La plage et les traditionnelles tentes rouges de la plage du Pouliguen

2. Faire le marché du Pouliguen entre 10h et 12h

La dolce vita avec les langoustines de chez Jojo et Thérèse, du fromage de Normandie, des fraises, framboises et dès myrtilles et autres fruits et légumes des maraîchers venus pour faire le marché!

Prendre un verre au « petit verre »

 

 

-se promener à marée basse le long de la côte jusqu’à la pointe de Penchâteau

En profiter pour pêcher des crevettes à marée basse ou ramasser des palourdes.

 

3. Se balader sur le port et se promener jusqu’au phare

Et en profiter pour acheter une sucette ou « niniche » spécialité Pouliguenaise.

S’arrêter prendre un verre à la lecture gourmande sur la promenade du port du Pouliguen.

Le port du Pouliguen à marée basse
Le port du Pouliguen à marée basse

4. Le Croisic, un port de pêche

Tout au bout de la presqu’île guérandaise se trouve la ville du Croisic il s’agit d’un joli port de pêche assez animé.

Les jours de beaux temps et à condition de s’y être pris suffisament à l’avance, on peut rejoindre en bateau les îles d’Hoedic et de Houat et ce depuis le port du Croisic ou de la Turballe. Les Caraîbes bretonnes sont donc à portée de main, alors pourquoi ne pas en profiter. A noter que le camping sauvage est autorisé sur la partie ouest de l’île d’Hoedic. Mais on peut tout à fait faire l’aller et retour dans la journée.

A la découverte du joli port du Croisic
A la découverte du joli port du Croisic

 

Une des petites rues du Croisic
Une des petites rues du Croisic

5. A la découverte de la côte sauvage du Pouliguen

Le sentier des douaniers. C’est peut-être l’une des plus belles promenades à faire à pied, un joli petit chemin à flanc de falaise. Lorsque la marée est basse il ne faut pas hésiter à descendre visiter les petites criques et essayer de découvrir les grottes.

La plus célèbre étant la grotte des Korrigans. La plupart des grottes se trouvent autour d’une petite maison en granit qui arbore généralement un drapeau breton. Elle est facilement repérable car elle est isolée au bout d’une pointe, face à la mer.

 

Balade sur la côte sauvage entre le Pouliguen et Batz sur mer
Balade sur la côte sauvage entre le Pouliguen et Batz sur mer

 

6. La visite de Batz sur Mer à 2 pas du Pouliguen

La ville de Batz sur mer est une charmante petite cité du sud de la Bretagne tout en granit.

Coincée entre les marais salants et l’Océan Atlantique, cette ville est très attirante et tranquille. C’est le trait d’union entre Le Pouliguen et le Croisic.

Facilement accessible à vélo, il faut se rendre à Batz les jours de tempête. Pour observer les déferlantes sur la plage de la Govelle, de la plage Valentin ou voir à marée haute des paquets de mer venir se briser sur la digue du petit port. Un spectacle sensationnel, surtout en hiver.

Pour les fans d’huitres, il y a un ostréiculteur sur la côte juste en face de la digue. Pour les fans d’histoire, rendez-vous au grand Blockaus datant de l’occupation allemande.

La tour de Batz sur mer est le point le plus haut de la région
La tour de Batz sur mer est le point le plus haut de la région

 

La petite plage de Batz sur mer et ses cabanes en bois colorées
La petite plage de Batz sur mer et ses cabanes en bois colorées

7. Partir à la découverte des marais salants

Le site des marais salants est un lieu exceptionnel où l’on récolte du sel de mer et ce depuis plus de mille ans.

Après avoir admiré le travail des hommes et après avoir aperçu des multitudes d’espèces d’oiseaux, une visite à Guérande s’impose.

Les marais salants un lieu naturel et un site très protégé
Les marais salants un lieu naturel et un site très protégé

Un conseil, le soir il est toujours très tentant d’y aller pour observer le splendide coucher de soleil sur les marais salants.

8. Partir explorer la Brière

La Brière est un espace naturel protégé de toute construction et encore préservé. L’endroit idéal pour louer une barque à fond plat et partir à la découverte d’un lieu un peu étrange et reculé.

Sur le chemin du retour ne manquez pas le petit village de Kerhinet (commune de Saint-Lyphard) ou bien les dolmens installés tout autour du parc de la Grande Brière. Pour déjeuner ou pour dîner de manquez pas l’auberge de Bréca.

9. Visiter la ville médiévale de Guérande

L’occasion lors des jours de pluie ou le soir d’aller visiter cette belle ville médiévale. Et pourquoi pas y déguster quelques crèpes et galettes, la spécialité du coin.

En breton Guérande s’écrit gwenrann, ce qui signifie le pays blanc. Car en effet on produit ici du sel naturellement depuis la nuit des temps.

Littéralement Guérande signifie: gwen – blanc  rann – le pays

10. Faire des excursions à vélo

Le Croisic, la Baule, la Turballe et la pointe du Castelli pour les plus courageux, voici tous les beaux itinéraires et les pistes cyclables qui vous attendent cet été.

-partir faire du vélo sur la piste cyclable de la côte sauvage et se baigner dans l’une des criques. un moment inoubliable et toujours très agréable.

En option, voici toutes les autres choses à faire au Pouliguen et aux alentours :

– Parir à la visite de la ville de  Saint-Nazaire et de ses chantiers navals. Mais on peut également se balader le long de l’estuaire de la Loire le plus long fleuve de France et y découvrir les petites pêcheries.

-Sur la route de l’aller ou du retour il faut absolument s’arrêter au château d’Angers. Car ce n’est absolument pas un détours et cela permet de faire une très belle pause au pied de l’un des plus beaux châteaux fort de France.

– Pour les plus citadins en mal d’agitation urbaine, vous pouvez toujours vous rendre à la Baule pour profiter de la vie nocturne et de l’effervescance de l’avenue du Général de Gaulle. Ou de l’avenue Lajarige pour y acheter à la grande librairie le roman de vos vacances.

– Si vous souhaitez vous baigner à la piscine il y en a une à Guérande et une flambant neuf prévue pour 2018 (ou presque à la Baule)

 

Les bonnes adresses du Pouliguen et des alentours :

-Le Derwin, une véritable institution, aucune réservation possible. C’est un lieu « chaleureux et décontracté » selon l’expression consacrée… L’adresse du Derwin ? route du Derwin, 44 740 Bartz sur Mer. Sur la D45, vous trouverez un lieu dit entre la plage de la Govelle et le centre ville de Batz.

-Le CNBPP c’est le club de voile de la région, un passage obligé pour apprendre la voile pendant les vacances.

-Le club des Mouettes ou le club de la Corvette. A vous de choisir. 2 club de plage situés sur la plage du Nau, un lieu idéal pour que vos enfants se fassent des camarades de jeu pour les vacances. (attention ces lieux sont hautement addictifs vos enfants risquent d’y passer leurs journées à jouer et à faire du trempoline là bas)

– Le plaisir dit vin, 27 avenue du général Leclerc au Pouliguen (la rue du pont). Un lieu pour discuter avec un caviste sympa et trouver des bouteilles toujours à la hauteur. Même si la dernière fois que j’y suis allé il n’y avait plus de gevrey-chambertin.

avertissement alcool : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Crédits photos : Yann