Road trip en Norvège, des routes à couper le souffle

Une jolie route norvégienne
Une superbe route sur une île au nord de Tromso

10 routes de Norvège à couper le souffle

La Norvège est un pays réputé pour être assez cher mais aussi pour être l’un des plus beaux pays d’Europe. On compte en Norvège une petite vingtaine de routes touristiques elles sont un bon repère pour les touristes qui peuvent ainsi profiter de plus de 2000 kilomètres de routes balisées. Des routes qui sont facilement reconnaissables car elle sont balisées par un symbole spécifique.

Voici donc une liste de routes à couper le souffle.

La route 888, la route la plus exposée de toute la Norvège

En hiver cette route est fermée quasiment tout l'hiver
La 888, l’une des routes les plus impraticables de Norvège

Cette route est connue par tous les norvégiens. Car en hiver ou lors des épisodes neigeux, la route 888 est généralement la première route norvégienne à être fermée à la circulation. Et généralement les médias norvégiens font leurs gros titres avec l’actualité de cet itinéraire. Dans cette partie du pays, lorsqu’il commence à neiger, il devient quasiment impossible pour les services de l’état de dégager la neige. Au-dessus du cercle polaire arctique les conditions météorologiques peuvent vraiment devenir extrêmes et incontrôlables.

La route du bout du monde et le phare de Slettnes

La route du phare de Slettnes, une route à couper le souffle
Le bout de la route de Slettnes au bout du monde et à l’extrême nord de l’Europe continentale

Tout au nord de la Norvège se trouve pour une petite route de terre qui mène au phare le plus au nord de la planète. Il s’agit du phare de Slettnes un phare qui signal un plateau rocheux dans l’Océan Arctique. Oui vous avez bien lu, au bout de cette petite route on trouve l’océan Arctique.

Autant vous le dire tout de suite, à moins d’être complètement timbré ou d’être passionné par les phares il y a peu de chance pour un touriste lambda de se retrouver au pied du phare. Car il n’y a pas vraiment d’intérêt à se rendre à Slettnes. L’exercice est ici à 90 % mental. C’est à dire que pour apprécier l’endroit il faut avoir une compréhension de ce qui se passe ici en hiver ou de ce qui se passe en mer. S’imaginer que l’on se trouve à moins de 1 800 kilomètres du pôle nord et que la banquise n’est plus vraiment très loin. D’ailleurs le glacier « inland » du Groenland avec ses 1,7 millions de km² est tout simplement l’un des plus grands glaciers du monde.

La route du phare de Slettnes
La route du bout du Monde pour accéder au phare de Slettnes en Norvège

Trollstigen, l’un des plus belles routes du monde

Trollstigen, la plus belle route de Norvège dans le conté de More og Romsdal
Trollstigen, la plus belle route de Norvège dans le conté de More og Romsdal

Cette route de Trollstigen me hantait depuis longtemps, j’avais vu quelques reportages étant jeune et surtout de belles photographies dans des livres sur la Norvège. Et voilà, après une nuit blanche passée à conduire entre Narvik et Trollstiguen j’étais enfin arrivé. Il est 20 heures et je suis seul au monde devant l’un des plus beaux paysages de Norvège et surtout devant l’une des plus belles routes du monde. Rassurez-vous il existe des routes comme celle-là un peu partout sur la planète. Notamment en Asie au Tibet et sur le continent Américain dans la Cordillères des Andes.

La plus belle route de Norvège
L’incroyable route de Trollstigen lors d’un road trip en Norvège

La route 42 entre Stavenger et Oslo

Cette route figure dans ce classement spécial Norvège sur les routes à couper le souffle, car les paysages que la route 42 traverse sont tout simplement magnifiques. D’autre part il n’existe quasiment aucun site touristique sur ce trajet ce qui fait de cette route un lieu propice à la méditation et la contemplation.

Sirdal et la route 42 entre Oslo et Stavenger
Sur la route 42 non loin de Sirdal

La route de l’Atlantique

La route de l'Atlantique, l'une des plus célèbre route de Norvège
La route de l’Atlantique en automne, une très belle route de Norvège

L’image a fait le tour du monde. Ce pont très célèbre pont qui se déhanche dans l’ouest du pays attire les voyageurs du monde entier. Et il faut reconnaître que cet ouvrage d’art est très bien réussi. Son architecte a en fait voulu dessiner la courbe de deux mains qui se joignent pour prier Dieu. Tel un hommage aux marins qui ont disparu en mer. En effet la route de l’Atlantique se trouve juste en face de l’une des mers les plus dangereuses et les plus féroces de la planète. Surtout lorsque le vent et la houle se lèvent.

Une route magique qui serpente à travers les îles
La route de l’Atlantique en Norvège

La route touristique des îles Lofoten

L’archipel de îles Lofoten est l’un des plus beaux endroits d’Europe. Les îles Lofotens sont traversées de part en part par la route E10. Cet itinéraire emprunte les cinq îles principales de l’archipel. Une voie qui se termine par une impasse au niveau de la ville de Å (à prononcer Oh).

Même si sur la carte la route E10 ressemble davantage à une grande route, elle ressemble davantage à une petite route départementale sinueuse.

Ce qui vous attend lors de votre road trip en Norvège

Sur la route quelque part non loin de Moyalen sur la E10
Sur la route quelque part non loin de Moyalen sur la E10

Quelques conseils pour rouler en Norvège

– Accepter que les norvégiens vous doublent un peu partout et même dans les tunnels.

– Se faire à l’idée qu’il n’y a seulement que deux ou trois fréquences de radio sur toute la bande FM norvégienne. Le voyage risque d’être très long pour les amateurs de musique.

– Pour faire cent kilomètres, il vous faudra faire à peu près deux heures de route et parfois trois heures lorsqu’il faut prendre le ferry. Les routes avec le sigle « autoroute » sont des itinéraires sinueux à une seule voie où il est pratiquement impossible de doubler.

– Au lever du jour et à la tomber de la nuit il faudra être très prudent avec les animaux sauvages. Dans le sud vous aurez sur les routes quelques cerfs et dans le nord des élans et des rennes. Pour les détecter, c’est relativement simple, vous verrez deux petits points verts ou oranges qui émergent de l’obscurité et deux petits yeux qui vous regarde fixement.

nota bene: Si vous souhaitez éloigner les animaux sauvages ou les faire fuir, souvenez-vous que d’une seule chose: il faut klaxonner. Seul le bruit les fera fuir, car les feux éblouissent les animaux et ils ne voient plus le danger arriver. Mais attention, on ne sait jamais de quel côté l’animal va partir. Même si l’animal est à droite de la route il peut très bien traverser la route en partant vers la gauche pour rejoindre ses congénères. La logique de l’animal et ses réflexes ne seront jamais en ligne avec la votre.

– Dans toutes les zones rurales habitées, vous devrez faire attention aux moutons qui traînent et paissent paisiblement le long des routes.

– Méfiez-vous des itinéraires touristiques conseillés. La Norvège est l’un des plus beaux pays d’Europe, néanmoins, pour diluer les touristes de nombreux panneaux signalétiques marrons ont été implantés un peu partout en Norvège. Parfois il vaut mieux s’arrêter au milieu de nulle part à n endroit que vous trouvez très beau pour simplement contempler la nature, c’est parfois plus efficace que de suivre les itinéraires conseillés.

– Fin août, début septembre prévoyez de rouler de nuit, de préférence entre 22 heures et 1 heure du matin. En roulant vers le nord à partir de Narvik, vous avez de réelle chance de voir des aurores boréales voir. A condition évidemment qu’il n’y ait pas de nuage.

Une aurore boréale photographiée depuis les îles Lofoten
Admirer les aurores boréales la nuit sur les routes de Norvège

– Si vous faîtes un road trip en Norvège, le programme est simple : vous allez devoir faire beaucoup de route. La seule recette, c’est de partir tôt. En prenant la route vers 8 heures du matin et en s’arrêtant de temps en temps pendant votre trajet vous aurez alors l’impression de profiter un peu plus des paysages. Le soir vous vous arrêterez au hasard dans le premier camping venu vers 18 ou 19 heures. Si vous ne trouvez rien, il vous faudra peut-être rabattre les sièges pour dormir à l’arrière de votre véhicule. Attention de se garer le plus loin de la route. Pensez également à mettre votre véhicule hors d’atteinte d’un véhicule qui ferait une sortie de route inopinée.

– Le sud du pays ressemble à une très belle partie des Alpes, avec la particularité d’être au-dessus du niveau de la mer. Seul le nord du pays et ses paysages arides ne ressemblent à rien d’autre.

Les ferries en Norvège

A l'intérieur d'un ferry entre les Lofoten et Bodo
Dans un ferry en Norvège entre Les Lofoten et Bodo

– En Norvège, vous allez devoir prendre des ferries là où il n’y a pas de pont. Même si le tarif vous semble un peu élevé, ne faîtes jamais de détours par la route. Car vous allez juste perdre énormément de temps pour au final payer la même chose en carburant tout en perdant énormément de temps.

– Si vous devez prendre deux ou trois ferry d’affilée sur une portion relativement courte, évitez de vous arrêter en chemin, car généralement leurs horaires sont coordonnées.

– Si vous ratez un ferry, ce n’est pas grave. Profitez-en pour aller faire quelques courses, vous restaurer et pour marcher. On ne le répètera jamais assez mais en Norvège on peut vite passer des longues heures en voiture.

– Lorsque vous embarquez ou lorsque vous sortez du ferry, évitez de porter votre ceinture de sécurité. Il est également conseillé de garder votre vitre de voiture ouverte. Si votre véhicule était amené à tomber dans l’eau cela vous sauverait la vie.

– Lorsque le ferry accoste, il ne faut jamais se trouver en tant que piétons entre les pare-chocs des véhicules vous risqueriez de vous faire écraser entre deux véhicules.

– Pensez à bien mettre votre frein à main une fois sur le bateau.

Le code de la route en Norvège

– Les piétons en Norvège ne regardent même pas avant de traverser. Ils ont apparement une confiance aveugle dans le système, le civisme des conducteurs et dans le code de la route. Soyez attentifs et ne soyez pas surpris de voir un norvégien traverser sans prévenir juste devant votre véhicule.

– En Norvège, on roule toujours avec ses feux de croisement allumés.

– La grande majorité des radars automatiques et des routes payantes se trouvent dans le sud du pays.

bonne route à tous en Norvège et n’hésitez pas à laisser un commentaire.

crédits photos : Yann Ve

dernière mise à jour le 17 août 2021