Cela peut paraître extraordinaire, mais il est possible de nager avec des tortues sous-marine. Il existe un lieu bien connu au Mexique, il s’agit de la plage d’Akumal, sur la Riviera Maya sur la péninsule du Yucatan.

D’ailleurs « Akumal » signifie en Maya « le pays des Tortues ».

Eco-tourisme, les gestes responsables à connaître avec de nager avec des tortues

Une tortue dans le lagon d'Akumal sur la péninsule du Yucatan

Une magnifique tortue occupée à manger des algues dans le fond du lagon d’Akumal

Bien que le désir de voir et de nager avec des tortues marines au Mexique soit naturel, il faut vraiment prendre conscience de la fragilité du monde qui nous entoure. Voici donc quelques règles à respecter. (et même si les autres se comportent mal,  ce n’est pas une raison pour tout bousiller également).

Pas de crème solaire avant d’aller à l’eau

Puerto Morelos et sa très belle barrière de corail

Surtout ne mettez pas de crème solaire. En effet en entrant dans une réserve marine, vous risquez de polluer la zone et d’intoxiquer la faune et la flore. Il existe néanmoins des moyens de se protéger du soleil. Comme par exemple mettre un lycra à manche longue. Pour nager il n’y a pas plus efficace. Par contre il faut en acheter un qui vous serre le plus possible. Sinon ce n’est pas très efficace et en plus les fibres ont tendance à se détendre un peu avec le temps. Et pour vous protéger la tête, portez donc une casquette.

Les bons gestes à adopter pendant la plongée

Pour admirer les tortues d’Akumal, il faut tout d’abord un masque et un tuba. C’est la base. Ensuite il faut savoir que l’on impose le port du gilet de sauvetage. Pourquoi ? et bien c’est pour forcer les nageurs à rester à la surface de l’eau. En effet même si les tortues marines vivent jusqu’à plus de cent ans à l’état sauvage, il faut savoir que ces animaux sont cardiaques. C’est donc pour cela qu’il faut rester à la surface et surtout ne les approchez pas à moins de 3 mètres (et c’est déjà super près). Il va donc de soit qu’il est formellement interdit de les toucher. Autre point fondamental : les palmes sont interdites, pour ne pas les effrayer et pour leur laisser la possibilité de s’écarter un peu des nageurs au cas où la tortue se sentirait menacée.

Dernier point, lorsque vous aurez trouvez des tortues, évitez de crier et de faire des gestes brusques. Et pour les photographes professionnels, merci de noter qu’il est interdit de photographier des tortues avec un flash, cela leur déclenche des cancer de la peau et cela les effrayent également.

Pourquoi devons-nous prendre autant de précaution pour les tortues marines? Parce que leur espèce est malheureusement aujourd’hui menacée d’extinction.

Les spots où nager avec les tortues au Mexique

Pour trouver des tortues il faut déjà se rendre dans des mers chaudes. J’ai une fois dans ma vie rencontré une tortue dans la mer Méditerranée entre les îles de Palma et d’Ibiza. On trouve généralement des tortues marines dans toutes les zones tropicales des océans Pacifique, Atlantique et Indien.

La barrière de corail du Yucatan et les tortues marines

Sur la barrière de corail à Puerto Morelos au Mexique

C’est bien connu de tous les plongeurs du monde entier, les barrières de corail sont les pouponnières des océans. Des lieux fragiles qui abritent une faune et une flore inimaginable. La grande barrière de Corail qui se trouve tout autour de la péninsule du Yucatan en fait partie.

La plage d’Akumal sur la péninsule du Yucatan

Une tortue dans la mer des  Caraïbes

Cette adresse c’est un peu le spot du Mexique pour nager avec des tortues marines. On ignore pourquoi, mais sur cette plage mexicaine on peut trouver des tortues toutes l’année. Elles sont là entre le bord de la plage et la barrière de corail. Comme posées au fond de l’eau sur un vaste herbier. Les tortues d’Akumal raffolent de cet endroit car elles y passent leur temps à manger des algues.

Il faut dire que la baie d’Akumal est bien protégée des vagues est des courants. Au nord de la plage on trouve un cap la barrière de corail empêche les vagues se perturber le plan d’eau.

Comment la tortue de mer fait-elle pour respirer sous l’eau ?

Ce qui est intéressant avec la tortue c’est qu’elle n’a pas de branchie, elle a des poumons comme les mammifères terrestres ou les dauphins. C’est à dire qu’elle doit remonter régulièrement pour reprendre son souffle. Malheureusement, les filets des pêcheurs sont pour la tortue marine un réel danger.

Lorsqu’elle est à la surface de l’eau la tortue marine inspire de l’air par ses narines. Puis ses narines et sa glotte se ferment hermétiquement et elle part plonger. Lorsque la tortue plonge à de faibles profondeurs, ce qui est le cas de la tortue d’Akumal au Mexique, elle remonte pour respirer environ toutes les 10 minutes.

La tortue marine un animal fascinant

Lorsque la tortue part chasser, alors, c’est une autre histoire. La tortue verte peut dans ce cas précis rester jusqu’à 3 heures sous l’eau sans reprendre son souffle, pour une profondeur moyenne de 40 mètres. Mais la tortue de tous les records c’est la tortue de Luth. D’abord parce qu’elle peut mesurer jusqu’à 2 mètres de circonférence et peser près de 500 kilos. Mais surtout parce qu’elle peut plonger jusqu’à 1 000 mètres de profondeur. Et elle peut rester jusqu’à 6 heures sous la surface.

A noter que le corps de la tortue résiste très bien à la présence de fort taux de CO2 dans le sang. Alors que chez l’homme, ce même taux de CO2 signifie un risque de syncope. Lors d’une syncope, l’individu tombe rapidement dans le coma et meurt. C’est d’ailleurs l’un des plus grands risques de la plongée en apnée, la mort par noyade lors d’une perte de connaissance.

Uns magnifique tortue dans la baie d'Akumal

Nager avec les tortues au Mexique un rêve les yeux grands ouverts

crédits photos : Yann Ve