Les meilleurs musées pour les ados (à Paris)

1. Le musée de l’Air et de l’Espace

Ce musée insolite et passionnant qui offre une immersion dans le secteur aéronautique et spatial. Installé dans l’ancien aéroport du Bourget, un bâtiment art déco abrite une collection d’avions impressionnante. Ce lieu retrace les débuts de l’aviation jusqu’à nos jours. De l’arrivée de des montgolfières en passant par les débuts de l’aviation du XX ème siècle. Au Bourget sont aussi bien représentés les avions civiles que militaires. Une partie du musée de l’air et de l’Espace est consacrée à la conquête spatiale. On trouve aussi bien une réplique sur la fusée Ariane que des satellites.

Ce musée scientifique est le seul en Europe à posséder deux avions de ligne, un 747 et un Airbus A380. D’autre part, c’est le plus ancien musée aéronautique au monde. Il existe également quelques simulateurs de vol et de nombreuses expériences immersives.

On a aimé: la localisation du musée. La présence de l’aéroport du Bourget et de Roissy avec les avions qui décollent et qui atterrissent font littéralement vivre le lieu. On ne peut pas faire plus réaliste.

Adresse: Aéroport Paris-Le-Bourget, 3 esplanade de l’Air et de l’Espace, 93 350 Le Bourget.

2. La Galerie de l’évolution, Jardin des Plantes, Paris 5 ème

La Galerie de l’Evolution est un musée esthétique qui présente une très importante collection d’espèces. Certaines d’entre elles sont éteintes, d’autres espèces sont en danger ou présentent tout simplement un intérêt indéniable.

Après la galerie, la visite des serres est également l’une des choses à faire lorsque l’on sort du musée. Deux immenses bâtiments présentent des végétaux tropicaux dans quatre serres distinctives. Une expérience immersive assez déroutante puisqu’en quelques pas on ressent les effets d’un climat tropical.

Bon plan: Après la visite des galeries du musée, vous pouvez prendre place sur un Batobus pour aller visiter la dame de Fer sur le champs de Mars. Batobus est un service de la RATP qui permet de relier la Tour Eiffel par la Seine en moins de 20 minutes. Bonne nouvelle le ticket est valable toute la journée et l’arrêt se trouve juste en face du jardin des Plantes.

Adresse: 36 rue Geoffroy-Saint-Hilaire, 75005 Paris

3. La Cité des Sciences et de l’industrie

Ce musée que l’on appelle également la Géode du nom de sa grande boule sphérique sert de salle de projection à 360 degrés. C’est à la fois l’emblème du musée et un lieu ludique et assez inhabituel. Iln’en fallait pas plus pour en faire l’un des meilleurs musées pour ados à Paris. Si certaines parties sur le musée peuvent paraître adaptée à un public très jeune, les salles de projections et certains sujets abordés permettront à tous les visiteurs d’apprendre et de découvrir de nombreux sujets à la Cité des Sciences et de l’Industrie. Les deux attractions phares étant la projection à 360 degrés dans l’immense boule de la Géode et l’immersion dans un vaisseau spatial. Cette seconde expérience est rendue possible grâce à une toute petite salle montée sur vérins hydrauliques qui retransmettent une bonne partie de ce que l’on peut ressentir lors d’un décollage ou de perturbations aériennes.

Adresse de la Cité des Sciences et de l’industrie: Parc de la Villette, 30 avenue Corentin Cariou, 75019 Paris

Les autres musées à faire avec des ados

En fonction des centres d’intérêts et des saisons, il peut être intéressant de visiter le Musée Rodin. On y découvre de superbes sculptures de l’artiste ainsi que de quelques unes des oeuvres de ses contemporains. Mais le point fort du musée ce sont ses jardins qui se visitent pour quatre euros seulement. C’est une bonne alternative au musée et cela permet de faire une activité culturelle à ciel ouvert. Autre point positif, il y a un petit café agréable dans les jardins du musée.

Adresse du musée Rodin: 77 rue de Varenne, 75007 Paris

Pour les ados les plus récalcitrants, le musée du chocolat sera peut-être votre dernière carte à jouer. Avant de déposer les armes pour proposer d’aller faire quelques selfies avec les stars du moment au musée Grévin, ou de tenter à jouer à se faire peur dans les galeries des Catacombes de Paris.