Les photos à marée basse vs marée haute

Le phénomène des marées est généralement méconnu du grand public. L’été est généralement le moment où les terriens se font piéger. Banc de sable, baïnes, voitures garés sur des cales de mise à l’eau etc. Pour mieux comprendre le phénomène des marées, voici une compilation de photos à marée basse vs marée haute.

La jetée du port du Pouliguen à marée basse vs marée haute

La jetée du port du Pouliguen lors d'un épisode de grande marée
La jetée du port du Pouliguen lors d’un épisode de grande marée

Cette image permet de comprendre l’intensité des marées. Au Pouliguen à partir d’une marée de 90 les rochers de la jetée sont totalement immergés.

Le petit port de Kercabelec  à marée basse

Le petit port de Kercabellec à marée basse
Le petit port de Kercabellec à marée basse

Situé dans le nord de la presqu’île de Guérande, le petit port de Kercabellec est l’un des plus beaux ports de la côte Atlantique. Cette photo permet de se rentre compte qu’à marée basse l’eau du port à complètement disparu. Elle atteindra son niveau le plus haut dans six heures.

La plage de la Govelle à Batz sur mer

Cette plage est bien connue des surfers de la région étant donné que c’est l’un des rares endroits où les vagues déferlent de manière acceptable.

Le passage du Gois à Noirmoutier

Ce lieu à Noirmoutier est sans doute l’un des endroits les plus impressionnants qui soit pour observer et comprendre le phénomène des marées.

La baie de la Baule à marée haute vs marée basse

Comprendre le phénomène des marées

Les gigantesques masses d’eau présentes dans les océans se trouvent être pris sous l’attraction de la lune. En effet à chaque fois que la lune passe au dessus d’une masse d’eau on peut observer une élévation du niveau des eaux. La lune tournant autour de la terre à rythme régulier va créer sur la planète terre des rythmes réguliers de marées. C’est ainsi que l’on s’aperçoit que la mer va mettre six heures à monter et six heures à descendre avec environ une période de quarante minute où la mer est étale. On dit que la mer est étale lorsqu’il ne se passe rien. La mer ne monte pas et ne descend pas. Cette période est également définie par une absence de courant.

La règle des douzièmes

Cette règle est immuable et elle permet de calculer la hauteur d’eau à un instant T.

La règle des douzième à marée montante

A la première heure de la marée montante la mer va monter de : 1/12

Lors de la deuxième heure de la marée montante la mer va monter de : 2/12

A la troisième heure de la marée montante la mer va monter de : 3/12

Lors de quatrième heure de la marée montante la mer va monter de : 3/12

A la cinquième heure de la marée montante la mer va monter de : 2/12

Lors de la sixième heure de la marée montante la mer va monter de : 1/12

1 + 2 + 3 + 3 + 2 + 1 = 12

Ensuite viennent les 40 minutes où la mer est étale. Cela ce caractérise par une absence de courant et une baisse de l’intensité des vagues.

La règle des douzièmes à marée descendante

Lorsque la marée descend il se passe très exactement le même phénomène arithmétique. C’est juste le sens du courant qui change.

A la première heure de la marée descendante la mer va monter de : 1/12

Lors de la deuxième heure de la marée descendante la mer va monter de : 2/12

A la troisième heure de la marée descendante la mer va monter de : 3/12

Lors de la quatrième heure de la marée descendante la mer va monter de : 3/12

A la cinquième heure de la marée descendante la mer va monter de : 2/12

Lors de la sixième heure de la marée descendante la mer va monter de : 1/12

1 + 2 + 3 + 3 + 2 + 1 = 12

Les horaires des marées

Parce que les marées répondent à des lois arithmétiques et des passages immuables de la lune, il est possible de connaître à l’avance leur intensité. Les horaires des marées sont compilés dans des petits almanachs qui permettent de connaître avec précision tous les épisodes de marées hautes ou marées basses à venir.

Les nuances des marées

Bien que les marées répondent à des règles arithmétiques relativement simples, il faut noter que le phénomène peut être altéré. La force du vent va avoir un impact sur les marées. Tout comme la présence ou non d’une houle (vague). La pression atmosphérique joue également un rôle non négligeable sur la hauteur des marées.

L’importance des fonds

Si vous souhaitez observer des phénomènes de marées impressionnants, il faut soit choisir des baies ou bien vous rendre dans des ports. Car c’est à cet endroit que l’on peut observer l’effet de la marée. Dans ces lieux tout devient évident.

Les baies sont ensablées par nature et par conséquent les fonds descendent de manière très lente. Ce qui fait que la mer peut se retirer très loin. A contrario, là où les fonds descendent brutalement, le long d’une falaise par exemple, vous ne serez pas en mesure de réellement comprendre ce qu’il est en train de se passer.

crédits photos: Yann