Voyager sereinement au Sri Lanka

Voyage au Sri Lanka

Voyage au Sri Lanka

1. Que faire au Sri Lanka ?

A. Partir découvrir les plages de l’Est et du Sud

En effet ces 2 parties du pays recèlent de grandes étendues de sable blanc. Pour les surfeurs, la côte Sud est la plus propice à la pratique des sports de glisse. (voir le dernier paragraphe)

B. Manger local et explorer les marchés Sri Lankais

Les marchés au Sri Lanka débordent de fruits exotiques, de couleurs, d’odeurs et d’épices. Les balades dans les marchés et dans la rue sont aussi l’occasion pour découvrir la culture et les gens. Une occasion pour découvrir le riz au curry dans un petit café et pourquoi ne pas goûter à la « street food ».

N’oubliez pas également que le Sri Lanka était un point de départ ou de passage de la route des épices. La cannelle, les plantations de thé, les rizières ou les jardins d’épices sont des lieux de visite incontournables et toujours très intéressants à découvrir.

C. Prendre le train

Le train au Sri Lanka est une véritable institution. Un lieu haut en couleurs où l’on se mélange avec la population locale. Prendre le train au Sri Lanka c’est un peu un voyage dans le voyage.

D. Découvrir la nature sauvage du Sri Lanka

Rencontre dans un parc naturel au Sri Lanka

Rencontre dans un parc naturel au Sri Lanka

Parc naturel du Gal Oya à l’est ou le Parc Naturel de Willpatu sont des lieux incroyables qui permettent d’appréhender la nature sauvage de ce pays tropical.

A noter les parcs de Kaudulla et de Minneriya se prêtent particulièrement à la découverte des éléphants. Surtout en fin de journée lorsqu’ils viennent s’abreuver et se rafraîchir aux points d’eau.

Un éléphant d'Asie au Sri Lanka

Un éléphant d’Asie au Sri Lanka

E. Découvrir les pêcheurs Srilankais

Il y a certes les célèbres pêcheurs sur échasses des villages de Kathaluwa, d’Ahangama ou de Weligama. Ces pêcheurs sur échasses est l’une des curiosités les plus surprenantes du pays. Les hommes semblent ici adopter la technique de chasse du héron.

Après la découverte de ces pêcheurs hors du commun,  village de Chilaw et de Negombo avec leur grand marché aux poissons. Un passage incontournable lors d’un voyage au Sri Lanka.

Des pêcheurs partant vers le large

Des pêcheurs partant vers le large

F. Les sites bouddhistes de l’île

Le boudha couché de Polonnaruwa est l’un des monuments les plus énigmatiques du pays. La visite de l’ancienne capitale Anuradhapura renferme de nombreux temples et monastères.

A visiter également, les villes de Dambulla et son temple d’or ou d’Aukana et son Boudha géant. Il y a également la ville de Sirigiya et la forteresse du roi Kapassa 1er.

Enfin le centre de l’île la ville de Kandy abrite de nombreux temples dont le Dalada Maligawa aux murs roses.

A ne pas rater, la Pagode de la paix, l’un des plus beaux temples d’Asie.

Et pour conclure, il y a le site sacré de Medirigiya, un temple circulaire abandonné constitué de 68 piliers et juché sur le sommet d’une colline en plein milieu de la jungle.

F. Partir dans le nord à la rencontre de la culture Tamoul

Loin de la culture cinghalaise, nous vous proposons de partir découvrir le nord du Sri Lanka. Et plus précisément le temple Nallur Kandaswamy à Jaffna.

2. Le vol vers Colombo et l’arrivée dans le pays

Lors de votre voyage au Sri Lanka vous allez très certainement atterrir à Colombo, la capitale du pays. Depuis Paris le vol dure une dizaine d’heures mais parfois les compagnies aériennes proposent une escale à Doha. Pour ce qui est du voyage au Sri Lanka, vous aurez le choix entre les meilleurs compagnies du monde pour rejoindre ce pays. Qatar Airways, Etihad ou Air France, vous aurez le choix. Pour acheter moins cher votre billet d’avion il peut être intéressant de prendre directement un séjour (vol + hôtel). Pour le prix du billet d’avion seul, il faudra compter environ 500 euros.

Une fois arrivée à l’aéroport vous pourrez louer une voiture pour vous déplacer au Sri Lanka. Mais attention à Colombo, la circulation et les embouteillages sont absolument démentiels. Pour ceux qui le souhaitent, il est également possible de rejoindre le centre ville en bus ou de prendre le train. Nous ne le répèterons jamais assez, le train c’est l’une des meilleures façon de découvrir le pays et de rentrer en contact avec la population.

infos pratiques: distance Paris-Colombo 8 477 km. décalage horaire 4 heures en hiver et 3 heures en été.

La monnaie est la roupie, 1 € = 160 roupies environ

Les langues : cinghalais, tamoul, anglais

3. Visas, vaccins et autres formalités

Pour les canadiens, les suisses et les ressortissants de l’Union Européenne, l’entrée sur le territoire ne nécessite pas de visa. Par contre il vous faudra un passeport valide 6 mois après la date du retour. On vous délivrera un « visa » à l’aéroport moyennant plus ou moins 30 euros. Néanmoins nous vous conseillons fortement de faire votre demande en amont en demandant un  e-visa en ligne. Cela vous facilitera grandement votre arrivée et vous éviterez ainsi une longue attente à l’aéroport.

C’est à dire que si vous partez du 1er novembre au 15 novembre, votre passeport doit être encore valide 6 mois (180 jours) après le 15 novembre. En d’autres termes votre passeport doit expirer après le 16 mai. Dans tous les cas vérifiez la législation sur le site de l’ambassade du Sri Lanka car les choses peuvent évoluer.

Pour les vaccins, pensez bien à vous faire vacciner ou faire les rappels (le cas échéant) de l’Hépatite A. Selon l’OMS il n’y a plus de paludisme au Sri Lanka depuis quelques années. Mais ce n’est pas une raison pour partir sans anti-moustique (corporel et pour vêtement).

Les plages du Sud du Sri Lanka

Les plages du Sud du Sri Lanka

4. Quand partir au Sri Lanka ?

Il y a au Sri Lanka 2 grandes saisons, un peu comme pour toute l’Asie. La première est la saison sèche de novembre à avril et la seconde saison est la saison des pluies (mousson) de mai à octobre.

La meilleure période pour partir au Sri Lanka est la période allant de janvier à avril! C’est à dire la saison sèche.

5. Les choses que vous ne devez pas faire lors d’un voyage au Sri Lanka

– Ne vous approchez pas des marais et ne vous aventurez pas seul dans la forêt ou les parcs naturels. Renseignez-vous sur la présence de crocodiles ou de varans. Car ce sont les animaux les plus dangereux de la planète.

Un varan au Sri Lanka

Un varan au Sri Lanka

– Enlevez vos chaussures avant de rentrer dans un temple. Couvrez-vous les épaules et les genous. Retirez votre chapeau ou votre casquette.

Evitez le nord du pays. D’une part il faut parfois une autorisation spéciale pour certaines zones. D’autre part parce qu’il y a eu une guerre civile officiellement entre 1983 et 2009, entre Cingalais boudhistes et Tamouls. (provinces de Batticaloa, Ampara, Jaffna et Trincomalee) Des tensions sont latentes mais surtout certaines zones au nord sont encore minées.

Plus récemment, en avril 2019, des islamistes ont attaqué des églises à Colombo provoquant ainsi la mort de plusieurs centaines de fidèles.

6. Faire du Surf au Sri Lanka

L’un des meilleures spots du Sri Lanka se trouve à Hikkaduwa. Cette vague se trouve dans le sud-ouest du pays. Tout autour il y a de nombreuses autres vagues à explorer. Le surf peut donc tout à fait être le but d’un voyage au Sri Lanka.

Si vous cherchez une vague un peu plus creuse  il faudra vous rendre vers Midigama.

Pour les débutants la vague de Weligama est clairement la vague la plus abordable de l’île. Une grande baie avec un fond sablonneux et une vague un peu molle. C’est donc l’idéal pour commencer. D’ailleurs de nombreuses écoles de surf ce sont installées face au spot.

La saison de surf au Sri Lanka s’étire du mois de mai à septembre. Ensuite, le reste de l’année, il y a des vagues de taille plus abordables et moins violentes. Comme pour tous les sports liés à la météo, prévoyez de partir au moins quinze jours afin d’avoir le temps de pouvoir profiter de bonnes conditions de vagues.


crédits photos & remerciements : @stef