Priego de Córdoba, le plus beau village d’Andalousie

Escale de nuit

Priego de Córdoba sans aucun doute l’un des plus beaux village d’Andalousie. Situé entre Séville et Malaga, éloigné de la route des « villages blancs andalous » ,  dissimulé dans une région vallonée, Priego de Córdoba est un lieu qui se mérite.

Priego de Córdoba, le centre historique
Priego de Córdoba, le centre historique

 

Priego de Córdoba, une pépite andalouse.
Malaga, Séville, Cordoue, Cadix, sont les fleurons de l’Andalousie, ces villes captent l’ensemble du tourisme de masse.

C’est un peu par hasard qu’une amie m’invita en Andalousie pour y passer quelques jours. Un charmant village espagnol un peu perdu dans le nord de l’Andalousie.

Priego de Córdoba est le type d’endroit où l’on ne revient pas indemne. Une leçon de vie, où l’on semble percevoir un petit bout de paradis. On prend des habitudes que l’on ne souhaiterait jamais oublier.

 

 

Vivre à l’heure espagnole

Ici le temps c’est arrêté! Et lorsqu’il s’écoule c’est tout doucement. Tous les jours sont les presque les mêmes. Pour quelques euros, on prend quelques verres dans des bars, le patron ne rechigne jamais à offrir quelques tapas. La chaleur accablante en été est toujours un bon prétexte à rester calme et à se reposer.

Tous les jours le soleil et la chaleur accable la ville et la population.  C’est vers 14h ou 15h que toute activité disparaît car il vaut mieux faire la sieste toute l’après midi.

C’est à partir de 18 ou 19 heures que la vie reprend peu à peu ses droits.

Et de 22 heures à 2 heures du matin tous les habitants de 7 à 77 ans voir plus, occupent les places, les ruelles, les cafés ainsi que les restaurants. C’est dans une ambiance bon enfant que peu à peu les rires et les voix disparaissent dans la nuit. Une sérénité totale apparaît alors et il semble que l’on a atteint un bonheur inateignable, la fin d’un chemin, la fin d’une année passée à travailler sans relâche. L’année ne devrait pas se terminer un 31 décembre mais plutôt pendant un mois d’été à Priego d Córdoba. Car c’est en été que l’on arrête vraiment toute activité avant de mieux repartir en septembre, pour un nouveau cycle.

 

Priego de Córdoba, un lieu photogénique et éternel!

 

Une vue imprenable depuis les hauteurs de la ville sur les montagnes andalouses
Une vue imprenable depuis les hauteurs de la ville sur les montagnes andalouses

 

Une ambiance fleurie et paisible
Une ambiance fleurie et paisible – photographiée par une généreuse photographe talentueuse et anonyme.

 

Priego de Córdoba au coucher du soleil
Priego de Córdoba au coucher du soleil

 

Les ruelles du centre historique de Priego
Les ruelles du centre historique de Priego

 

Un ciel bleu et sans aucun nuage, c'est aussi cela l'Andalousie
Un ciel bleu et sans aucun nuage, c’est aussi cela l’Andalousie

 

Le superbe panorama depuis les hauteurs de Priego de Córdoba
Le superbe panorama depuis les hauteurs de Priego de Córdoba

 

La fontaine du Roi à Priego
La fontaine du Roi à Priego

 

Le fort de Priego de Córdoba
Le fort de Priego de Córdoba

 

Entre 15h et 17h les rues deviennent désertes
Entre 15h et 17h les rues deviennent désertes

 

Priego de Córdoba la nuit
Priego de Córdoba la nuit

 

 

L'une des très jolies églises de Priego de Córdoba
L’une des très jolies églises de Priego de Córdoba

 

Souvenir d'un été en Andalousie
Souvenir d’un été en Andalousie

 

Les petites ruelles de Priego De Córdoba
Les petites ruelles de Priego De Córdoba

Crédits photos: Escale de nuit – Yann Ve

Remerciements: Elizaveta