Que faire en avion pendant un vol de nuit ?

Les choses à faire en avion lors d'un vol de nuit
Que faire pendant un vol de nuit ?

Le Top 10 des choses à faire en avion pendant un vol de nuit

Prendre un vol de nuit est un gain de temps considérable, c’est aussi l’occasion de pouvoir dormir naturellement et dans de bonne condition. En effet voyager la nuit permet de bénéficier de conditions plus tranquilles, tous les passagers du vol sont calmes ou fatigués. Et voici quelques pistes et quelques conseils sur les choses à faire en avion au cas où vous auriez peur de vous ennuyer.

1. Dormir lors d’un vol de nuit c’est important

Ce n’est vraiment pas original mais pendant votre vol il est important d’essayer de dormir au maximum.

Pour vous aider à dormir il suffit de bien manger pour profiter de l’effet somnolence dû à la digestion. Inutile de vous lancer dans une polémique avec votre voisin ou votre compagnon de voyage. Après un repas vous allez avoir au moins 20 minutes de vigilance dégradée. C’est donc le moment idéal pour dormir un peu.

Par contre si votre vol arrive en pleine nuit ou en fin de journée, vous avez le droit de rester éveiller. Néanmoins arriver en pleine nuit est assez rare. Car les aéroports sont généralement fermés pendant la nuit.

2. Marcher dans les couloirs de l’avion

Vous ne soupçonnez pas l’organisation et les modules pour préparer les repas. Pendant la nuit lorsque tout le monde dort, l’une des choses à faire pendant un vol de nuit, c’est de découvrir l’intérieur d’un avion. Un peu comme on pourrait visiter un musée. En plus nous y reviendront plus tard mais il faut bouger pendant le vol.

Vous découvrirez ainsi en libre service, à l’arrière de l’appareil des boissons, parfois dès sandwichs et autres coupe-faim.

3. Parler aux autres voyageurs

Si vous avez pris un billet sur une ligne régulière vous risquez de rencontrer des gens surprenants, atypiques. Ces moment s d’échanges lors d’un vol de nuit risquent de vous marquer à jamais. En effet dans la pénombre des avions on se confie assez facilement. Un moment suspendu dans le temps avec des gens que l’on ne reverra sûrement pas. C’est donc souvent l’occasion de parler comme on le ferait avec un bon ami ou avec son psychologue. Et c’est aussi un moyen très efficace pour faire passer le temps.

4. Faire de l’exercice et c’est obligatoire

Le premier risque qui guette le voyageur lors des vols intercontinentaux ce sont les problèmes liés à la circulation du sang. Le seul remède pour y faire face c’est de porter éventuellement des bas de contention et surtout de faire de l’exercice pendant le vol.

Toutes les trois heures vous devez vous lever de votre siège et marcher un peu. L’occasion d’aller aux toilettes, de se laver les mains et de prendre un verre d’eau pour bien s’hydrater.

5. Regarder un bon film, l’une des choses à faire pendant un vol de nuit

C’est un rituel, regarder un bon film dans un avion à quelque chose de jouissif. Car personne ne vous dérangera lors de ce moment qui est entièrement à vous. Attention au décollage et à l’atterrissage les écrans sont systématiquement bloqués. À ces moments là, la priorité est donnée aux annonces et aux instructions de sécurité du personnel de bord vers les passagers.

Soyez sûr que vous pourrez regarder la fin du film avant l’atterrissage.

6. Regarder par le hublot

Au décollage à Bangkok
Que faire pendant un vol de nuit en avion?

Voici encore une bonne raison de choisir un siège à côté du hublot. La nuit regarder par le hublot peut s’avérer fascinant et même presque effrayant. En effet on voit tour à tour défiler des villes sous nos pieds. Parfois il y a de longues périodes d’obscurité. Mais toujours on aperçoit de nouveau des traces de vies. Vous pouvez également activer votre écran personnel qui vous permettra de suivre l’itinéraire en direct et d’anticiper le survol de certaines grandes villes.

Malheureusement lorsqu’il y a des nuages, ou lors d’un vol transatlantique cette activité semble être impossible. Et bien détrompez-vous. Pendant votre vol de nuit, vous vous trouvez au-dessus du plafond de nuages. C’est donc l’occasion unique pour observer les autres avions dans le ciel. Car en journée avec la réverbération c’est très difficile de les voir. Mais la nuit ces avions ont leur feux de signalisation allumés et cela devient un jeu d’enfant pour les remarquer. Et c’est absolument effrayant de voir tous ces avions qui semblent tourner autour de nous. Voilà en tout cas une activité qui devrait vous occuper pour quelques dizaines de minutes et ce régulièrement pendant votre vol de nuit.

N’hésitez pas donc à afficher la carte de vol sur le petit écran placé en face de vous. Cela rendra votre observation encore plus intéressante.

7. Faîtes du classement dans vos photos

Que ce soit sur votre PC, votre tablette ou votre téléphone vous avez sûrement des centaines de photos à effacer. Cela vous permettra de gagner de la place en stockage.

Et si vous avez peur de vous ennuyer, l’idéal est de prendre avec vous un PC et un disque dur ce qui vous permettra de faire une sauvegarde de vos photos. Néanmoins ayez bien en tête la capacité de vos batteries. Il faudra ne pas trop traîner pour faire les opérations d’enregistrement ou de nettoyage. Car il n’y a pas de prises à 220 volts dans les avions.

Et avec un peu de chance cette activité rébarbative vous permettra peut-être de trouver le sommeil.

8. Une occasion pour faire des photos insolites

Voyager de nuit dans un avion est une occasion unique pour faire des photos insolites. A condition de retirer le flash de son appareil photo et de connaître les règles élémentaires de prises en vue en basse lumière.

Vol de nuit
Faire des photos insolites lors d’un vol de nuit

crédits photos: yann