La petite Russie, un trésor caché de Paris

Les jolies maisons de la Petite Russie à Paris
Les jolies maisons de la Petite Russie à Paris

Vous avez aimé la rue Irénée Blanc, vous adorez la cour d’Alsace Loraine ou la rue des Peupliers alors vous allez adorer la petite Russie. Un tout petit quartier perché sur le haut d’un parking parisien. Un lieu insolite et relativement confidentiel, étant donné qu’il n’est pas facilement accessible au grand public.

Car lorsque l’on vit à Paris, très vite on se détourne des plus beaux quartiers de la capitale pour s’extasier sur des quartiers de la ville qui ne ressemblent pas du tout à Paris. La « petite Russie » fait partie des ces endroits insolites qui attirent les curieux et surtout tous les amoureux de Paris.

Ce que l'on aime à Paris c'est de sentir que l'on ne vit pas à Paris
Ce que l’on aime à Paris c’est de sentir que l’on ne vit pas à Paris

La Petite Russie, l’histoire d’un quartier insolite de Paris

Le grand escalier qui permet d'accéder à la petite Russie
Le grand escalier qui permet d’accéder à la petite Russie

L’histoire de ces petites maisons posées sur le toit d’un parking de Paris est assez passionnante. Tout commence en 1912, une compagnie de taxis décide de construire au-dessus d’un parking des petites maisons modestes afin d’y héberger les chauffeurs. Cela permet de fidéliser les employés et cela réduit d’autant leur temps de transport. Forcémement les employés vivent au-dessus de l’endroit où est garé leur outil de travail. A l’issue de l’opération ce seront donc 16 petits pavillons mitoyens qui apparaîtront sur le toit d’un immense garage parisien.

Si cet endroit est assez vite surnommé la petite Russie c’est tout simplement dû aux nombreux employés d’origine russes qui travaillent en tant que chauffeurs de taxi.

La petite Russie sous le soleil au mois de juin
La petite Russie sous le soleil au mois de juin

La Petite Russie, un îlot sur les toits de Paris

La belle vue sur Paris depuis la Petite Russie
La belle vue sur Paris depuis la Petite Russie

On y accède par le numéro 22 de la rue Barrault dans le 13 ème arrondissement. Après avoir traversé le hall d’entrée il faut sortir dans une petite cour et emprûnter un long escalier qui vous mènera sur les toits d’un parking de trois étages. L’occasion d’admirer des petites maisons peintes en blanc et construites en briques.

La vue sur la butte aux Cailles depuis la Petite Russie
La vue sur la butte aux Cailles depuis la Petite Russie