Les plus belles villes du pays basque

Sur la grande plage de Biarritz
Biarritz, la plus belle ville du Pays Basque

Saint-Jean de Luz, une ville chic et authentique

La belle plage familiale de Saint-Jean de Luz
La plage de Saint-Jean de Luz en plein été

Cette charmante ville pays basque était l’un des lieux de villégiatures de Louis XIV, roi de France et de Navarre. Sur la place Louis XIV se trouve la maison Lohobiague-Enea que l’on appelle également la maison Louis XIV. Vous l’aurez compris, Saint-Jean de Luz est une ville d’histoire, placée au fond d’une petite baie protégé par une forteresse Vauban. Cela avait pour intérêt de rendre la ville inattaquable, mais surtout de protéger le trait de côte.

Biarritz, moderne et branchée

Biarritz une des plus belles villes du pays basque
Biarritz une nuit d’octobre

Certes, Biarritz est une ville unique dans le pays basque. Cette ville comporte une gare, un aéroport et de grands immeubles en front de mer. Néanmoins Biarritz est une ville sensationnelle dont les panoramas sont fabuleux et uniques.  Ce qui compense largement la forte affluence touristique, les prix de l’immobilier délirants ainsi que le fort niveau d’urbanisation de la ville. La rançon de la gloire en quelque sorte.

Biarritz est une ville incontournable du pays basque, une ville qui fut prise d’assaut par les aristocrates déjà au XIX ème siècle. Pour témoigner de cette époque fastueuse il reste de grandes villas entre la grande plage et le phare. Mais aussi la petite église orthodoxe construite par un tsar russe. A la fin des années 90, Vladimir Poutine, encore premier ministre, aimait venir pour les vacances d’été avec sa femme et ses deux filles. La ville a d’ailleurs accueilli quelques G7 ainsi que

Biarritz est aussi la capitale du surf en France et en Europe. Même s’il vaut mieux éviter les plages en été, les vagues sont particulièrement agréables à surfer. Biarritz est également l’un des meilleurs spots de surf du pays basque.

Biarritz en octobre
Tout le charme de Biarritz, l’une des plus belles villes du pays basque

Ciboure et Soccoa, l’une des plus belles villes de la côte basque

La vue depuis le fort de Soccoa
Le port et la jolie ville de Ciboure

Ciboure est coincée entre la très médiatique cité corsaire de Saint-Jean de Luz et la côte sauvage. Pour y accéder il faut faire un petit détour et suivre la rive gauche de la Nivelle. Une fois arrivé au fort de Soccoa, le panorama est splendide

Hendaye, la dernière ville avant l’Espagne

Hendaye l'une des plus belles villes du Pays Basque
Hendaye un jour de tempête

Bien que la ville d’Hendaye soit relativement morose, la côte est absolument magnifique. Surtout les jours de tempête où les rouleaux viennent mourir aux pieds du pays basque.

Handaye la dernière ville avant la frontière
La belle ville d’Hendaye juste avant la frontière espagnole

Bayonne, la porte vers l’arrière pays basque

Bayonne sous le soleil
Les belles façades de la ville de Bayonne

Authentique et magnifique. Ce serait les deux qualificatifs qui ville qui est définitivement l’une des plus belles villes du pays basque. L’idéal est de venir un jour de marché pour profiter de l’ambiance de la ville. Il faut très certainement éviter de se rendre à Bayonne les jours de pluie, car c’est à peu près à ce moment que tous les habitants du littoral se décident à faire un saut à Bayonne.

Bayonne l'un des joyaux du pays basque
Le superbe cloître de la cathédrale de Bayonne
Bayonne sous le soleil
Les rues piétonnes de Bayonne et la flèche de la cathédrale

Les villages du pays basque à ne pas rater

Saint-Jean-Pied-de-Port

Saint-Jean-Pied-de-Port et ses paysages
La vue depuis la citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port

Ce charmant village situé à la confluence de la Nive et du Laurhibar est l’un des endroits les plus célèbres du pays basque. Situé à seulement 175 mètres d’altitude, la vue depuis Saint-Jean Pied de Port n’en demeure pas moins magnifique. On aime déambuler dans les rues pavées du village, une balade qui se termine tout en haut la fameuse citadelle. Un bâtiment datant du XVII ème siècle qui est là pour rappeler que Saint-Jean-Pied-de-Port est avant tout une cité médiévale fortifiée. Cette place forte entourée de remparts de grès rose à un charme inimitable.

Espelette

Célèbre pour son piment, Espelette est une étape gastronomique immanquable. Son célèbre condiment sèche le long des façades de ce village typique baigné par le soleil. Un peu trop touristique à notre goût, il est impératif de s’y rendre hors saison ou alors de visiter le village assez tôt le matin.

Guéthary la ville bohème du pays basque

Guéthary une jolie petite commune basque
La cale de mise à l’eau de Guéthary

Cette petite commune est restée longtemps assez discrète. Suffisamment discrète pour que les stars s’y donnent rendez-vous chaque été. Guéthary fut un temps un petit Saint-Tropez authentique de la côte atlantique. Il n’était d’ailleurs pas rare de rencontrer quelques paparazzis.

Mais Guéthary c’est surtout la dolce vita. Les cafés, les restaurants et cette vue incroyable sur tout l’Océan.

Le charme de Guéthary
Prendre un verre en haut de la falaise de Guéthary

La Bastide Clairence

Un lieu qui fait forcement partie des petits villages français que l’on adore. Pourquoi ?  et bien parce que ce lieu est charmant authentique et discret. De part et d’autre de la rue principale se trouvent des maisons typiques basques avec leurs jolies arcades.

Situé à une demi-heure de route de la belle ville de Bayonne, la Bastide Saint Clairence est le spot à découvrir dans le pays basque. D’ailleurs ce village fait partie des plus beaux villages de France.

Ainhoa, sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle

Ce petit village du pays basque se trouve a quelques encablures seulement de la frontière espagnole et à une demi-heure de route de Saint-Jean de Luz.

Ce village s’organise autour d’une seule et unique rue. De belles demeures basques sagement alignées donnent à cet endroit un air typiquement basque. L’église et son fronton du XIII ème siècle sont là pour rappeler la longue histoire de ce petit village d’à peine 700 habitants.

crédits photos: Yann Ve