Escale à Ushuaia, la ville du bout du monde

Une jolie vue à Ushuaia
Dans le quartier du port lors d’une escale à Ushuaia

Lorsque l’on arrive à Ushuaia en bateau, le spectacle est absolument fabuleux et déroutant. Cette ville australe parle à l’imaginaire de toutes les générations. Faire escale à Ushuaia, une ville du bout du monde, le long du canal de Beagle à deux pas du Cap Horn, c’est un peu le rêve. Mais c’est surtout un point de départ vers l’aventure. Une ville qui se trouve au pied de la montagne, au bord de la Patagonie et du canal de Beagle en plein coeur de la terre de feu.

Les belles couleurs de la Terre de Feu
La ville d’Ushuaia au crépuscule

Ushuaia ville du bout du monde

Une courte escale à Ushuaia
Dans les rues colorées d’Ushuaia

Lorsque l’on arrive à Ushuaia que ce soit en avion ou par bateau, on est absolument séduit par la vue et le cadre. Mais plus on se rapproche et plus on comprend que des décennies de tourisme de masse ont, petit à petit, défiguré la ville d’Ushuaia. Mais rassurez-vous, lorsque l’on s’éloigne du centre ville, cette ville du bout du monde est une très jolie ville. Lorsque l’on fait escale à Ushuaia, il vaut mieux donc éviter la rue principale. En effet celle-ci s’est transformée avec le temps en un gigantesque centre commercial. Il existe heureusement des adresses authentiques comme un petit café découvert par hasard, il suffit de chercher un peu.

De jolies tasses fabriquées en Terre de Feu
Des tasses fabriquées en sable de la Terre de Feu

Escale à Ushuaia

Ushuaia au petit matin de janvier
L’arrivée à Ushuaia à bord du Stella Australis

De part sa situation très au sud du continent sud-américain, Ushuaia est une ville de passage relativement intense. Ici se croisent les marins, les touristes et les croisiéristes qui partent soit à la découverte de l’Antarctique ou ceux qui vont naviguer en Terre de Feu jusqu’au Chili.

Et puis il y a les voyageurs de passage. Ceux qui tout simplement ont rêvé d’aller tout au sud du continent pour y passer quelques jours. Ils se retrouvent dans une ville où personne ne les attend et où toutes les sites remarquables sont à quelques heures ou quelques jours de voiture. Et où le coût de la vie y est cher.

Vous l’aurez compris, Ushuaia est une ville d’escale. On y fait étape pour quelques heures ou quelques jours avant de repartir de plus bel vers l’avant. Si vous cherchez une ville où vous reposer pour quelques jours, il faudra peut-être aller au Chili. Vers des villes plus au nord comme Valparaiso ou San Pedro de Atacama. Des villes de routards où l’on débarque sans vraiment savoir lorsque l’on va partir. Et où l’on peut vivre pour 40 ou 50 dollars par jour.

La vue depuis les terrains bordant l aéroport à Ushuaia
La célèbre ville d’Ushuaia au pied des montagnes

Voici la vue dont on bénéficie lorsque l’on sort de l’aéroport d’Ushuaia. Une vaste ville construite au pied d’une petite chaîne de montagnes. Où l’on peut même découvrir un glacier. Bienvenue en Terre de Feu.

Ushuaia sous les nuages
Dans les hauteurs de ville l’architecture est restée préservée

Lorsque l’on s’éloigne un peu du centre on découvre alors les faubourgs de la ville. Ceux-ci sont majoritairement occupés par de modestes maisons avec un bardage en bois dans le but d’assurer une meilleure isolation. Et puis de temps en temps on découvre quelques quartiers résidentiels qui nous rappelle que l’Argentine est un pays traversé par de fortes inégalités. Ce n’est certes pas un scénario à la brésilienne mais la classe moyenne vie encore de façon assez modeste.

Côté sécurité, il n’y a pas vraiment d’inquiétude à avoir. L’Argentine est un pays assez sûr, même sa capitale. Il faut reconnaître que Buenos Aires est une ville très accueillante. On l’appelle même le petit Paris. Ushuaia est donc à l’image de sa capitale, une ville encore plus calme et paisible traversée il est vrai par de très nombreux visiteurs.

Rejoindre la ville d’Ushuaia

La vue sur la baie d'Ushuaia  et le canal de beagle
Un navire historique arrimé dans le port d’Ushuaia le long du canal de Beagle

Les transports, avion ou autobus ?

La voie aérienne est forcément celle qui est privilégiée. La route depuis Buenos Aires ou Santiago du Chili peut s’avérer particulièrement longue et éprouvante. Si vous faites le choix du bus, nous vous conseillons de prendre la première classe. La très grande majorité des bus en Amérique Latine ont un premier étage où les sièges s’allongent complètement. Un peu comme dans un avion de grande ligne en première classe. C’est une expérience assez agréable à vivre surtout que le surcoût de la première classe est vraiment et bizarrement très modeste.

Le visa touristique argentin (90 jours)

Ce qui est fantastique en Argentine c’est que c’est un pays accessible sans visa pour les français. (mais également pour les ressortissants européens, les suisses et les canadiens)

Par conséquent lorsque l’on arrive à la douane, on vous apposera systématiquement un tampon qui vous autorise à rester trois long mois sur le territoire argentin. Et si jamais vous deviez rester un peu plus longtemps dans cette partie du monde, vous pourriez passez au Chili où le même système vous attendra. Dès votre entrée un douanier chilien apposera un tampon vous autorisant à rester également pour 90 jours. Si après quelques jours au Chili vous décidiez de rentrer en Argentine vous bénéficieriez à nouveau de 90 jours de séjours. (attention la législation peut évoluer – renseignez vous bien sur les sites officiels ou auprès des tours-opérateurs avant de partir)

Vivre à Ushuaia

Même si le taux de change est plutôt favorable aux voyageurs de la zone euro, la ville d’Ushuaia est comme toutes les villes du bout du monde une ville qui reste chère. Elle est éloignée de tout et pour faire venir, les denrées alimentaires ou les matériaux de construction, cela coûte cher. Comme c’est toujours le cas pour les villes qui sont éloignées de la « civilisation » et qui servent de base d’approvisionnement. C’est le cas pour Anchorage en Alaska, Tromso en Norvège, Reykjavik en Islande ou aux Açores. Des villes et des lieux incontournables où les acteurs du marché pratiquent un peu les prix qu’ils veulent étant donné que vous n’avez pas vraiment le choix.

Les activités à Ushuaia

Un coucher de soleil en Terre de Feu
Une fin de journée sur le canal de Beagle en face d’Ushuaia

Vous l’aurez donc compris, même si Ushuaia est votre objectif, il vaut mieux rester deux ou trois nuits pour éviter de dépenser trop de budget sur cette étape. Et surtout il faut prévoir une petite enveloppe pour pouvoir partir en expédition. Que ce soit en bateau autour d’Ushuaia ou en expédition de groupe à la journée vers les parcs naturels.

crédits photos: Yann Vernerie

remerciements : Australis, une compagnie d’exploration, spécialisée sur les navigation en Terre de Feu.