Le Joyau de Pékin et les secrets de la Cité Interdite

Escale de nuit - blog voyage
Imposant Palais, la Cité interdite
Imposant Palais, la Cité interdite

Visite au coeur de la Cité Interdite à Pékin

 

La construction du Palais Impérial de Pékin est un gigantesque ensemble de 72 hectares datant du XV ème siècle. Ce palais rassemble de nombreuses oeuvres chinoises de première ordre et de première importance. Il est situé dans le nord du centre ville de Pékin.

Aujourd’hui la Cité Interdite est un musée. C’est également le Palais le mieux conservé de Chine.

En 1987, l’UNESCO a inscrit la Cité Interdite au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Le lieu de la construction n’a pas été choisi au hasard. Car en fait avant la construction de la Cité Interdite, il y avait sur ces mêmes terres la cité impériale mongole. C’est donc un enjeu de pouvoir qui est à l’origine de la destruction du palais mongole et de la construction d’un gigantesque palais impérial chinois.

L’origine du nom de la Cité Interdite de Pékin

Le véritable nom de ce palais Chinois est la « Cité Pourpre Interdite ». En langue chinoise la méthaphore et l’aspect poétique des choses est très importante. Ce nom fait référence à l’étoile polaire (étoile du berger). En chinois l’étoile du berger est appelé  la petite étoile violette – Ziwei Xing.

Le mot « interdit » provient du fait que le palais était réservé à l’empereur chinois et à sa famille.

En Chine on appelle courament la Cité Interdite l’ancien palais – Gugong. Cet ensemble architectural a été construit majoritairement en bois. Et c’est ce qui en fait la plus grande construction en bois du monde.

 

La Cité interdite de Pékin en chiffres

– 90 palais

– 980 bâtiments

– Des milliers et des milliers de pièces. La légende voudrait qu’il en ait 9 999 mais en réalité il y en a 8 704. C’est une étude menée en 1973 qui apportera la lumière et de déterminer le nombre exact de pièces.

Ce chiffre de  9 999 pièces s’explique par le fait que seules les divinités peuvent constuire un palais de plus de 10 000 pièces. Et c’est pour ce rapprocher le plus possible de ce chiffre divin que le nombre de 9 999 est énoncé. Mais le chiffre neuf est chez les chinois le signe de la longevité, de l’infini.

– La construction de ce Palais a duré pendant 14 années.  Entre l’année 1 406 et l’année 1420. Mais depuis sa construction c’est plus de 600 années d’existance pour ce bijou architectural.

– La Cité interdite s’étale sur 960 mètres de long, du nord au sud et sur 750 mètres de large, d’est en ouest. Le tout étant entouré par une muraille de 10 mètres de haut et 6 mètres de large.

– 24 empereurs habitèrent successivement ce Palais impérial et ce entre 1420 et 1911.

– Les cours pavées comptent environ 12 millions de pièces.

– On estime à 200 000 le nombre d’ouvriers ayant participé à la construction. Mais certains documents évoquent jusqu’à 1 million d’artisans et d’ouvriers.

Mystères, hypothèses et secrets de la Cité Interdite

On présume que le grand voyageur vénitien, Marco Polo fut de passage à Pékin et il décrit l’ancien Palais impérial mongole – la dynastie mongols des Yuan. Et plus tard c’est le jésuite Matteo Ricci qui donna encore des indications en 1598 sur le Palais de l’Empereur.

Pour faciliter la construction du Palais, les bâtisseurs privilégiaient la période de l’hiver. Car les basses températures permettaitd’ammener les pierres à Pékin en les faisant glisser sur la glace.

La Dynastie de Ming décida de faire de Pékin un centre d’ordre cosmique et ainsi d’en faire le centre politique de la Chine, l’un des plus grands pays du monde. D’ailleurs à l’ouest se trouve aujourd’hui le siège du gouvernement qui travaille à proximité de ce lieu grandiose.

Visite du Palais Impérial, Pékin

L’entrée principale se fait donc par la gigantesque porte Tian An Men qui donne sur la place du même nom. Tian An Men, littéralement la porte de la paix Céleste. C’est un gigantesque bâtiment de 62,77 mètres de long et de 27,25 mètres de large. Ce lieu incarne l’influence et l’importance de la capitale, l’une des plus grandes villes de Chine.

Voyage au coeur de la Cité interdite à Pékin
Voyage au coeur de la Cité interdite à Pékin
Vue sur l'une des cours du Palais
Vue sur l’une des cours du Palais
Balade à l'intérieur de la Cité
Balade à l’intérieur de la Cité
La foule et le Palais impérial de Pékin
La foule et le Palais impérial de Pékin

 

Crédits photos : Escale de nuit – Yann

  • Eve Toch

    Pékin c’est une ville top un voyage en soi!!!