Le top 20 des choses incontournables à faire en Loire-Atlantique

L'avant port du Croisic, un soir d'automne
L’avant port du Croisic, un soir d’automne

La Loire-Atlantique est un grand département qui est une sorte de transition entre la côte bretonne et les longues plages de sables de la Vendée qui se poursuivent vers le sud jusqu’aux Landes et qui s’arrêtent vers Anglet. Un département qui est une sorte de trait d’union entre le Nord et le Sud. La Loire est là pour nous rappeler qu’à partir de son cours le climat change. Au sud de la Loire le climat devient plus doux en hiver et plus chaud en été.

Que faire en Loire-Atlantique ?

1. Les bords de Loire

Ancenis, une jolie ville fortifiée (rive droite)

C’est à Ancenis que débutait autrefois la Bretagne. Cette belle ville fortifiée était l’une des marches de Bretagne. Un verrou militaire qui avec Clisson protégeait la belle ville de Nantes.

Couëron et la maison dans la Loire

La maison dans la Loire à Couëron, une installation artistique insolite
La maison dans la Loire à Couëron, une installation artistique insolite

La maison dans la Loire est un point de passage incontournable. Située à deux pas de Nantes, cet œuvre d’art un un bon prétexte pour sortir de la métropole pour partir à la découverte d’un département attachant.

Trentemoult, un petit village de pêcheurs

Dans les rues de Trentemoult
Dans les rues de Trentemoult

Situé sur le territoire de la commune de Rezé ce petit village était autrefois la vigie de la ville de Nantes. Un poste avancé qui permettait de surveiller voir de contrer les incursions hostiles.

Paimbœuf (rive gauche)

Les petites maisons de Paimbœuf le long de la Loire
Les petites maisons de Paimbœuf le long de la Loire

Cette petite ville située le long du plus long fleuve de France est une ville où vivait autrefois les armateurs.

2. La découverte de la ville de Nantes

Le miroir d'eau et le château des Ducs de Bretagne
Le miroir d’eau et le château des Ducs de Bretagne

Cette ville autrefois louée pour sa qualité de vie est l’une des plus grandes villes de France. Une ville historique qui fut un temps la capitale des Ducs de Bretagne. Naoned est une ville riche en histoire que l’on prend plaisir à découvrir.

A la découverte de l'étonnante ville de Nantes sous le soleil
A la découverte de l’étonnante ville de Nantes sous le soleil

3. La presqu’île guérandaise

Les marais salants, le trésor de la presqu'île guérandaise
Les marais salants, le trésor de la presqu’île guérandaise

Ce petit bout de terre est un territoire fantastique. Ici se mêlent la côte sauvage, les marais salants et les grandes plages de sable face à l’océan Atlantique.

Les marais salants de Guérande au crépuscule
Les marais salants de Guérande au crépuscule

Au programme, la découverte de la côte d’Amour et des villes du Pouliguen, de Batz-sur-Mer ou du Croisic pour la partie sud de la presqu’île. Au nord on trouvera Mesquer, Kercabellec ou Piriac-sur-Mer. Autant de villes et de villages à découvrir le temps de quelques heures ou d’un weekend.

Batz-sur-mer

Dans les rues de Batz-sur-mer, une jolie cité à visiter
Dans les rues de Batz-sur-mer, une jolie cité à visiter

Le Croisic

Le petit port du Croisic à marée haute au printemps
Le petit port du Croisic à marée haute au printemps

La côte sauvage entre le Pouliguen et le Croisic

La côte sauvage vue depuis le sentier des douaniers du Pouliguen
La côte sauvage vue depuis le sentier des douaniers du Pouliguen

La côte sauvage la plus spectaculaire se trouve entre les communes du Pouliguen et du Croisic. Elle commence à la pointe de Penchâteau pour se terminer un peu après le rocher de l’Ours au Croisic.

Sur la presqu’île guérandaise, il existe une autre côte sauvage, celle-ci commence à partir du port du la Turballe pour se terminer à la pointe de Merquel à Mesquer.

Au pied du phare du Croisic au crépuscule
Au pied du phare du Croisic au crépuscule

À la découverte des petits villages paludiers de la presqu’île

Dans les rues de Kervalet, au bord des marais salants
Dans les rues de Kervalet, au bord des marais salants

Kervalet, Maisons-brûlées, Clis, Saillé, ils sont nombreux les petits villages qui bordent les marais salants.

4. La baie de la Baule

La baie de la Baule vue depuis le port de Pornichet
La baie de la Baule vue depuis le port de Pornichet

Les villes balnéaires de la Baule, du Pouliguen et de Pornichet bordent l’une des plus belles baies d’Europe. Certes, la densité urbaine y est forte, mais ces villes restent toujours très recherchées par les vacanciers le temps d’un été.

La plage de Pornichet en été
La plage de Pornichet en été
Le drapeau bleu flotte sur la plage de la baie et la longue et unique plage de la Baule
Le drapeau bleu flotte sur la plage de la baie et la longue et unique plage de la Baule

5. Pornic et le pays de Retz

Pour la partie sud du département de Loire-Atlantique, les paysages prennent soudain un accent plus vendéen. La température de l’eau de mer se réchauffe un peu aucun doute le sud-ouest n’est plus très loin. Et puis une fois arrivé à Pornic, l’île vendéenne de Noirmoutier n’est vraiment plus très loin. L’occasion de faire une excursion sur cette grande île de l’ouest. Et découvrir la seule route submersible du monde, le fameux passage du Gois.

6. Le lac de Grand-Lieu

Un lieu préservé à deux pas de Nantes c'est le lac de Grand-lieu
Un lieu préservé à deux pas de Nantes c’est le lac de Grand-lieu

Situé à quelques encablures de Nantes et à deux pas de l’aéroport, ce lieu est un espace préservé et protégé. Le lac de Grand-Lieu est un l’un des plus grands lacs (naturels) de France. Un endroit fantastique pour découvrir la faune locale.

7. La forêt du Gâvre

Cet immense étendue boisée était autrefois un lieu idéal pour la chasse à cour, la chasse aux champignons et l’exploitation forestière. Avec les années, la forêt devient un territoire qu’il est important de préserver. Avec ses 4 460 hectares, c’est la plus grande forêt de tout la Loire-Atlantique.

8. Le canal de Nantes à Brest

Cet ouvrage qui permet la navigation fluviale entre les villes de Nantes et de Brest est aujourd’hui un parcours touristique. Un tracé linéaire, parsemé d’écluses et de quelques campings qui permettent de faire une halte. L’idéal pour ceux qui souhaitent pratiquer le vélo ou découvrir l’intérieur des terres en bateau. La découverte du canal de Nantes à Brest, c’est l’occasion unique de s’immerger au calme dans la nature.

9. La Brière, un parc régional méconnu

Une petite maison avec un toit de chaume à Kerhinet
Une petite maison avec un toit de chaume à Kerhinet

Cette zone marécageuse est immense. Elle s’étend sur plus de 55 000 hectares. Un lieu que l’on découvre généralement en barque à fond plat (chaland) ou en canoë. La Brière est un parc naturel régional qui fût créé le 16 octobre 1970. Un lieu incontournable et à voir absolument. Au bord de cette grande étendue d’eau on trouvera de splendide petits villages brièrons comme celui de Kerhinet.

10. Saint-Nazaire, une ville surprenante

Ici on peut aussi bien pratiquer le tourisme industriel que découvrir des lieux pittoresques ou insolites. Saint-Nazaire est une ville intéressante et riche en activité, il serait dommage de passer trop vite dans cette partie de l’estuaire de la Loire.

Au programme, découverte des pêcheries du bord de Loire, du port de Saint-Nazaire, de l’ancienne base de sous-marins. Mais aussi l’ancien village de Méan ou les chantiers de l’Atlantique. Sans oublier la découverte de plages méconnues cachées et nichées dans les falaises qui mènent jusqu’à la commune de Saint-Marc-sur-Mer.

11. L’estuaire de la Loire

On peut découvrir l’estuaire de la Loire depuis les villes de Saint-Nazaire ou de Saint-Brévin. L’occasion de découvrir également une autre œuvre d’art de la Loire : le serpent d’océan. Sans oublier les pêcheries de Saint-Michel-Chef-Chef.

crédits photos: Yann Vernerie