Les plus grandes villes de Guinée-Bissau

La carte des plus grandes villes de Guinée-Bissau
La carte des plus grandes villes de Guinée-Bissau

La Guinée-Bissau est un petit état de l’ouest africain qui s’étend sur 36 120 kilomètres carrés. Cet état à la particularité d’avoir un tiers de son territoire recouvert par de l’eau. Autre point, la Guinée possède sans doute l’un des plus grands archipels du continent. La population du pays se monte à 1,65 million d’habitants. 

 

1. Bissau

 

 

les armes de la ville de Bissau

La capitale du pays aurait une population supérieure à 450 000 habitants. La création de la ville remonterait à 1687, date à laquelle les portugais créèrent un comptoir commercial fortifié. Bissau a une superficie de 77 kilomètres carrés et une densité de population d’environ 6 000 habitants au kilomètre carré. Bissau s’est développée autour de l’estuaire de la rivière Geba.

Bissau est donc naturellement un centre politique, économique et culturel. C’est également un centre militaire incontournable du pays. A noter que les traces de la guerre civile sont encore bien visibles dans le centre ville de la capitale.

2. Bafata

On compte environ 225 510 personnes qui résident à Bafata. Cette ville du centre du pays est célèbre car c’est la ville natale d’Amilcar Cabral, l’un des leaders les plus emblématiques de la lutte contre le colonialisme. A noter que la Guinée-Bissau est le seul pays d’Afrique a s’être libéré par les armes en 1974. C’est un point important pour bien comprendre la situation politique du pays. Résultat l’armée occupe une place prépondérante dans la vie du pays.

L’activité de la ville tourne autour de l’industrie et de l’agriculture. A noter que la ville est située sur un axe routier important qui permet de rejoindre la Guinée-Conakry toute proche. A noter également que la ville de Bafata se trouve sur la rive gauche du Rio Geba qui permet de rejoindre la capitale par voie fluviale.

Que faire à Bafata ?

Cette ville tournée vers l’industrie ne comporte pas de véritable intérêt touristique.  L’une des activités de la ville consiste à se promener sur le fleuve qui borde la ville. Il ne faut pas hésiter également à se rendre dans les petits villages traditionnels. L’ancien marché de Bafata est un lieu intéressant à découvrir.

3. Gabu

Cette ville de l’Est du pays est l’une des plus grandes villes de Guinée-Bissau. A Gabu, la principale ethnie est l’ethnie des Falus. Une population qui est en majorité de confessions musulmane. Gabu est un lieu de peuplement très ancien, l’empire de Kaabu qui dura du XIII jusqu’au XIX ème siècle.

4. Bissora 

Les armes de Bissorã

Cette ville de l’ouest du pays se trouve à quelques dizaines de kilomètres de la capitale dans la région de Oio.

5. Bolama

Cette grande ville de Guinée-Bissau à la particularité de se trouver sur une île qui porte le même nom. La population serait d’environ 20 000 d’habitants. Cette ville aurait été créée par les colonisateurs portugais en 1871. Cette ville fut la capitale du pays jusqu’en 1941. En effet les besoins en eau devenaient de plus en plus important sur cette île de l’Atlantique. C’est donc pour cette raison que Bolama a dû cédé sa place à la ville de Bissau.

6. Cacheu

La population de cette grande ville de Guinée-Bissau est estimée à environ à une dizaine de milliers d’habitants. Cacheu se trouve à une centaine de kilomètre de la capitale.

Que faire à Cacheu ?

Cette ville se trouvait historiquement sur la Route des esclaves. Après avoir visité le mémorial, s’impose la découverte de la ville et de l’artisanat local. 

Côté nature, il est possible de s’aventurer dans le Parc naturel des mangroves de Cacheu. Cela consiste en une promenade en bateau jusqu’à São Domingos. Ce parc s’étend sur plus de 88 000 hectares, il tire son nom du fleuve qui traverse la zone. On y trouve des crocodiles du Nil, des hippopotames mais également de très nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs. On y trouve également une espèce de lamantin ainsi que des dauphins à bosse et grands dauphins mais également des singes verts.

 

7. Bubaque

Cette ville insulaire se trouve également sur une l’archipel des Bijagos. Cette ville se situe à une cinquantaine de kilomètres de la capitale.

Que faire à Bubaque ?

Cette ville de l’ouest de la Guinée-Bissau est une destination relativement confidentielle. Néanmoins les îles situées au large de la Guinée-Bissau sont exceptionnelles. Elles ont d’ailleurs été classées patrimoine mondial de l’humanité au regard de la faune et de la flore. Un biotope exceptionnel qu’il faut essayé à tout prix de sauvegarder. A voir également la maison de l’ancien administrateur, un bâtiment délabré qui fut encore jusqu’à peu un bâtiment administratif.

 

La Guinée-Bissau, voyage interdit?

Cet état qui était un pays qui produisait historiquement la noix de cajou. Puis avec le temps ce pays est devenu malheureusement une escale dans la route de la drogue. La cocaïne transiterait donc par ce pays avant de repartir vers l’Europe. Résultat il n’y a pas véritablement d’état de droit et dans une certaine mesure c’est le chaos qui règne.

La Guinée-Bissau est un pays qui possède d’importantes richesses minières. On y trouve dans le nord du pays de grandes réserves de phosphate. Les réserves pétrolières attisent également l’appétit de deux grands pays africains tel que l’Angola et le Nigeria. Tant que le pays ne sera pacifié, il n’y aura pas d’exploitation dans les eaux du golfe de Guinée.

Ce pays qui est endetté à hauteur de quatre fois son PIB, il connaît d’autres difficultés comme une tension entre les deux principaux groupes ethniques.