Quels sont les plus belles villes d’Argentine ?

L’Argentine est un immense pays tout en longueur situé en Amérique du Sud. Il partage ses frontières avec le Chili et la Bolivie à l’ouest, le Paraguay au nord, l’Uruguay et le Brésil au nord-est. Sur le plan géographique, l’Argentine est bordée par l’Océan Atlantique à l’est et la chaîne des Andes à l’ouest. Les plus belles villes d’Argentine sont disséminées un peu partout sur tout le territoire. Ces villes ont décidément chacune un parfum unique et c’est surement ce qui fait de l’Argentine un pays si spécial.

Buenos Aires, l’une des plus belles villes d’Argentine

Buenos Aires l'une des plus belles villes d'Argentine
Le quartier du port de Buenos Aires

Créée le 2 février 1536, Buenos Aires est la capitale administrative, politique et économique de l’Argentine. À l’origine, son nom était « Santissima Trinidad y Puerto de Nuestra Senoradel Buen Ayre« . Ce qui voulait dire « Très Sainte Trinité et Port de Notre-Dame-du-Bon-Vent » en français. Finalement ce furent les deux derniers mots « Buen Ayre » qui furent retenus pour baptiser la ville. Mais le plus insolite réside dans son surnom: « le petit paris ». Bien que la ville soit immense, il est vrai qu’il règne une atmosphère assez particulière. D’ailleurs les expatriés français ou les voyageurs de passage n’ont aucune difficulté à s’approprier la ville.

Le nom de la ville a donc été donné par un certain Juan de Ganay en référence à la Vierge de Caligari en Sardaigne. Vous le découvrirez peut-être lors de votre découverte de la ville, Buenos Aires a beaucoup d’influences italiennes. Cette ville fut longtemps considérée comme celle qui veille sur les navigateurs. En effet sa situation, elle se trouve à l’embouchure du fleuve de Rio de la Plata et de l’océan Atlantique, sa situation géographique donc la place à un endroit idéal pour faire escale et se reposer un peu avant de se lancer vers le Cap Horn et les mers du Sud. Son histoire et son emplacement font de la capitale le plus grand port du pays.

Buenos Aire est le centre culturel du pays, certes on trouve de grande université à la Plata et à Mendoza mais elles n’ont pas l’envergure de celle de la capitale. 

Zoom sur Buenos Aires

Buenos Aires une capitale sure en Amérique du Sud
Buenos Aires l’une des plus belles villes d’ Argentine

La capitale argentine se caractérise par ses innombrables activités culturelles et sa vie nocturne très animée. Les visiteurs apprécient en générale l’ambiance atypique et relativement sure de cette ville d’Amérique du Sud ainsi que ses magnifiques quartiers don tle plus résidentiel est sans doute Recolleta. De nombreux sites touristiques y sont à découvrir dont la Boca, Plaza Dorrego, la Casa Rosada,  et Bosques de Palermo ou encore de San Telmo. Il est également possible de faire un tour du côté du Jardin botanique ou du Musée national des beaux-arts d’Argentine. 

Si vous restez plus d’une semaine dans la capitale, vous pouvez toujours embarquer sur un bateau pour visiter la capitale uruguayenne toute proche. Prévoyez plutôt deux nuit d’hôtel sur place à Montevideo et environ deux cents euros pour faire l’aller et retour.

San Carlos de Bariloche

Appelée également Bariloche, cette ville argentine a été officiellement créée le 3 mai 1902. Il s’agit d’un mot mapudungun qui est la langue des Mapuches. San Carlos de Bariloche est surnommée la Suisse argentine parce que son premier habitant est le Suisse Carlos Wiederhold. Appartenant à la province de Rio Negro, la ville est bordée par la province de la Pamna au nord, le Chubut au sud, le Neuquèn à l’ouest et Buenos Aires à l’est. Aménagée au pied des Andes, elle se trouve près du plus ancien parc national d’Argentine, celui de NahuelHuapi. Il existe également un lac du même nom.

Cette destination est parfaite pour les amoureux de la nature et les adeptes de randonnée. L’itinéraire « Circuito Chico » est l’endroit à ne pas manquer pour admirer l’un des plus beaux paysages de la ville. Au cours de votre séjour, vous pouvez aussi apprécier l’architecture unique des anciens bâtiments de Bariloche. Ces constructions témoignent de l’influence européenne sur l’Argentine. La ville compte également de nombreux restaurants permettant aux voyageurs de découvrir la gastronomie locale. 

Mendoza la capitale viticole de l’Argentine

Pedro des Castillo crée Mendoza le 2 mars 1561. Il lui donne le nom de Cintad de Mendoza del Nuerte, Valle de La Rioja. Cette belle ville se trouve à 980 kilomètres à l’ouest de Buenos Aires et au pied des Andes. Elle est surtout connue pour ses impressionnants édifices dont le Sheraton Mendoza. Il est facilement reconnaissable grâce à une hauteur de plus de 74,60 mètres. Le Gomez est une autre construction à ne pas manquer, il s’agit du plus vieux bâtiment de Mendoza.

La ville compte également de nombreux musées : Museodel Area Fundacional, Museo des Pasado Cuyano ou Museo Popular Callejero. Ces lieux de mémoires permettent aux visiteurs de découvrir la richesse culturelle argentine. De passage à  Mendoza, pensez donc à visiter également le parc San Martin, la Plaza Independencia, le Parc Zoologique de Mendoza ou encore le Musée du Vin, la Bodegas Lopez et le Tour Alta Montana. 

La Plata, l’autre grande ville argentine

La construction de cette ville nouvelle de La Plata débute le 19 novembre 1882. Cette date marque la pose de la première pierre ainsi que le lancement de grands travaux pour bâtir l’une des plus grandes villes d’Argentine. La ville se trouve à seulement soixante kilomètres de Buenos Aires. Elle est construite sur la Rive-Sud du fleuve Rio de La Plata. Elle abrite de nombreux monuments tels que le palais de la législature provinciale et l’Hôtel de Ville. La cathédrale de l’Immaculée-Conception est un autre site incontournable de la Plata. Cet édifice religieux se caractérise par son architecture de style néo-gothique.

Un jour de pluie à la Plata? C’est peut-être l’occasion de se rendre au muséum des Sciences naturelles. Un grand établissement qui comprend une vingtaine de salles d’exposition qui traitent de l’apparition de l’être humain et de l’évolution de la vie sur terre. Les visiteurs peuvent y découvrir d’innombrables fossiles de grands mammifères. Plus surprenant, le musée compte également une salle dédiée à l’Égypte. Elle abrite par exemple une reconstitution du temple d’Aksa localisée dans la région de Nubie.

Les amateurs de sports trouvent aussi leur bonheur dans la ville de La Plata. Les plus privilégiés assistent généralement à des courses automobiles ou tandis que la frange la plus populaire se passionne pour les matchs de football et le championnat argentin.

Ushuaia, la ville du bout du monde

Ushuaia une ville mythique
Aux pieds des montagnes se trouve la belle ville d’Ushuaia

La ville actuelle a été fondée officiellement le 12 octobre 1884. Cependant, le secteur de la ville d’Ushuaia est une zone qui est occupée depuis plus de 10 000 ans. La ville était en effet habitée autrefois par des cueilleurs et chasseurs nomades que l’on retrouve un peu partout sur les rives de la Terre de Feu.

Ushuaia se trouve dans donc la province de la Terre de Feu mais côté Argentin. De par sa situation géographique, elle est considérée comme la ville la plus australe de la terre. Elle est localisée près du canal de Beagle. Pour se loger on trouve de nombreuses auberges de jeunesse et beaucoup de complexes hôteliers pour accueillir les voyageurs. C’est d’ailleurs ce qui nuit un peu au centre ville.  En effet l’ultra-centre s’est transformé avec les années en un espèce de centre commercial à ciel ouvert. Pour apprécier la ville, il faut définitivement tourner le dos à l’artère centrale. Et puis peu à peu la magie des montagnes et celle de la Patagonie recommencent à faire effet.

Une ville plongée dans un écrin de nature

Les amoureux de la nature apprécieront une escapade au parc national de la Terre de Feu. Cet espace de naturel unique qui a été créé en 1960 afin de préserver la flore et la faune de la région. Il n’est pas rare d’y croiser des mammifères comme le guanaco ou le renard de Magellan. La zone abrite également une multitude d’oiseaux. Les passionnés d’ornithologie y découvrent différentes espèces telles que la buse aguia, l’urubu à tête rouge ou le « caracara huppé ». Ils ont aussi la possibilité d’admirer le condor des Andes en plein vol. Celui-ci a une envergure de presque quatre mètres (3,7 mètres plus exactement) lorsqu’il déploie ses ailes et qu’il recherche ses proies.

Ushuaia la ville la plus septentrionale de l'hémisphère sud
Sur les rives du Canal de Beagle à Ushuaia

Purmamarca, la très discrète ville du nord-ouest andin

L'une des plus belles villes d'Argentine se trouve dans le nord
Dans les hauteurs de Pumamarca dans le nord du pays

La petite ville des Andes de Purmamarca a été créée aux alentours du XVIIe siècle. Dans la langue Aymara, « purma » veut dire désert et « marca » signifie ville. Appartenant à la province de Jujuy, il se trouve à une altitude de 2 200 mètres. Il abrite un paysage d’exception ponctué de plantes épineuses, de cactus et d’une terre rouge signe d’une acidité des terres.

A Pumamarca, vous pourrez découvrir la fameuse église dédiée à Santa Rosa de Lima. Construit en 1648, cet édifice se démarque par le linteau qui décore la porte principale. Cette église est d’ailleurs classée Monument Historique National depuis 1941. 

La ville bénéficie également d’un emplacement stratégique. En effet Pumamarca se trouve légèrement en retrait de la route nationale qui serpente dans la montagne. Cette route n’est autre que celle qui permet d’atteindre la Bolivie toute proche.

Pumamarca une ville entourée de trésors géologiques
La fameuse montagne aux sept couleurs de Pumamarca

crédits photos: Yann Vernerie