Escale à Punta Arenas, la ville du bout du monde

Le port et la ville de Punta Arenas
Punta Arenas la capitale du sud du Chili

Des villes comme Punta Arena, je n’en connais que quelques unes dans le monde. Il y a Tromso en Norvège, Anchorage en Alaska et Punta Arenas au Chili. Même en Sibérie on ne retrouve pas cet esprit d’aventure et cette ambiance propres aux villes qui servent de point de départ pour les expéditions polaires. Cette escale à Punta Arenas a quelque chose d’un peu mystique.

Punta Arenas dans le sud du Chili
Une vue sur le Détroit de Magellan

Punta Arenas, la ville du bout du monde

La Patagonie vue depuis le hublot d'un avion
Une vue sur la Patagonie avant d’arriver à Punta Arenas

C’est après un voyage avec escale d’environ 24 heures que l’on arrive dans cette ville située tout au sud de la Patagonie. Et lorsque l’on arrive on est immédiatement surpris par le vide. En effet cette ville s’étend sur de grands espaces. On y a construit de ça et là quelques baraquements, des hangars ainsi que quelques petites maisons parfois recouvertes d’un bardage en bois.

De tout cela il se dégage une sensation d’être entrée dans une ville abandonnée. Il y a bien quelques jeunes qui jouent de la musique mais la place est absolument déserte. Quelques personnes écoutent cette musique depuis leur lieu d’occupation. C’est à la fois étrange et insolite. Il y a des spectateurs mais ils sont dispersé autour du concert.

Lorsque l’on arrive à Punta Arenas au Chili on comprend donc immédiatement que l’on est arrivé au point de départ. C’est ici que les choses commencent même lorsque l’on a voyagé quatre heures en avion depuis Santiago du Chili.

Le détroit de Magellan au niveau de Punta Arenas
Quelques navires à quai sur les rives du détroit de Magellan

Escale à Punta Arenas

La nuit tombe à Punta Arenas
Escale à Punta Arenas

Même si la ville ne semble guère engageante au premier abord, Punta Arenas est une ville où l’on peut vivre de vraies expériences. Tout autour il y a des paysages à couper le souffle et surtout la présence toute proche de « l’Everest des navigateurs, le mythique Cap Horn ».

C’est d’ailleurs le point de départ de nombreuses croisières australes. J’aurai l’occasion de vous en parler très prochainement de la compagnie Australis qui est spécialisée dans les croisières sur cette région du globe et avec qui je collabore pour réaliser des images au bout du monde.

En fin de journée à Punta Arenas
Un ancien ponton désaffecté et quelques cargos à l’ancre le temps d’une escale à Punta Arenas

L’hospitalité et l’atmosphère de la ville

Punta Arenas la ville du bout du monde
Le bar du restaurant la Luna, l’une des institutions de la ville.
La Luna, le restaurant incontournable de Punta Arenas
La façade du restaurant la Luna
Où dormir à Punta Arenas?
Une petite auberge de jeunesse dans le centre ville

La ville en images

Punta Arenas au bord de la nuit
Dans les rues d’une ville du bout du monde
Punta Arenas une ville attachante
L’une des églises de Punta Arenas
Sur les bords du détroit de Magellan
La prochaine fois je prendrai mon jeu d’échec pour jouer le long du détroit de Magellan
Panorama sur Punta Arenas
Dans les hauteurs de Punta Arenas
Au sud de la Patagonie au Chili
Une ville brut de décoffrage
Dans le bas de la ville de Punta Arenas
Dans les rues de Punta Arenas
La vue depuis un navire amarré dans le port de Punta Arenas
La vue sur le port de Punta Arenas depuis le Stella Australis

Punta Arenas est le point de départ des expéditions vers la Terre de Feu et l’Antarctique. D’ailleurs cet article a été réalisé en collaboration avec la compagnie Australis qui est le spécialiste des navigations d’exploration en Terre de Feu.

crédits photos: yann