Fès n’est pas forcément la ville la plus connue mais c’est la plus belle ville du Maroc. En effet, Casablanca, Rabat et Marrakech sont nettement plus médiatiques. Néanmoins Fès, ville impériale et ancienne capitale du Maroc est la ville la plus vivante et la plus authentique du pays.

Le jardin intérieur du musée du Batha à Fès

Végétation luxuriante dans les jardins du Musée du Batha à Fès

Voyage au cœur de la plus belle ville du Maroc

Loin de la mer et des grandes plages de sable, Fès est incontestablement la capitale culturelle, religieuse et culinaire du Maroc. Située dans le nord du Maroc, la belle ville de Fès laisse toujours un souvenir impérissable à tous ceux qui l’ont visitée. D’ailleurs sa Médina est classée à l’UNESCO. Car la ville de Fès foisonne de ruelles, il y en aurait plus de 10 000. Fès fut historiquement une capitale arabo-musulmane et un carrefour culturel incontournable. Une ville incroyable qui était à la croisement des chemins entre l’Espagne et Cordoue, mais aussi un carrefour entre l’Algérie, le Mali et le Sénégal. Fès est donc un mélange complexe, le subtil résultat des influences juives et musulmanes, andalouse et arabe, Kairouannais et Berbère.

Fès est encore aujourd’hui une ville influente et c’est d’ailleurs l’une des plus grandes villes du Maroc mais c’est aussi la plus belle et la plus ancienne cité du pays. Voyager à Fès c’est entrer dans le monde des splendeurs de l’orient.

La fascinante ville de Fès se divise en trois parties. La partie la plus ancienne date du VIII ème siècle avec l’arrivée de Driss, le fondateur de la ville. Quelques siècles après la ville connaît une extension grâce aux Mérinides et puis au cours du XIX ème et XXème siècles, Fès s’agrandit encore c’est « Fès la jeune ».

La Médina de Fès en images

La splendide Medersa Attarine un lieu merveilleux

La splendide Medersa Attarine

Fès, perspective et habitat dans la ville nouvelle

Fès, perspective et habitat dans la ville nouvelle

Réfections de l'une des portes du palais impérial de Fès au Maroc

Réfections de l’une des portes du palais impérial de Fès

Vue sur la Médina de Fès depuis les tanneries de Fès

Vue sur la Médina de Fès depuis les tanneries de Fès

Vue  Fès en noir et blanc

Vue imprenable sur la ville de Fès depuis le fort de la ville

Un vieil homme se reposant sur un banc dans la Médina

Rencontre pleine d’humanité dans les ruelles de la Médina de Fès

Les tanneries de la Médina à Fès

Les tanneries de la Médina, splendide et difficile travail artisanal du cuir

Un poissonnier au travail, Médina de Fès

Un poissonnier au travail, Médina de Fès

Balade dans le quartier juif de la ville de Fès

Balade dans le quartier juif de la ville

Un potier travaillant la glaise à Fès

Travail très appliqué à la poterie de Fès

Un marchand de fruits et légumes

Un vendeur de fruits secs et de noix dans la Médina de Fès

Sur l'une des routes pour arriver à Fès

Sur l’une des routes pour arriver à Fès avec un rayon de soleil

Fès, le berceau du Maroc

La splendide Medersa Attarine de la Médina de Fès

La splendide Medersa Attarine de la Médina de Fès

L'une de portes du palais impérial de Fès

L’une de portes du palais impérial de Fès

Mosaiques et faiences. Le délicat travail d'un potier à Fès

Mosaïques et faïences. Le délicat travail d’un potier à Fès

Les étagères bien remplies chez les potiers de Fès

Les étagères bien remplies chez les potiers de Fès

L'un des splendides palais de Fès au Maroc

L’un des splendides palais de Fès au Maroc

L’art culinaire à Fès

Les plats marocains sont riches en saveurs et en goûts et c’est d’ailleurs l’une des cuisines les plus appréciées dans le monde.

Dégustation d'un couscous au palais Faraj

Dégustation d’un couscous au palais Faraj

Le couscous est le plat marocain (ou d’Afrique du Nord) le plus répandu et le plus populaire. D’origine berbère, le couscous est composé d’un mélange de viande (bœuf et mouton ou poulet), de saucisses ou de brochettes. Ces viandes sont bien sûr accompagnées d’un mélange de légumes servis avec leur jus. Parmi ces légumes on retrouve : des lentilles, des pois chiches, des courgettes ou des fèves). Les viandes et les légumes sont bien entendus accompagnés de semoule.

Souvenir d'un tajine exceptionnellement bon

Souvenir d’un tajine exceptionnellement bon

Autre plat incontournable du Maroc, le tajine, un ragoût oriental cuit à l’étouffé et accompagné de pruneaux, de quelques légumes et de pois chiches assaisonnés de safran. La simple évocation de ce plat nous donnerai envie de partir au Maroc juste pour déguster ce plat. Généralement la viande qui accompagne ce plat est le mouton. Mais l’on peut trouver des tajines de poulet ou de sardines.

Mais le plat le plus esthétique et le plus goûteux est pour nous la pastilla. Ce plat emblématique est composé de fines couches de pâte feuilleté entre lesquels on trouve généralement de une viande hachée de poulet ou de pigeon. Pas d’inquiétude ce plat typiquement marocain est succulent.

Les desserts « marocains », douceurs sucrées

Une Pastilla sucrée, l'une des spécialités marocaines

Une Pastilla sucrée, l’une des spécialités marocaines

Pour les desserts, les cornes de gazelle, les dattes, les pastillas sucrées à la cannelle, la Ghribia, la chebakia, le briouate (feuille de brick pliée en triangle fourré aux amandes, de cannelle et de fleur d’oranger).

Mais pour accompagner ces desserts le thé à la menthe est une boisson fabuleuse. Elle témoigne d’un état d’esprit et d’une hospitalité. Le thé à la menthe est un art de vivre, un moment chaleureux et complètement hors du temps. En voici la preuve en photo.

Le service du thé à la menthe dans un palais de Fès

Le service du thé à la menthe dans un palais de Fès

Pourquoi vous devez vraiment aller visiter Fès !

Fès est une ville formidable dont les souvenirs de voyage s’apparentent aux saveurs. Les images d’un voyage à Fès et les expériences de vies restent longtemps ancrés dans notre mémoire. Car malgré le temps qui passe, ils restent encore et toujours très présents. C’est donc grâce à cela que l’on apprécie la qualité d’un lieu et sa beauté. On s’en rappelle pendant longtemps et on l’idéalise au point de vouloir y retourner encore et encore. Fès c’est la vie.

crédits photos : Yann

remerciements : Office Marocain du Tourisme