La Guadeloupe vue depuis un hublot d'avion

Au décollage de Pointe à Pitre sur depuis un avion de la compagne d’Air Caraïbes, le spécialiste de la destination

Retrouvez le top 10 des choses à faire en Guadeloupe

1. La pointe des Châteaux, une échappée sauvage tout au bout de l’île

L'une des choses incontournables à faire en Guadeloupe

La pointe des châteaux dans l’Est de la Guadeloupe

Exposée aux alizés et à la houle de l’Atlantique, la pointe des Châteaux est l’un des endroits les plus fantastiques de l’île. Du haut de l’impressionnante Pointe des Colibris on peut observer cette immense presqu’île balayée par les vagues. Un lieu idéal pour méditer seul face à l’immensité de l’océan.

Cette pointe qui se trouve à quelques kilomètres de Saint-François est composée de nombreuses anses, de plages et de caps. A l’extrémité, la pointe de la Chaise, on peut clairement reconnaître la caldera du souffleur.

Au sud on peut observer la baie Degrat et de hautes falaises qui plongent dans l’Océan.

Tandis qu’au nord on peut admirer la pointe des Colibris, l’Anse de Châteaux et des plages à perte de vue tout le long de l’Anse des Salines.

Le jour où je me suis rendu dans l’Est de la Guadeloupe, il y avait malheureusement beaucoup trop de vent pour espérer lancer en toute sécurité mon drone DJI Mavik Pro.

Mais peu importe le climat, cette pointe complètement préservée et sauvage saura vous envouter jusqu’à vous faire revenir en Guadeloupe.

2. L’allée Dumanoir, la plus belle route des Antilles

Une allée de palmier splendide en Guadeloupe

L’allée Dumanoir, la plus belle route des Antilles

Sur la carte, l’allée Dumanoir ce n’est une petite route qui longe la nationale 2. Mais en réalité cette route, c’est le spot de Guadeloupe qu’il ne faut surtout pas manquer. Publicitaires, influenceurs et autres photographes se pressent sur ce lieu très photogénique. Un endroit incontournable pour ramener de jolis clichés des Antilles.

3. La plage de la Caravelle, surf et farniente

L'eau cristalline de Guadeloupe

La plage de la Caravelle à Sainte-Anne

Située sur la commune de Sainte-Anne, la plage de la Caravelle est la plus belle plage de Guadeloupe. Des cocotiers qui viennent flirter avec l’océan le tout dans un cadre idyllique. Sable blanc et eau turquoise, on a enfin trouvé ce fameux décors de carte postale.

Bien que la plage de la Caravelle soit une plage incontournable de l’île, il faut reconnaître une chose, en Guadeloupe les plages sont partout. Inutile de se casser la tête pour trouver une plage sympa, il suffit de rejoindre la côte et de marcher au gré de ses envies.

4. La réserve Cousteau à Malendure, l’une des choses à faire en Guadeloupe

Malendure en Guadeloupe

La route et la plage de Malendure sur le bord de la réserve Cousteau

Ce n’est pas forcément l’un des endroits auquel on pense en premier mais la réserve Cousteau est une réserve marine. Un lieu privilégié pour admirer la faune et la flore marine. On peut y croiser entre autre des tortues marines, qu’il ne faut pas approcher trop près car ces animaux sont cardiaques et très sensibles au stress. Hormis les tortues marines vous aurez peut-être la chance de pouvoir observer des cétacés et plus précisément des cachalots. En effet la Guadeloupe est l’un des endroits où l’on peut observer des baleines.

5. Marie-Galante, Saint-Vincent, la Désirade, Petite terre ou l’archipel des Saintes

Même si la Guadeloupe est une grande île qui regorge d’activités, ce n’est pas une raison pour ne pas embarquer sur un ferry à la découverte des îles de la Guadeloupe.

Les îles de Guadeloupe on les voit d’un peu partout. Elles sont là impassibles dans les lointains et semblent narguer les visiteurs de passage qui n’ont pas le temps ou la volonté de s’y aventurer.

6. Partir à la découverte du volcan la Soufrière

Le volcan de Guadeloupe dans les nuages

Le volcan de la Soufrière l’une des choses à faire en Guadeloupe

L’ascension de la Soufrière ne présente pas de difficulté et permet de se rendre sur le point le plus haut de toutes les Antilles.

Bien que la lave ou que le magma ne soit pas visible, le volcan de la Soufrière est considéré comme un volcan actif. Il se trouve sur la commune de Saint-Claude dans le sud de Basse-Terre.

Ce volcan on l’appelle en créole « Vié Madamn la » soit littéralement la vieille dame.

7. Découvrir le Parc National de la Guadeloupe

Basse Terre, c’est la partie sur laquelle se trouve la grande réserve de l’île. Un endroit préservé dans lequel on évolue entre les chutes d’eau et les balades dans la forêt tropicale ou la mangrove. Vous n’aimez pas les balades en forêt? Vous avez tord, car le parc national de Basse Terre, et ses trois cents kilomètres de chemins de randonnée, a été labellisé « réserve mondiale de la biosphère » et inscrit de fait au patrimoine mondiale de l’Unesco.

Généralement les voyageurs se concentrent sur les chutes d’eau car c’est ce qu’il y a de plus spectaculaire. Les chutes du Carbet, le saut de la Lézarde ou la cascade aux écrevisses sont des lieux privilégiés et balisés pour découvrir la nature en toute sécurité.

Les chutes du Carbet

Pour découvrir ce splendide lieu dans les terres il faut distinguer trois sites et donc trois chutes.

Pour accéder à la première chute du Carbet il faut s’attaquer à une randonnée qui dure environ 4 heures pour effectuer l’aller et le retour. En suivant l’itinéraire balisé on est alors projeté sur un sentier relativement sinueux et qui demande quelques efforts. Si vous choisissez cet itinéraire vous pourrez découvrir une chute d’eau de près de 115 mètres de hauteur.

Pour la deuxième chute du Carbet c’est relativement plus simple. En effet l’aller et retour ne demande qu’une petite heure de marche. Une fois arrivé sur place on découvre une chute d’eau dont la hauteur est quasi égale à la première chute. En effet la deuxième chute du Carbet mesure près de 110 mètres de haut. Sa proximité avec la route et le parking en font donc l’endroit le plus fréquenté, car c’est le plus accessible. Pour faire face à l’afflux de visiteurs, des infrastructures ont été mises en place et l’accès est désormais payant.

Enfin pour la troisième et dernière chute du Carbet, il faudra compter quatre heures de marche sans trop traîner. C’est certainement la plus éloignée et la moins spectaculaire car elle ne mesure que 20 mètres de haut. Seule consolation, il est possible de se baigner au pied de cette chute d’eau pour se rafraîchir un peu.

Les étangs du Parc National de Guadeloupe

Pour les plus téméraires ou ceux qui souhaitent s’immerger dans la forêt tropicale, il est possible d’aller à la découverte de l’étang de la Roche ou de l’étang de l’As de Pique. Sans oublier l’étang Madère et Grand étang. Ce dernier est d’ailleurs facilement atteignable car il faut compter une randonnée de deux heures pour faire l’aller et retour.

La cascade aux écrevisses

Une cascade en Guadeloupe

La cascade aux écrevisses sur Basse Terre en Guadeloupe

8. Visiter les marchés de l’île

L’image d’Epinal que tout le monde connaît c’est forcément celle des marchés des petits villages de Guadeloupe. Les épices, les bouteilles de rhum arrangé et les fruits tropicaux sont les stars du marché. Il faut reconnaître que ce sont ces produits qui permettent de mieux réaliser où l’on se situe géographiquement. En d’autres mots on prend conscience que l’on se trouve sous les tropiques.

9. Découvrir le terroir guadeloupéen

Le jardin Deshaies en Guadeloupe

La flore dans le jardin botanique de Deshaies

La Guadeloupe a toujours été une terre fertile. Les spécialités entre autre sont le rhum, le cacao, le sucre de canne ou la culture des bananes.

Dans les chaleurs et la moiteur de l’île les guadeloupéens ont su tirer parti du climat et de leur emplacement.

Les fans de la flore pourront se rendre au jardin Botanique Deshaies afin d’admirer toutes les espèces endémiques de cette région du globe.

10. Goûter à la gastronomie locale

« Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger »

Même si cette adage populaire nous pousse à la sagesse, il faut reconnaître que la cuisine locale est absolument délicieuse. Et surtout cette découverte doit faire partie intégrante de votre voyage.

Comment se rendre en Guadeloupe ?

De la place entre les sièges en premium éco avec Air Caraïbes. Que demandez de plus?

A bord d'un avion de la compagnie Air Caraïbes

En vol entre la Guadeloupe et la métropole sur Air Caraïbes

Une fois tous les quatre ans quelques marins rejoignent les îles de Guadeloupe à la voile. Mais ce genre de traversée est réservée à une élite et cela s’appelle la route du Rhum.

Pour ce voyage en Guadeloupe j’ai eu la chance et la possibilité de tester les services de la compagnie aérienne Air Caraïbes. Une société familiale qui est spécialisée sur le transport aérien vers la zone Caraïbes. C’est donc grâce à ce partenariat avec cette compagnie aérienne que j’ai pu réaliser quelques vidéos et produire du contenu sur la Guadeloupe. Nous les remercions vivement pour cette superbe découverte.

crédits photos: Yann Vernerie