Le quartier de San Telmo sous le soleil

Buenos Aires le petit Paris – quartier de San Telmo

Buenos Aires est une ville très attachante. Bien que cette capitale d’Amérique latine soit immense, il faut bien reconnaître une chose, cette ville a quelque chose de fascinant. Un indice? On la surnomme parfois « le petit Paris ». Buenos Aires a donc l’avantage d’être une ville facilement abordable et relativement sûre. En escale dans la ville, pour moins de 24 heures, c’est sur le petit quartier de San Telmo que notre choix s’est portée.

Une vie de Bohème dans le quartier de San Telmo

San Telmo c’est avant tout un quartier historique et culturel. L’endroit où les habitants se réunissent le soir pour danser le Tango. On trouve en effet trois ou quatre Milongas, dans le quartier de San Telmo. Ces fameuses institutions où l’on se retrouve pour danser à Buenos Aires.  Attention le tango ne se danse que sur du parquet, il n’est donc dansé qu’en intérieur. Tous les couples que vous verrez danser dans la rue le font pour les touristes et ramasser ainsi quelques pièces.

Pendant la journée c’est également dans ce quartier que ce réunissent les brocanteurs en tout genre pour vendre des objets en tout genre.

Une fois arrivé dans le quartier de San Telmo, n’hésitez pas à vous promener dans toutes les petites rues de ce quartier à la recherche des petits passages et des cours intérieures. C’est ce qui fait tout le charme de ce quartier bohème à Buenos Aires.

Dans les cours intérieures de Buenos Aires

A la découverte du coeur du quartier de San Telmo à Buenos Aires

L’identité de San Telmo

Ce petit quartier de Buenos Aires est composé de bâtiments de deux ou trois étages où l’on trouve de nombreux bars et quelques fresques sur les murs. Certes c’est l’un des quartiers les plus touristiques de la ville mais ce n’est pas non plus « La Boca ». Pour les fans de brocante, il vaut mieux se rendre sur la place Dorrego surtout le dimanche matin, c’est la « Feria ». Autre lieu incontournable, le marché couvert de la Calle Defensa. Un lieu très agréable où l’on trouve quelques vendeurs de fruits et légumes et de nombreuses petites échoppes.

Côté histoire, San Telmo se trouvait à l’origine dans la banlieue de Buenos Aires. Et puis peu à peu San Telmo s’est fait engloutir par la ville. Mais heureusement le quartier de San Telmo a gardé son identité et l’architecture est restée pratiquement intacte.

Découvrir un quartier paisiblement

San Telmo dans la torpeur

Les rues désertes de San Telmo un dimanche matin

L’un des meilleurs moments est sans doute le dimanche matin pour découvrir le quartier de San Telmo de Buenos Aires. A ce moment de la semaine le quartier est très calme, il faut dire que le samedi soir, assez agité à laisser des traces. Le dimanche matin les ruelles sont désertes et c’est donc l’un des meilleurs moment pour découvrir ce quartier.

Par contre si vous décider de vous rendre à San Telmo en fin d’après midi vous risquez d’être un peu surpris par l’un des quartiers les plus fréquentés de Buenos Aires. Même si de nombreux sites pointent du doigt le côté touristique du quartier de San Telmo, il faut reconnaître qu’on est encore loin du folklore du quartier de la Boca. En effet les maisons de toutes les couleurs de la Boca sont clairement orientées pour attirer le plus de monde possible. San Telmo est un quartier qui est resté dans son jus et qu’il est très agréable de découvrir. Un quartier où il est agréable de chiner et de regarder le temps passer. Un quartier idéal pour les adeptes du « Slow travel ».

Street Art à San Telmo

Ce quartier qui est resté dans son jus cultive un peu son look anticonformiste. C’est ainsi que l’on retrouve un peu partout de jolies fresques sur les murs de San Telmo.

San Telmo un quartier riche en couleurs

San Telmo un dimanche matin de janvier tôt le matin (photo Yann Vernerie)

crédits photos: Yann Vernerie