Le Palais Garnier, le plus bel opéra de France

La façade de l'Opéra Garnier pendant la nuit
La façade de l’Opéra Garnier pendant la nuit

Il existe un splendide bâtiment parisien situé dans le neuvième arrondissement qui n’en finit plus de séduire les parisiens et les visiteurs de passage à Paris. Ce lieu c’est l’Opéra Garnier, le plus bel opéra de France qui trône sur la place de l’Opéra.

Une bouche de métro au pied de l'Opéra Garnier
Une bouche de métro au pied de l’Opéra Garnier

Zoom sur l’histoire du Palais Garnier

L'immense atrium du Palais Garnie un bâtiment colossale à Paris
L’immense atrium du Palais Garnie un bâtiment colossale à Paris

Le plus bel Opéra de l’hexagone est sans nul doute l’Opéra Garnier. Un bâtiment qui fut édifié entre 1862 et 1874 suite à une décition ministérielle datant du 29 décembre 1860. Aujourd’hui l’Opéra Garnier, appelé Palais Garnier, est indiscossiable de l’image de Paris et du 9 ème arrondissement. Il porte le nom d’un architecte discret du XIX ème siècle un certain Charles Garnier.

Les splendides plafonds du Palais Garnier © Yann Vernerie
Les splendides plafonds du Palais Garnier

Les lieux clefs du Palais Garnier, le plus beau opéra de France

La grande et majestueuse salle de spectacle

Les loges et le plafond peint par Chagall
Les loges et le plafond peint par Chagall
La salle de l'Opéra Garnier une invitation à l'imaginationLa salle de l'Opéra Garnier une invitation à l'imagination
La salle de l’Opéra Garnier une invitation à un monde imaginaire
Les fauteuils au niveau du balcon de l'Opéra Garnier
Les fauteuils au niveau du balcon de l’Opéra Garnier

Les salons accessibles pendant l’entracte

Les plafonds de l'avant foyer appelé également le Foyer des Mosaïques
Les plafonds de l’avant foyer appelé également le Foyer des Mosaïques

Le foyer des Mosaïques est une sorte d’antichambre située entre l’escalier monumental de l’Opéra et le Grand Foyer. C’est également ici que l’on trouve quelques buffets où l’on peut se restaurer pendant l’entracte qui dure généralement une trentaine de minutes.

Le Grand Foyer et ses salons
Le Grand Foyer et ses salons © Yann Vernerie

Ce lieu a été pensé par Charles Garnier comme un immense salon composé de cinq travées où tous les spectateurs peuvent se rencontrer et ce sans tenir compte de leur condition sociale ou de la hiérarchie des places. Le lieu a été conçu afin que chacun puisse y accéder et partager un moment avec les autres spectateurs. Le Grand Foyer est une salle monumentale toute en longueur qui se trouve juste derrière la façade qui donne sur la place de l’Opéra. Ce lieu est directement inspiré des châteaux de la Renaissance et peut-être plus particulièrement par les galeries du Palais du Louvre ou de celles de Versailles.

Les impressionnantes dorures du Grand Foyer
Les impressionnantes dorures du Grand Foyer
Une vue du grand balcon qui donne directement sur la place de l'Opéra
Une vue du grand balcon qui donne directement sur la place de l’Opéra
Le salon du soleil qui se trouve à l'une des extrémités du Grand Foyer © Yann Vernerie
Le salon du soleil qui se trouve à l’une des extrémités du Grand Foyer © Yann Vernerie

Le grand escalier monumental et l’atrium

Le grand escalier de l'Opéra de Paris
Le grand escalier de l’Opéra de Paris
Une vue du deuxième étage sur le grand escalier du Palais Garnier
Une vue du deuxième étage sur le grand escalier du Palais Garnier
Le plafond de la coupole du Palais Garnier le plus bel Opéra de tout un pays
Le plafond de la coupole du Palais Garnier le plus bel Opéra de tout un pays

Les dates clefs du bâtiment

Le Palais Garnier vue depuis la rue Auber
Le Palais Garnier vue depuis la rue Auber

30 mai 1861 : annonce du Lauréat et du projet retenu pour la construction d’une grande salle d’Opéra parisienne.

21 juillet 1862: pose de la première pierre par le comte Walewski.

1868: des travaux qui tournent au ralenti pour cause de manque de fonds.

1870 – 1871 : arrêt du chantier lors de la guerre avec l’Allemagne. L’immense bâtiment inachevé servira pendant ces années de hall de stockage alimentaire.

28 octobre 1873: l’opéra le Pelletier est ravagé par les flammes il faut donc accélerer la construction du Palais Garnier car Paris n’a plus de grande salle de représentation.

30 décembre 1874 : fin des travaux

5 janvier 1875 : innauguration par le maréchal Mac-Mahon

La splendide façade de l'Opéra Garnier en plein jour
La splendide façade de l’Opéra Garnier en plein jour

Les faces méconnues du Palais Garnier

L'arrière du Palais Garnier vue depuis le boulevard Haussmann
L’arrière du Palais Garnier vue depuis le boulevard Haussmann
L'un des dômes du Palais Garnier
L’un des dômes du Palais Garnier
Le Palais Garnier en phase de rénovation
Le Palais Garnier en phase de rénovation