Escale à Doha, que faire ? nos 10 conseils coups de cœur

Que faire lors d’une escale à Doha ?

Que vous soyez en escale à Doha pour quelques heures ou quelques jours il y a toujours quelque chose à faire dans la capitale du Qatar.

Si vous vous retrouver à faire une escale à Doha c’est soit que vous voyagez sur l’un des meilleures compagnies du monde. Ou bien c’est que vous êtes en partance pour l’autre bout de la planète.  la Thaïlande, en Corée, l’Australie ou aux Maldives.

Généralement nous conseillons toujours de prendre des vols directs afin de ne pas perdre de temps lors d’un éventuel « stop over« .

 

1. Visiter le Souk AL Waqif

Le souk de Doha est sûrement l’un des lieux les plus vivants de la ville. Profitez-en pour recharger vos batteries, asseyez-vous à la terrasse d’un café et prenez la température de la ville.

2. Se balader sur la Corniche

Si vous êtes en escale à Doha, la balade sur la Corniche est l’une des choses incontournables à faire. La corniche de Doha s’étend sur 7 kilomètres de long  et pour cette raison il vaudra mieux la découvrir soit tôt le matin soit en fin de journée. Et ce afin d’éviter les fortes chaleurs du milieu de journée.

Dans tous les cas la corniche de Doha est un lieu incontournable. Car c’est depuis ce point que vous pourrez admirer  et photographier la ligne d’horizon de la ville – la fameuse skyline.

Une fois sur la Corniche vous pouvez également faire un détours par les musée des arts islamique de Doha.

 

3. Et pourquoi pas rester à l’aéroport ?

L’aéroport de Doha abrite plusieurs « quiet room« . Chaise longue, couverture, bandeau pour les yeux et bouchons pour les oreilles. Par contre attention l’occupation des « quiet room » est limitée à 3 heures. S’il n’y a personne vous pourrez restez plus longtemps. Généralement on laisse sa carte d’embarquement à l’agent à l’entrée de la salle de repos.

Le bon plan de l’aéroport est que pour chaque escale de plus de 4 ou 5 heures un repas est offert! Rendez-vous donc au restaurant self !

A l’aéroport de Doha, la wifi est gratuite. Un point positif pour rester en contact avec ses proches et surtout faire passer le temps plus rapidement. Vous avez peur de vous ennuyer? Voici tous nos conseils pour survivre à une escale dans un aéroport.

Attention à Doha la clim’ est plutôt puissante et il fait froid dans l’aéroport. Pensez donc à vous couvrir pour ne pas attraper froid…

4. Prenez le package hôtel + visa de sortie

Si vous avez réservé un vol avec une escale à Doha, rapprochez vous de votre agence de voyage ou auprès de la compagnie aérienne pour acheter un « package ». Généralement cette extension comprend le transfert A/R vers l’hôtel, la nuit ainsi que le prix du visa de transit. L’idéal pour visiter la ville, prendre une douche et dormir un peu.

5. Partez à la découverte du désert de Doha

Vous souhaitez sortir des sentiers battus et fuir les hordes de passagers en transit? Rendez-vous donc dans le désert de Doha. A bord d’un 4×4 un guide vous emmènera dans le sud-ouest de la capitale découvrir les hautes dunes de sables et des paysages spectaculaires.

6. Partir en Croisière autour de Doha

Pour environ une cinquantaine d’euros, des compagnies locales vous emmènent sur des bateaux en bois traditionnels (les Dhows) découvrir Doha depuis la mer. Au programme, balade autour de la ville, une séance de nage au large de l’île de Safliya mais aussi barbecue servi à bord et séance de chicha. Le Golfe Persique a bien des secrets que nombre de touristes ignorent encore.

Attention certains bateaux peuvent parfois diffuser de la musique un peu fort.

Si vous partez en croisière de nuit, bain de minuit et danses endiablées seront au programme.

7. Visiter le centre équestre d’Al Shaqab

Si vous êtes fans d’équitation, ce lieu est absolument incontournable. La tradition des chevaux pur-sang arabes est ici portée à son apogée. Avec un complexe d’une incroyable modernité.

8. Prenez le large et partez découvrir le Qatar en 3 jours

A une cinquantaine de kilomètres dans le nord de Doha se trouve les mangroves d’Al Thakhira. Un lieu exceptionnel où l’on peut entre autre voir des flamands roses, faire du canoë kayak dans la mangrove. Ou encore découvrir de grandes plages de sable fin bordées d’une eau turquoise. Le Qatar, l’un des pays les plus riches du monde s’ouvre peu à peu au tourisme.

Doha mode d’emploi

Attention aux batteries

Lors de votre escale il vous faudra prêter une attention toute particulière au niveau de votre batterie (smartphone, appareil photo ou PC). En effet le système des prises est différent au Qatar. Et sans adaptateur vous risquez donc de trouver le temps très très long. Pour faire face à d’éventuels souci emportez avec vous le adaptateur que vous emporteriez en Grande-Bretagne (c’est le même système).

Doha le bon plan : la visite gratuite de la ville

Les passagers en transit à Doha peuvent généralement bénéficier d’une visite gratuite de la ville en minibus. N’hésitez pas à vous informer auprès de votre compagnie aérienne avant votre voyage. Ou bien auprès du personnel navigant pendant le vol.

Obtenir un visa de transit

Tout d’abord si vous souhaitez sortir de l’aéroport, il faut d’abord se rendre au terminal des arrivées (et non pas au terminal pour les passagers en transit).

Ensuite vous payerez environ 25 euros pour obtenir votre sésame, le visa de transit synonyme de bon de sortie.

Combien de temps doit-on rester en escale à Doha ?

Pour visiter Doha sans stress, l’idéal est d’y rester au moins 8 ou 9 heures. Cela vous permettra de sortir de l’aéroport et d’avoir un aperçu de la ville. Si vous souhaitez ramer dans la mangrove, visiter la ville et marcher dans le désert il est préférable de s’arrêter pour 2 jours soit au moins 30 heures d’escale. Et ce afin de pouvoir caler une nuit à l’hôtel afin de récupérer un peu.