La liste de toutes les dynasties chinoises

L’histoire ancienne de la Chine est jalonnée par toute une succession d’empereurs. Or ces empereurs ne faisaient pas partie des même familles ou des même clans et c’est la raison pour laquelle on parle de dynastie. Cette vision chronologique permet de mieux appréhender la longue histoire d’une civilisation quatre fois millénaire.

Les dynasties fondatrices de l’Empire du Milieu

1. La période des Trois Augustes et des Cinq Empereurs

Cette première partie de l’histoire chinoise marque le début des dynasties. Bien que l’on ait très peu d’informations à ce sujet on pense que cette première dynastie ce serait étendu sur plus de huit siècles. Cette toute première dynastie chinoise est en quelque sorte l’acte fondateur de la Chine et des 2500 ans d’histoire qui suivront. Bien qu’il soit difficile de prouver historiquement l’existence de cette dynastie, les historiens s’accordent à dire que cette période est un savant mélange entre le règne d’ancien chef de guerre et la mythologie chinoise. D’ailleurs à partir des Han, deux souverains (Fuxi et Huangdi) de la période des Trois Augustes et des Cinq Empereurs deviendront des Dieux Taoïstes (notamment sous les Shang).

2. La Dynastie Xia

Cette Dynastie se serait étendue entre l’an -2100 à -1600 soit cinq cents ans. Cette dynastie chinoise aurait donc peut-être existé dans le nord de la Chine. Et ce sur un tout petit territoire et qui se serait articulé autour du fleuve jaune, l’un des plus grands fleuves d’Asie.

Concernant l’existence de la Dynastie Xia, il faut faire preuve de prudence et attendre les résultats des fouilles très prometteuses dans la province du Shaanxi. Car hormis ce site néolithique la plupart des documents sont des textes qui auraient été établis par la dynastie des Zhou, d’où la prudence des historiens qui redoutent une manipulation de l’histoire par cette dynastie plus récente et qui aurait possiblement assis sa légitimité en invoquant la Dynastie de Xia. La dynastie des Zhou pourrait également être une réminiscence de la dynastie de Xia.

De manière plus consensuelle, les historiens s’accordent à dire qu’il s’agit d’une dynastie très ancienne et semi-mythique.

Les Dynasties Pré-Impériales

3. La Dynastie Shang ou Dynastie Yin

L'écriture chinoise et ses idéogrammes occupent une place très importante dans la culture chinoise
L’écriture chinoise et ses idéogrammes occupent une place très importante dans la culture chinoise, Wuhan.

Les Shang règneront sur leur empire entre -1600 et -1046 avant JC. Ils prendront le pouvoir au Shang en dénonçant leur autoritarisme. Avec cette dynastie, le pouvoir ne vient plus du monarque mais il est donné par les cieux. C’est ainsi qu’apparaît le Taoïsme en Chine.

La Dynastie des Shang ou des Yin marque une période d’inventions remarquables. En effet c’est à ce moment que le travail du bronze dans l’artisanat apparaît. Et c’est à ce moment où les Shang apparaissent comme des joaillers hors paire associant le bronze et la pierre de Jade pour créer des bijoux.

L’autre moment fort de la dynastie et le fait fondateur de la civilisation chinoise, c’est l’apparition de l’écriture et des fameux idéogrammes chinois.

Un maître de la calligraphie à Hefei
Un maître de la calligraphie à Hefei

Mais avec le temps les Shang basculèrent comme leurs prédécesseurs dans l’autoritarisme et c’est à la faveur de cette dérive que le roi Wu (dynastie des Zhou) pu s’emparer du pouvoir.

La Dynastie des Zhou

Les chinois considèrent cette dynastie comme étant l’une des périodes les plus importantes de leur histoire. Premièrement parce que c’est la plus longue période de règne pour une même famille impériale mais aussi pour toutes les avancées dans le domaine de l’agriculture, des innovations en terme d’organisation militaire ou politique. En effet c’est grâce à cette structuration du monde chinois que les Zhou pourront régner sans partage sur près de huit siècle entre l’an -1046 jusqu’à l’an -256 (avant JC).

Sur le plan culturel la dynastie des Zhou joua un rôle majeur. C’est par exemple à ce moment là que vécurent Lao Tseu, Confucius et Mencius. Pour traduire cette richesse littéraire et philosophique, les historiens aiment appeler cette période de l’histoire:  « les Cent écoles de Pensée ».

4. La Dynastie des Zhou de l’Ouest

Cette première partie de l’histoire de la dynastie des Zhou est marquée par un pouvoir décentralisé. Le Roi s’appuyait sur des seigneurs dont chacun formait son propre état régie par des lois féodales. Et c’est justement ce système qui causera la perte de la dynastie des Zhou de l’Occident. Avec un territoire composé de seigneurs relativement indifférents au Roi la dynastie connue des troubles et une instabilité certaine. Avec comme point d’orgue l’assassinat du roi Zhou en -771 (avant JC) par une alliance de nobles inféodés.

5. La Dynastie des Zhou de l’Est

À partir du décès du Roi, décision fut prise de transférer la capitale dans l’Est du Royaume à Luoyang. C’est pour cela que l’on parlera de dynastie de l’Est. Ce deuxième volet de la dynastie Zhou est caractérisé par une certaine incertitude et un niveau de violence non-négligeable. C’est dans ce cadre de guerres et de conflits permanents que fut écrit en -500 av. JC, l’Art de la Guerre par un certain Sun Tzu.

Toutes les Dynasties Chinoises impériales

6. La Dynastie Qin

Les fameux soldats en terre cuite, tous enterrés sous la dynastie Qin
Les fameux soldats en terre cuite, tous enterrés sous la dynastie Qin

Avec ses quinze petites années de règne, la dynastie Qin fut courte mais elle marqua un tournant décisif dans l’histoire chinoise. Car ce sera vraiment la première fois que le territoire fût unifiée. Et c’est également sous les Qin que la Chine devient en plus un état fort. Un empire qui est adossé à la mer de Chine et qui laisse déjà présager les futures frontières de la Chine.

Mais au-delà de toutes ces considérations géographiques et historiques, il faut noter que c’est cette dynastie décisive qui donnera le nom de « Chine » au vaste empire du milieu. En effet Qin en chinois se prononce « Tchin » et c’est ce qui donna finalement le nom propre « Chine ».

7. La Dynastie des Han occidentaux

Comme pour les Zhou, cette dynastie est divisée en deux périodes. Celle des Han de l’ouest et celle des Han de l’Est. On parle aussi des Han Antérieurs et des Han Postérieurs. Cette période est fondamentale pour la Chine. C’est en effet la première fois qu’un paysan s’empare du pouvoir et qu’il dirige le pays. Mais c’est également sous les Han que le pays connaît de grandes extensions territoriales. Il y a des conquêtes, des victoires militaires mais aussi une politique subtile d’alliances, de mariages notamment avec l’ethnie des Xiongnu, un peuple de nomade vivant au nord de l’empire. Autre point non négligeable le commerce. La dynastie des Han commence peu à peu à s’étirer vers l’ouest en suivant d’abord les routes de la soie.

8. La Dynastie Xin

Cette dynastie chinoise dura seulement une quinzaine d’année entre l’an 9 et l’an 23 après JC. Elle n’aura compté qu’un seul empereur un certain Wang Mang. Il souhaitait avant tout pratiquer une politique confucéenne classique mais il se confronta rapidement à de nombreuses difficultés tant politiques que climatiques. Face au désordre il dû quitter le pouvoir sans avoir véritablement pu convaincre qui que ce soit.

9. La Dynastie des Han orientaux

Cette dynastie fût donc fondée par un certain Liu Bang, un chef de guerre qui s’opposa très tôt à la dynastie Qin. Une dynastie éphémère qui ne fût en fait qu’un bref intermède des quatre siècles de domination des Han. Parmi toutes les dynasties chinoises, cette période est considérée comme étant une période particulièrement propice et heureuse de l’histoire chinoise.

10. La période des trois Royaumes de Chine

Lorsque la dynastie des Han disparaît, elle laisse la place à trois royaumes. Des seigneurs se partageront l’empire que le dernier empereur Han n’a pas su imposer. Après le partage on trouvera les Wei au nord, les Shu à l’ouest et les Wu au sud. Une dynastie insolite qui porta le titre de triple monarchie (San Guo).

Mais à la faveur de conflits entre ces trois royaumes les Jin vont pouvoir s’imposer et réunifier l’empire du milieu.

11. La Dynastie des Jin occidentaux

Cette dynastie chinoise règnera pendant une cinquantaine d’années entre l’an 265 et 317 après JC.

12. La Dynastie des Jin orientaux

Entre l’an 317 et 420, régna la dynastie des Jin orientaux (ou Jin de l’Est).

13. Les Dynasties du Nord et du Sud

Encore une fois dans l’histoire de Chine deux dynasties cohabiteront côte à côte. Il s’agit pour cette période des dynasties dites du Nord et du Sud. Une période qui durera entre l’an 420 et 581 après JC, soit plus de 160 ans.

14. La Dynastie Sui

Ce qui caractérise la Dynastie des Sui c’est sans nul doute que ce fût la première à unifier une bonne fois pour toute la Chine. Les Sui sont ceux qui mettront une fin presque définitive aux divisions. Une période de relative stabilité qui débutera en l’an 581 pour s’achevé en 618 soit une durée de trente-sept années.

15. La Dynastie Tang

Cette grande dynastie qui règnera sur près de trois siècles prend le pouvoir à la faveur du déclin des Sui. Fondée par la famille Li, cette dynastie dirigea la chine de l’an 618 à l’an 907 soit 289 ans de règne.

16. La Dynastie des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes

Ce moment de l’histoire chinoise durera cinquante-trois ans. Elle débuta en 907 pour s’achever en 960 soit quelques 53 années de règne.

17. La Dynastie Liao

Fondée par un certain Khagan Khitan cette dynastie se distingue par être la première à contrôler une bonne partie de l’Asie centrale. On relève des lieux de peuplement des Khitan en Mongolie, en Russie et en Asie Centrale. Les Khitan seraient issus du peuple Xianbei, descendant eux-mêmes des Donghu. Cette empire qui durera 209 années s’étendait entre l’an 916 et le début du XII ème siècle (l’an 1125).

18. La Dynastie des Song du Nord

Cette dynastie régna de l’an 960 jusqu’en 1127. Soit 167 années de pouvoir. Les Song sont entrés dans l’histoire après la création du premier billet de banque et ce six siècles avant son apparition en Europe.

19. La Dynastie des Song du Sud

Les Song du sud occuperont le pouvoir pendant 152 ans entre 1127 et 1279.

Pour découvrir davantage sur la dynastie des Song vous pouvez accéder à la série de 25 émissions du podcast de notre partenaire Bambou Studio.

20. La Dynastie Jin

Cette grande dynastie chinoise qui régnait dans le Nord-Est pendant que la dynastie des Song régnait sur la Chine méridionale. La dynastie Jin a été fondée par un certain Jin Taizu. Les Jin régentèrent la partie nord de la Chine entre 1115 et 1234. Ils durent abandonner le pouvoir lorsque les Mongols de Gengis Khan lancèrent leur grande invasion.

21. La Dynastie Yuan

Les Yuan dirigèrent le pays entre 1271 et 1368. Cette dynastie a été fondée par un certain Kubilai Khan – le petit fils de Gengis Khan. Celui-ci mis un point d’orgue à suivre à la lettre la tradition chinoise ce qui permit à cette dynastie de se maintenir au pouvoir pendant près d’un siècle.

22. La Dynastie Ming

Cette dynastie chinoise est sans doute l’une des plus connues à travers le monde. En effet les vases Ming, généralement bleu et blanc sont reconnus et appréciés par tous les amateurs d’objets d’art de la planète. D’ailleurs la période Ming est reconnue comme étant l’âge d’or de la porcelaine chinoise.

Sur un plan strictement historique, les Ming dirigeront l’empire chinois de 1368 à 1644.

23. La Dynastie Qing

Le style architectural sous la dynastie des Qing
Le style architectural sous la dynastie des Qing

C’est la dernière dynastie chinoise elle prendra le pouvoir en 1636 pour abandonner le pouvoir en 1912. À l’origine cette dynastie fut fondée par des Mandchous et un certain Aliou Shetima. Mais à la faveur de la fin des guerres napoléoniennes les britanniques commencèrent à envisager la Chine comme une nouvelle opportunité. Ils lancèrent par exemple la guerre de l’opium en 1843. En 1912 le système des dynasties chinoises s’éteint définitivement.