La Bolivie, le pays le plus pauvre d’Amérique Latine

 

Quelque part dans le Sud de la Bolivie
La préparation de la fête de l’eau en Bolivie

La Bolivie est un pays enclavé qui s’étend sur près d’1,1 million de kilomètres carrés. Après de nombreuses guerres avec ses voisins, dont le Chili, la Bolivie a fini par perdre son seul accès à la mer. Ce pays arride et pauvre est le territoire le plus pauvre de toute l’Amérique Latine et ce derrière le Suriname et la république du Guyana.

Le pays le plus pauvre du continent

La Bolivie, le pays le plus pauvre d'un continent
Des lamas dans les plaines arides de l’Altiplano

La Bolivie est le pays le plus pauvre d’Amérique Latine. Bien que son PIB ait doublé durant les dix dernières années la Bolivie reste un pays très pauvre. Avec 40 milliards de dollars pour tout de même 11,6 millions d’habitants le PIB par habitant est de 3 552 dollars par an. Les statisticiens estiment à 38% le taux de pauvreté. On estime qu’un tiers des pauvres vivent dans l’extrême pauvreté.

Un pays exportateur de minerais et d’hydrocarbures

Les exportations minières représentent près de la moitié des exportations totales du pays. Puis viennent le gaz et le pétrole (produits hydrocarbures) qui représentent un tiers des exportations. Avec ce profil on coprend tout de suite que l’exploitation des matières premières ne permettent pas à la population de profiter des retombées économiques. En effet le salaire des boliviens qui travaillent dans les mines ne représente presque rien.

L’autre partie de la population active travaille essentiellement dans le secteur agricole. Le secteur primaire ne permet pas vraiment aux boliviens de tirer des revenus suffisants. Cela explique donc les faibles revenus d’une main d’oeuvre peu formée et qui est occupé à des emplois difficiles mais peu productifs.

Un pays victime de son instabilité politique

La situation politique du pays fait que les investisseurs étrangers hésitent à investir. Résultat, l’état bolivien manque de devises et ne peut pas vraiment construire d’infrastructure. Cela entraîne des problèmes économiques qui créent inévitablement des tensions. Le point culminant de ces tensions internes a été entre 2003 et 2005. C’est d’ailleurs cette situation qui a permit l’élection d’Eva Morales, le président des pauvres.

 

Le tourisme, l’une des voies de développement

Ce pays situé au centre du continent sud américain regorge de paysage absolument incroyables. Parmi eux on trouve:

Le salar d’Uyuni

Les régions du Sud Lipez et du Nord Lipez

Le lac Titicaca

La capitale de Lapaz

 

crédits photos: Yann Ve