Quelle est la signification du drapeau de pirate ?

Le pavillon noir du capitaine crochet que tous les enfants connaissent, est également appelé le Jolly Rogers. Même si le drapeau pirate est largement repris par tous les créateurs de bandes dessinés ou de dessins animés, il n’en reste pas moins anodin. La signification du pavillon pirate et son utilisation est plus complexe qu’il n’y parait. Une petite précision en mer il n’y a pas de drapeau, il n’y a a que des pavillons.

Le pavillon noir
Le drapeau de pirate et sa signification

Le drapeau pirate, sa signification, ce qu’il implique

Comme beaucoup de choses sur terre, le drapeau pirate est avant tout un instrument pour distiller la crainte dans la société et instiller la peur chez son adversaire avant le combat et l’abordage. Le ressort psychologique est toujours le même. Aujourd’hui, dans nos sociétés où la violence physique a été prohibée, il suffit de rouler vite, dans une imposante voiture de préférence de couleur noire, avec les pleins phares pour créer un début de malaise routier. Voilà donc ce que le pavillon noir était sensé

Les pirates des mers avaient donc l’habitude de hisser le pavillon pirate afin de signifier une attaque violente imminente. Le pavillon noir c’était un peu l’appel de phares du XVII ème siècle. L’idée était donc d’inciter les occupants d’un bateau à se rendre dans les plus brefs délais. Les pirates espéraient ainsi s’épargner des pertes et des blessés. Ceux qui avaient le malheur de se rendre en espérant la clémence s’en remettaient clairement à Dieu, car les pirates n’ont aucune parole.

Le Jolly Roger, le pavillon pirate

Le plus célèbre des pavillons de pirate n’est autre que le Jolly Roger. Deux tibias croisés surmontés d’une tête de mort. Deux idéogrammes dessinés en blanc, le tout sur un fond noir. Il existe de nombreuses modèles de drapeaux de pirates. Mais celui qui s’est imposé et dont nous parlons aujourd’hui serait le drapeau d’un pirate français surnommé Emmanuel Wynne. Ce pirate aurait commencé à utiliser ce pavillon noir vers la toute fin du XVII ème siècle au large de Santiago de Cuba. D’ailleurs c’est un navire britannique le « His majesty’s Ship Pool » qui le premier rapporta la mésaventure vécu avec Emmanuel Wynne et son non moins célèbre pavillon noir.

L’origine du nom Jolly Roger

Le Pavillon pirate noir, intimait au navire poursuivit de se rendre sans condition. Dans le cas où le bateau refusait de se rendre, les pirates hissaient alors un autre drapeau. Un drapeau rouge qui annonçait le pire et signifiait « la mort pour tous ». Ce pavillon avait comme surnom le « joli rouge ». Avec le temps et en passant vers la langue anglaise  on obtint le terme « Jolly Roger ».

Malgré cette jolie histoire du joli rouge, l’origine du surnom du drapeau pirate reste incertaine. Certains estime que c’est la mine enjouée de la tête de mort qui a inspirée le surnom « Jolly Roger ».  Ce qui donne Roger l’enjoué lorsque l’on traduit littéralement.

Peu importe l’explication, ce fut donc ce terme qui resté dans l’histoire pour désigné le pavillon noir utilisé par les pirates. Cette expression serait apparu au tout début du XVIII ème siècle. Et pour la première fois en 1724 le terme « Jolly Roger » a été mentionné dans le dictionnaire de l’université d’Oxford.

La symbolique du pavillon noir

Sur le drapeau on retrouve des ossements, le crâne et deux tibias croisés. Cela rappelle la mort, certes mais pas dans le sens où nous l’entendons forcément aujourd’hui.

Le pavillon pirate de nos jours

En France de nombreux particuliers arborent le drapeau de pirate, sur leur bateau, leur voiture ou dans leur jardin. Hors beaucoup l’ignorent, à terre ou en mer il est interdit d’arborer le pavillon pirate et ce depuis 1926 qui interdit d’arborer sur son navire un pavillon non réglementaire. Le seul navire français qui fut autorisé à pouvoir arborer le fameux drapeau noir était une petite corvette de la marine nationale. Tout simplement parce qu’elle portait le nom d’un commandant de sous-marin. En effet le capitaine l’Herminier s’était illustré pendant la seconde guerre mondiale dans la bataille pour la libération de la Corse.  Pour cette occasion, le capitaine Fawkes lui avait alors remis le fameux Jolly Roger.

Aux Etats-Unis certains avions de l’US Navy arborent le drapeau de pirates. Une façon peut-être de motiver les troupes et de faire peur à l’adversaire.

Au Royaume-Uni ce sont les sous-marins qui, avant de rentrer au port, hissent en haut de leur mature le Jolly Roger. Une façon de signifier que la mission s’est bien déroulée.

crédits photos: Yann Ve