Priego de Córdoba sans aucun doute le plus beau village d’Andalousie. Situé entre Séville et Malaga, éloigné de la route des « villages blancs andalous » ,  dissimulé dans une région vallonnée, Priego de Córdoba est un lieu qui se mérite.

Les petites rues de Priego de Córdoba

Priego de Córdoba, le centre historique

Priego de Córdoba, une pépite andalouse

Malaga, Séville, Cordoue, Cadix, sont les fleurons de l’Andalousie mais ces villes sont très fréquentées car elles captent généralement l’ensemble du tourisme de masse.

C’est un peu par hasard qu’une amie m’invita en Andalousie pour y passer quelques jours. Un charmant village espagnol un peu perdu dans le nord de l’Andalousie.

Priego de Córdoba est le type d’endroit où l’on ne revient pas indemne. Une leçon de vie, où l’on semble percevoir un petit bout de paradis. On prend des habitudes que l’on ne souhaiterait jamais oublier.

Vivre à l’heure espagnole

Ici le temps c’est arrêté! Et lorsqu’il s’écoule c’est tout doucement. Tous les jours sont les presque les mêmes. Pour quelques euros, on prend quelques verres dans des bars, le patron ne rechigne jamais à offrir quelques tapas. La chaleur accablante en été est toujours un bon prétexte à rester calme et à se reposer.

Tous les jours le soleil et la chaleur accable la ville et la population.  C’est vers 14h ou 15h que toute activité disparaît car il vaut mieux faire la sieste toute l’après midi. De toute manière même en étant motivé il n’est pas possible de marcher plus d’une heure sous le soleil et dans la fournaise de l’été.

C’est à partir de 18 ou 19 heures que la vie reprend peu à peu ses droits.

Et de 22 heures à 2 heures du matin, tous les habitants de 7 à 77 ans voir plus, occupent les places, les ruelles, les cafés ainsi que les restaurants. C’est dans une ambiance bon enfant que peu à peu les rires et les voix disparaissent dans la nuit. Une sérénité totale apparaît alors et il semble que l’on a atteint un bonheur inatteignable, la fin d’un chemin, la fin d’une année passée à travailler sans relâche. L’année ne devrait pas se terminer un 31 décembre mais plutôt pendant un mois d’été à Priego d Córdoba. Car c’est en été que l’on arrête vraiment toute activité avant de mieux repartir en septembre, pour un nouveau cycle.

Priego de Córdoba, un lieu photogénique et éternel!

Une vue imprenable depuis les hauteurs de la ville sur les montagnes andalouses

Une vue imprenable depuis les hauteurs de la ville sur les montagnes andalouses

Une ambiance fleurie et paisible

Une ambiance fleurie et paisible

Priego de Córdoba au coucher du soleil

Priego de Córdoba au coucher du soleil

Les ruelles du centre historique de Priego

Les ruelles du centre historique de Priego

Un ciel bleu et sans aucun nuage, c'est aussi cela l'Andalousie

Un ciel bleu et sans aucun nuage, c’est aussi cela l’Andalousie

Le superbe panorama depuis les hauteurs de Priego de Córdoba

Le superbe panorama depuis les hauteurs de Priego de Córdoba

Une fontaine qui amène un peu de fraîcheur pendant les canicules

La fontaine du Roi à Priego

un lieu historique d'Andalousie

Le fort de Priego de Córdoba

La partie la plus moderne de la ville

Entre 15h et 17h les rues deviennent désertes

Pendant la nuit la ville prend une autre dimension

Priego de Córdoba la nuit

Les photos du plus beau village d’Andalousie

Des petites églises typiques, l'un des secrets de l'Andalousie

L’une des très jolies églises de Priego de Córdoba

Priego de Cordoba en été

Souvenir d’un été en Andalousie

Une jolie perspective dans le plus beau village d'Andalousie

Les petites ruelles de Priego De Córdoba

Conseils pour découvrir ce petit village d’Espagne

Rejoindre Priego de Cordoba

Pour se rendre à Priego de Cordoba, le plus simple est de se rendre à l’aéroport de Séville. Des compagnies comme vueling desservent la destination  pour des prix toujours compétitifs même en plein été. Atterrir à Séville est une bonne idée car c’est l’une des plus belles villes d’Espagne.

Depuis l’aéroport vous pourrez prendre une petite voiture de location, de préférence avec la climatisation. Ensuite c’est à peu près deux heures de route qui vous attendent.

Où loger ?

Pour l’hôtel à vous de voir. Néanmoins celui que je vous conseille se trouve tout en haut de la ville et il s’appelle Casa Banos de la Villa. La terrasse tout en haut de l’hôtel permet de profiter du calme et d’une jolie vue sur les toits de la ville. Le point fort du lieu c’est sans doute la partie Spa, car généralement pour chaque séjour vous avez le droit à un séance de massage et de spa. Les prix des chambres varient de 70 à 90 euros selon la saison. A noter l’hôtel se trouve en plein centre du village et c’est vraiment un emplacement idéal.

Vivre à l’heure espagnole

Vers 8 ou 9 heures du matin vous profiterez des heures les plus fraîches de la journée pour découvrir la ville. Prendre un café et flâner dans les ruelles désertes du centre ville. Dans ce petit village tout est beau mais en plus ce village est plein de vie.

Vers 11 heures vous en profiterez pour rejoindre l’un des bars de la ville. Ou pour quelques euros on vous servira un verre de vin, accompagné de pinchos (qui sont eux gratuits – les pinchos c’est l’autre nom des tapas). Les espagnols choisissent leur bar en fonction de la qualité des petits amuses-bouches qui sont servis avec les boissons. Après deux ou trois tournées et avec la chaleur ambiante, vous n’aurez plus fin et vous n’aurez plus qu’à aller faire une petite sieste. A noter que l’Andalousie fait partie d’un des endroits les plus chauds d’Europe.

La vie du village recommence vers 18 heures jusqu’à tard dans la soirée. De nombreux restaurants ont des terrasses en extérieur et c’est absolument fabuleux.

Si vous êtes du genre à collectionner les monuments célèbres et les villes les plus peuplées de la planète, Priego de Cordoba n’est pas fait pour vous. Vous l’aurez compris le plus beau village d’Andalousie est un lieu qui offre une expérience unique. Un village que l’on découvre le temps d’un weekend, un village idéal pour se ressourcer et reprendre le goût des choses simples de la vie.

En savoir plus sur Priego de Cordoba

Cette petite ville espagnole comptait en 2018 environ 22 600 habitants. Ses habitants s’appellent les Prieguense. Priego de Cordoba se trouve à une altitude de 652 mètres au cœur du chaîne de basse montagne connue sous le nom de chainons subbétiques. Le plus beau village d’Andalousie se situe sur la Province de Cordoue qui est en fait une communauté autonome d’Andalousie.

Au XVIII ème siècle la ville connue un essor économique notamment grâce à l’industrie de la soie.

A découvrir à Priego de Cordoba

Les anciens abattoirs royaux de la ville. Ce lieu était consacré au XVI ème siècle au négoce de la viande. Lorsque l’on pénètre à l’intérieur du bâtiment on découvre une jolie cour carrée et de belles arcades. A chaque angle on trouvera une tour. A ne pas rater le magnifique escalier en colimaçon de ce bâtiment voulu par Francisco del Castillo.

Le balcon de l’Adarve est également l’un des clous du spectacle. C’est en empruntant l’ancien chemin de ronde de la ville que vous pourrez bénéficier d’une vue à couper le souffle.

Les églises baroques de Priego de Cordoba témoignent d’un passé riche et glorieux. Vous pourrez aller donc découvrir les plus belles églises en vous rendant à l’église de San Pedro (plaza de San Pedro) ou à l’église de Las Angustias (calle Rio). La plus remarquable étant sans doute l’église de l’Ascension avec sa magnifique coupole intérieure et son style baroque manifeste.

Le château quant à lui (calle Abad Palomnio) rappelle l’époque où les Arabes occupaient cette région d’Espagne.

Mais pour découvrir l’âme de la ville, il faudra vous rendre dans le quartier de la Villa. L’occasion de se perdre dans des petites ruelles pavées et sinueuses qui vous mèneront de la Plaza San Antonio jusqu’au chemin de ronde dont nous avons parlé plus haut.

Crédits photos: Escale de nuit – Yann Ve

Remerciements: Elizaveta