Il existe au sud de la Patagonie Antarctique un glacier exceptionnel, un glacier auquel on accède uniquement en bateau après un ou deux jours de navigation à travers les fjords de la Terre de Feu. Et lorsque l’on arrive sur place, pour avoir le droit de débarquer à terre, il faut absolument naviguer sur un bateau battant pavillon chilien. Le glacier Pia est un trésor de glace en constante évolution. Et chose surprenante, sa taille a tendance à rester la même et ce malgré la hausse des températures constatées lors de ces dernières décennies.

Un splendide glacier en Patagonie

Le glacier Pia, telle une rivière de glace se jetant dans le fjord Garibaldi

Pia, un glacier hors norme

Cet immense glacier se trouve sur le bord d’un fjord vers le 58 ème parallèle sud. Une latitude suffisamment proche du pôle pour que le glacier ne soit jamais vraiment exposé à des températures de plus de 15 degrés lors des journées les plus chaudes de l’été austral.

Pour ceux qui ne se repèrent pas sur la carte, le 58 ème parallèle signifie que l’on se trouve dans une région polaire à environ mille kilomètres de l’antarctique.

Le glacier Pia au bord du fjord Garibaldi en Patagonie

En Patagonie chilienne antarctique se trouve l’un des plus beaux glaciers du monde

Les pierres du glacier

L'incroyable glacier Pia

Sur le bord du glacier on peut apercevoir un amas de cailloux

Un glacier peut être comparé à une rivière de glace qui avance en raflant tout sur son passage. Et c’est généralement lorsqu’un glacier disparaît ou qu’il recule que l’on retrouve disséminé un peu partout des pierres de volumes et de tailles très différentes. En d’autres termes on trouve des pierres que cette rivière de glace a transporté pendant des dizaines de milliers d’années. 

Les moraines

Une vue sur le glacier Pia depuis un belvédère

A droite le glacier et à gauche la moraine, un amas de pierre

Néanmoins il n’est pas nécessaire qu’un glacier disparaisse pour pouvoir observer ce qu’il transporte. En effet sur les côtés du glacier et à sa surface on trouve généralement des moraines. Une moraine est une accumulation de pierres qui apparaît avec le temps.

Il faut se méfier de ce phénomène car parfois on croit marcher sur la terre ferme alors qu’en fait on se trouve déjà sur le glacier. Il arrive que la glace soit complètement recouverte par endroit par des pierres ou parfois du sable déposé par le vent.  Si le glacier n’est pas stable cela peut-être alors dangereux. 

Les signes annonciateurs de la présence d’un glacier

Dans les eaux de la Patagonie antarctique chilienne

Une cascade du fjord Garibaldi marquant la présence d’un glacier

Le glacier Pia n’est pas la seule merveille naturelle à admirer dans le fjord Garibaldi. En effet qui dit glacier dit neige et compression de cette même neige en glace. Et qui dit glace dit fonte en été. La présence d’une cascade, surtout lorsqu’il y a un peu de relief est donc un indice annonciateur de la présence d’un glacier.

Autre signe qui ne trompe pas, la couleur de l’eau. Celle-ci semble être laiteuse. Ainsi au fur et à mesure que l’on avance dans le fjord Garibaldi en Patagonie antarctique, on découvre une eau de plus en plus verdâtre. Cela est dû aux sédiments qui sont libérés de la glace lors de la fonte des blocs de glace qui se sont détachés du glacier.

Quelques glaçons flottants à la surface d'un fjord

Une eau laiteuse au pied des glaciers

Comment se rendre au glacier Pia en Patagonie Antarctique ?

Le fjord où se trouve le glacier Pia

Le navire Stella Australis dans les lointains, Patagonie Chilienne

Pour se rendre au pied du glacier Pia il faut y aller par bateau. Car celui-ci se trouve au fond d’un fjord à environ deux journées de navigation du port le plus proche. Pour admirer le glacier Pia, il existe une compagnie qui propose des expéditions sur des navires spécialement conçus pour la navigation dans les fjords de la Terre de Feu. Ce spécialiste des croisières s’appelle Australis. Cette compagnie possède deux navires très orientés sur l’exploration, navires qui bénéficient de fait d’un faible tirant d’eau. Ce qui fait qu’il est possible d’effectuer des approches dans toutes la zone de la Terre de Feu. La navigation s’effectue dans les deux sens. Soit en partant de Punta Arenas, soit en partant d’Ushuaia. 

Nota Bene: C’est d’ailleurs grâce à cette compagnie si nous pouvons vous faire découvrir aujourd’hui cette partie du globe, puisque nous avons été gracieusement invité par Australis.

crédits photos: Yann Vernerie