Le guide des bonnes adresses à Bangkok

Bangkok est l’une des villes les plus fréquentées du monde. Car située au nord de l’Asie du Sud-Est. Vous l’aurez donc compris, les voyageurs de toute sorte, font souvent escale à Bangkok. Que ce soit pendant quelques heures en attendant de prendre un avion pour le sud ou pour le Nord de la Thaïlande.

Les meilleures adresses à Bangkok

Que ce soit pour visiter la ville, se restaurer, faire du shopping voici nos bons plans et nos astuces pour voyager sans se tromper.

1. les bonnes adresse pour découvrir rapidement Bangkok

Si vous souhaitez avoir un aperçu de la ville, je vous conseille de vous rendre directement dans le centre ville pour avoir une idée de la ville de Bangkok.

Pour avoir un premier aperçu de la ville, je vous conseille vivement de vous rendre à Wat Pho et Wat Arun. Ces deux temples se font face et entre eux on trouvera le fleuve qui arrose la ville de Bangkok.

Un conseil, on vous conseillera souvent d’aller visiter le marché aux fleurs mais le tarif proposé pour 2 heures de bateau est assez prohibitif. En effet, les différents opérateurs pourront vous demander jusqu’à 2 000 baths pour cette attraction touristique. A titre d’information, prendre l’avion pour Siem Reap au Cambodge, coûte seulement 1500 baths.

2. Où prendre un verre, les bonnes adresses à Bangkok

La terrasse d'un hôtel au bord du fleuve
Le Shangrila, l’une des meilleures adresses à Bangkok

L’un des endroits les plus chaleureux pour prendre un verre se trouve à l’hôtel Muse. Une terrasse vous permet de profiter de l’un des meilleurs rooftops de Bangkok. Vous l’aurez donc compris, pour prendre un verre en Thaïlande, il vaut mieux se rendre dans les bars d’hôtel. c’est certes parfois un peu guindé mais la tranquillité n’a pas de prix. Je ne m’habituerai donc jamais au pub irlandais et aux réflexions des serveurs sur le fait que je ne commande pas d’alcool. Comme le disait très bien Winston Churchill « Ma santé est trop fragile pour que je puisse me permettre de boire de l’alcool de mauvaise qualité ».

Prendre un verre et admirer la ville depuis le Red Sky de Bangkok
Le Red Sky l’une des meilleures adresses de Bangkok

Mais il n’y a pas que les rooftops à Bangkok, il y a également quelques établissements de prestiges situés le long du fleuve Chao Phraya. Des lieux féeriques et fantastiques que vous devez absolument fréquenter. « Less is more ». Certes les boissons sont un peu plus chères qu’ailleurs mais cela en vaut vraiment la peine. La terrasse du Shangrila n’attend donc plus que vous.

3. Où manger à Bangkok ?

Bonne nouvelle, Bangkok se situe au bord du Golfe de Thaïlande, si bien que tous les restaurants peuvent être approvisionnés en poissons, en crabes ou en crevettes.

Le crabe au curry de chez Somboon, Bangkok

Le crabe au curry une spécialité thaïlandaise à ne pas manquer
Le fameux crabe au curry servi au Somboon, Bangkok

Je vous propose donc de vous rendre au Somboon et ce afin pour goûter le meilleur crabe au curry de la ville. Depuis 1962 cette recette de crabe au curry fait fureur. Le patron a donc ouvert 4 autres restaurants à Bangkok toujours sous la même enseigne.

Les prix des plats sont abordables et vous passerez un très bon moment. C’est vraiment l’une des bonnes adresses à Bangkok et surtout si vous avez peur de la street food.

Bangkok, la meilleure street food du monde !

Un petit restaurant des rue de Bangkok
Phat Thaï Sala Daeng, street food à Bangkok, attention une adresse très authentique

On en parle jamais, mais Bangkok est une ville insensée en terme de streetfood. La cuisine thaïlandaise est déjà inventive et délicieuse. Mais en terme de street food elle est juste imbattable.

Déjà en 2008 j’avais repéré dans les petites rues de Pukhet un « petit restaurant de rue » qui servait un plat délicieux. Il s’agissait d’une daurade grillée accompagnée de riz blanc. C’était tellement bon que j’y ai mangé tous les jours pendant deux semaines. Au début ma mère râlait un peu, car l’idée de manger dans la rue entre les voitures ne lui plaisait pas beaucoup. Mais elle a dû se rendre à l’évidence. Notre menu coûtait 7 euros pour 2 personnes et c’était délicieux. Mais je n’avais pas encore fait le rapprochement avec cette culture de la nourriture à emporter ou à consommer directement dans la rue.

Non seulement la streetfood est imbattable en terme de prix, mais en plus avec le festival d’herbes et d’épices ou de légumes que les thaïlandais mettent dedans, les plats deviennent alors justes imbattables.

Je peux vous garantir que les « hot-dogs » New-Yorkais et les frites du nord de la France ne tiennent pas la comparaison avec ce que l’on peut manger dans la rue à Bangkok et plus généralement en Asie.

Ann Guay Tiew – Kua Gai

Ce restaurant à la particularité de vous laissez faire en ce qui concerne l’assaisonnement. C’est très original et une fois votre plat assaisonné le résultat est divin. On vous sert donc dans un bol des pâtes avec du poulet et une omelette. Ensuite à vous de rajouter du sucre, du piment, de la sauce aigre-douce, de la sauce de poissons séchés (genre de Nioc Mam).

Thipsamai

Ce restaurant est situé dans le quartier où les restaurants sont spécialisés dans le Padthaï, ce plat typique de Bangkok. Le Thipsamai est une véritable institution donc si vous souhaitez vous y rendre il va falloir y aller vers 11h30 ou le soir vers 18 heures.

Som Tam Jae Daeng

Les noms des restaurants peuvent sembler parfois un peu compliqué. Il faut dire qu’à Bangkok le nom du restaurant porte traditionnellement le nom du propriétaire des lieux. Le Som Tam Jae Daeng est situé dans le quartier étudiant de Bangkok. On y vient pour la salade de papaye. La patronne cuisine à l’entrée tandis que les clients déjeunent dans l’arrière salle. C’est rustique mais efficace et bon marché.

Le guide des bonnes adresses de Bangkok
Som Tam Jae Daeng, l’une des bonnes adresses à Bangkok

4. Faire du shopping à Bangkok

Si vous souhaitez faire les boutiques lors de votre passage dans la capitale thaïlandaise, alors il faut se rendre à la station de métro Siam. Attention il y a des dizaines et des dizaines de centres commerciaux dans cette ville. Bangkok confirme donc son statut de plus grandes villes d’Asie.

Le Terminal 21

Situé à la station de métro Asok ou Sukhumvit, ce centre commercial est absolument gigantesque et très surprenant. Un lieu idéal pour flâner et pour se rafraîchir un peu face ou s’éclipser le temps d’une averse. Si vous êtes fauchés, rendez-vous au Pier 21 (on y mange des plats pour 1 ou 2 euros).

5. Se déplacer à Bangkok, Taxi, Tuk-tuk ou métro ?

Les Taxis  de Bangkok

Si vous avez le choix il vaut mieux privilégier le taxi et le métro. Concernant le taxi, les grandes courses vers les aéroports coûtent en moyenne 10 euros et les petites courses en ville coûtent au maximum 3 euros.

Lorsque vous montez à bord d’un taxi il suffit de donner votre destination et de dire « taximètre » en regardant le compteur. Généralement les chauffeurs de taxi comprennent assez vite qu’ils ont intérêt à brancher le compteur.

A noter que si vous souhaitez emprunter une voie express payante, pour rejoindre les aéroports de la ville, ce sera à vous d’acquitter le péage. C’est plus ou moins légal mais c’est comme cela que cela marche. Le coût du péage frôle 1 euro, donc cela n’est pas pénalisant pour les français habitués à des tarifs de péages bien plus élevés.

Concernant les Tuk-tuk, notre avis sur la question est plutôt mitigé. Car la circulation à Bangkok est assez intense et la sécurité en cas d’accident ne semble pas être garanti lorsque l’on se trouve dans un tuk tuk. En effet ces petits véhicules rudimentaires n’ont ni ceinture de sécurité, ni carrosserie. Mais le plus ennuyeux provient du fait que certains chauffeurs de tuk tuk ne sont pas forcément très fiables. Même si vous leur avez donné votre destination, ils se feront un malin plaisir à vous emmener chez des commerçants avec lesquels ils ont passé des « accords ».

Mon expérience Tuk Tuk à Bangkok :

Comment je me suis fait balader en Tuk Tuk à Bangkok
Un tuk tuk de Bangkok, sans la licence et la photo du chauffeur

Pour mon premier trajet en tuk tuk un samedi atin vers 10h30, j’ai eu le droit à un festival. Mon trajet qui devait me coûter 30 baths m’aura couté au final 50 baths car le chauffeur n’avait pas la monnaie. Mais à côté de ce qui s’est passé pendant le trajet c’est tout à fait anecdotique.

Car le chauffeur ne m’a bien évidemment pas déposé à l’endroit que nous avions convenu. Il m’a déposé sur une station de bateau officieuse où l’on m’a proposé un trajet entre un ponton non loin du « Pier 3 » et Wat Arun pour la modique somme de 2 000 bats. Alors que si l’on utilise la compagnie de bateau de la ville cela coûte environ 120 fois moins cher. A titre d’information un ticket pour naviguer sur le fleuve coûte 15 baths. La traversée coûte quand à elle entre 4 et 5 baths.

Et entre mon lieu de prise en charge et la station de bateau « pirate » on chauffeur de tuk tuk m’a forcé à rentrer dans un magasin de vente de costumes tenus par des pakistanais. Il m’a également déposé dans une agende de voyage qu’il m’a « vendu » comme étant l’office de tourisme de Thaïlande.

Mais hormis cette aventure je m’estime heureux de ne pas être tombé sur des voleurs et de ne pas avoir eu d’accident de la route. Car le mec roulait très très vite. Et pour ne pas me cogner je devais me tenir aux poignées métalliques et me servir de mes jambes pour bien me caler à l’arrière du tuk tuk. C’est simple, j’avais l’impression d’être un colis dans un remake du film « transporteur ».

Le métro, le mode de transport le plus économique

Tout d’abord lorsque vous arrivez à l’aéroport de Suvarnabhumi, prenez le métro express pour rejoindre le centre ville. Cela vous coûtera 1 euro. Et pour voyager dans le centre le montant varie en fonction de la distance parcourue.

A noter qu’il existe à Bangkok le Métro qui est souterrain en opposition au BTS qui est un métro aérien. Dans tous les cas je vous conseille vivement d’acheter une carte rechargeable, cela vous fera gagner beaucoup de temps. Faire la queue à chaque fois que l’on veut prendre le métro peut s’avérer être une perte de temps incroyable.

6. Où dormir à Bangkok ?

En ce qui concerne votre lieu de résidence l’idéal est de viser le centre, car Bangkok est une ville saturée. En logeant dans un « hostel sympa » situé loin du centre vous allez faire des économies mais vous n’allez pas être en mesure de vraiment visiter la ville. Vous pouvez donc rechercher un hôtel à côté des stations Asoke ou Sumkhavit. Dans cette partie de la ville il y a beaucoup d’hébergements disponibles à des tarifs encore abordables.

Studio Asoke, 22/3 Montri Road

C’est propre, économique et confortable. Si vous voulez un peu plus de Standing il y a juste à côté un hôtel Pullman… Cela vous aidera à trouver l’adresse. contact : fo_asoke@icheckinn.com

7. Le guide santé à Bangkok

Parce que parcourir le monde n’est jamais de tout repos, il peut arriver que l’on est des petits soucis de santé. Moustiques, fièvre ou tourista, les motifs de consultations sont nombreux.

Donc en cas de soucis à Bangkok, sachez qu’il y a pour les locaux 4 hôpitaux qui valent vraiment le détours. Un accueil 5 étoiles, un personnel prévenant et sérieux. Ne cherchez pas nous vous donnons la liste.

L’un deux se trouve non loin de la station de métro aérien Asoke ou du métro souterrain Sukhumvit. Et il s’agit de l’hôpital international Bumrungrad, situé dans le quartier pakistanais de la ville.

crédits photos: Yann