Visiter le Nord de la Thaïlande, un voyage confidentiel

Il n’y a rien de plus agréable que de se perdre dans les méandres d’un pays et ce pour mieux le découvrir. Et dans cette perspective, le nord de la Thaïlande se prête particulièrement bien à cet exercice. 

 

Visite du Nord de la Thaïlande

Les rizières en terrasses lors d'une visite dans le nord de la Thaïlande
Les rizières en terrasses dans le parc national de Doi Inthanon dans le nord de la Thaïlande

La Thaïlande accueille 37 millions de touristes par an dont la plupart se rendent exclusivement dans le sud pour profiter des joies de l’Océan Indien. Mais la Thaïlande, qui est l’un des plus beaux pays d’Asie, ne se résume évidement pas à ses plages et à ses villes côtières. Comme bien souvent en Asie les choses sont plus complexes qu’elles ne peuvent le laisser paraître.

Car il existe dans le Nord du pays des paysages fabuleux, des hébergements insolites perdus dans les rizières. Ou encore des lodges perdus dans la nature. Bienvenue sur les chemins perdus du nord de la Thaïlande.

Chiang Mai

Chiang Mai une ville passionante
Le temple de Suan Dok à Chiang Mai

Pour certains d’entre nous, visiter le nord de la Thaïlande se résume parfois à 2 ou 3 jours passés dans la belle ville de Chang Mai. Une ville paisible, à l’architecture remarquable. Mais il y a tellement de choses à voir et à faire dans le nord de la Thaïlande. Une fois la visite de la ville effectuée, vous serez certainement totalement acclimaté au pays. Il sera alors temps de partir en route pour découvrir les splendides paysages de l’intérieur de la Thaïlande.

Sur les chemins du Nord de la Thaïlande

Ici dans le Nord du pays il existe des paysages magnétiques. Ils prennent la forme de forêts tropicales ou de rizières dessinés par l’homme à flanc de montagne. Ici la nature est parfois domestiquée par l’homme mais toujours respectée.

Autrefois victime de coupes, les forêts sont désormais protégées. L’exploitation forestière fut interdite par le Roi Rama IX dans les années 70. Principalement pour lutter contre la culture du pavot et prévenir de la déforestation.

Les nombreuses inondations ou glissement de terrains du passé ont inculqué aux habitants du nord l’importance de la forêt tropicale. D’abord pour permettre de fixer l’eau de la mousson dans les sols. Ce qui évite la sécheresse pendant la saison d’hiver (saison sèche) mais aussi pour leur permettre de continuer à travailler, à cultiver et à tout simplement continuer à vivre dans cette fabuleuse partie de la Thaïlande.

Baan Samkha, un petit village très accueillant
Culture du café dans le village de Samkha

Un peu comme l’histoire de ces habitants du village de Baan Samkha. La forêt était mourante, dévastée par l’exploitation forestière et les activités de l’homme. Mais ici les habitants se sont organisés pour replanter des arbres. Ils ont même créé une patrouille de volontaires pour surveiller la forêt. L’autre volet de ce programme est bien entendu la formation des enfants du village pour les sensibiliser à préserver cet élément vitale. Mais à Baan Samkha on a également cherché à apprivoiser la nature en créant des digues qui permettent désormais d’alimenter un petit lac artificiel  qui produit un peu d’électricité grâce à une station hydroélectrique.

Un novice dans la cuisine de sa maman
Rencontre avec un novice dans une maison d’hôte de Baan Samkha

Bonne nouvelle la forêt gagne du terrain

Aujourd’hui la forêt occupe en Thaïlande environ un tiers du territoire, mais au Nord c’est deux fois plus! C’est ainsi que l’on s’élance dans un monde exotique et tropical qui nous semble parfois étranger. D’ailleurs en Thaïlande certains forêt ne sont accessible qu’avec un guide.  La nature qui dans un style manifeste séduit le voyageur et invite à la contemplation et au respect.

Doi Inthanon un parc merveilleux et splendide
L’un des 7 niveaux d’une cascade dans le Parc national d’Inthanon, dans le Nord de la Thaïlande

Le vert une couleur leitmotiv pour tout un pays

Depuis quelques temps, les Thaïlandais prennent conscience de l’importance de l’environnement. Les bangkokiens sont les premiers à partir dans le Nord suivis de près par quelques touristes occidentaux.

La visite du Nord de la Thaïlande, c’est un rendez-vous avec la chance. Et c’est aussi découvrir l’intimité d’un pays et peut-être son âme. Car le Nord ne laisse personne indiffèrent. Ce territoire situé aux confins du pays est sous influence laotienne et Birmane.

Derrière le petit village de Sob Haad se trouve les rizières et la nature
Les rizières du petit village de Sob Haad dans le parc national de Doi Inthanon

Voyage dans le Nord de la Thaïlande

2 à 3 jours : de Chiang Mai au parc naturel de Doi Inthanon

Chedi Luang à Chiang Mai
Chiang Mai et le temple de Chedi Luang lors d’une visite du Nord de la Thaïlande

Nul besoin de vous recommander la visite de Chiang Mai tellement cette ville est un point de passage obligé dans lors d’une visite du Nord de la Thaïlande. Les temples et l’atmosphère de la ville cette ville respire la douceur de vivre et les petits bonheurs de la vie.

Un logement insolite dans le nord de la Thaïlande
Une guest house sur les chemins de randonnées de Doi Inthanon

itinéraire de 3 jours : de la ville de Lampang jusqu’à la ville de Nan

Le parc national de Maecharim

Eco tourisme dans le nord de la Thaîlande
Une pause bien mérité dans les hauteurs du parc national de Mae Charim

S’il y a  bien un parc national où vous pouvez vous dépenser, c’est bien celui de Maecharim. Au programme, balade en rafting sur la rivière Wa pour enchaîner par un trek dans la forêt à l’arrivée. Cela reste bien entendu accessible à tous, mais ici l’aventure n’est jamais loin.

Lampang et Phrae, deux charmantes villes sur la route du nord

Un point de vue à Lampang
Œcuménisme à Lampang le temple Sri Chum jouxte la mosquée

 

Le temple de Luang juste à côté de la maison rose à Phrae
Le surprenant temple de Wat Luang à Phrae sur la route de Nan

La ville de Nan, l’incontournable ville du Nord de la Thaïlande

Buddha et la ville de Nan en contrebas
Nan au crépuscule, depuis le temple qui surplombe la ville

Si vous aimez l’ambiance de la ville de Chiang Mai, vous allez adorer l’ambiance de la ville de Nan. Car même si cela peut sembler difficile voir impossible, cette ville est encore plus paisible Chiang Mai.

Lorsque l’on voyage, il y a une seule règle, ne jamais comparer et vivre l’instant présent. Si vous êtes dans le nord de la Thaïlande il faut continuer la route il n’y a pas d’autre alternative.

Les bonnes adresses où dormir à Nan : le Nan Seasons Boutique, Resort 409, Moo 3, Baan Nhong Thao, Phuphiang. Situé à la périphérie de la ville, cette hôtel est bordé par une rizière et offre un cadre de vie sensationnel. booking@nansaesons.com

Un hébergement insolite à Nan dans le nord de la Thaïlande
L’une des charmantes chambres du Nan Seasons

Bonus photos: Nan et le nord de la Thaïlande

Nan, la nature et les rizières
Les rizières bordant le Nan Seasons Boutique

 

Une vendeuse de poissons à Nan
Un étale de poissons sur le marché du centre de Nan en fin d’après midi

 

Sur les marchés du nord de la Thaïlande
Nous n’avons aucune langue en commun mais le courant passa tout de suite entre nous. Nan, Nord Thaïlande

 

Visite d'un temple à Nan, nord Taïlande
Un novice bouddhiste s’essaye aux tambours, Nan dans le Nord de la Thaïlande

 

Bleu pastel et temple bouddhiste dans le nord de la Thaïlande
L’un des nombreux temples de la ville de Nan

 

"Night market" à Nan
Un petit marché de nuit à Nan lors d’une visite du nord de la Thaïlande

 

Cuisine locale du nord de la Thaïlande
Découverte d’un plat le Khao Soi, originaire du nord de la Thaïlande

Où manger à Nan? Le Huen Horm un restaurant dans le centre ville. Situé juste en face du marché nocturne et non loin du temple Ming Muang. Sa spécialité ? Le Khao Soi. Un plat à base de deux sortes de nouilles de blés aux œufs. Les nouilles bouillies sont placées au fond du plat avec le bouillon, tandis que les nouilles frites sont déposées sur le dessus. Le bouillon est composé d’épices (curcuma, curry, piment doux, poivre), de lait de coco et d’une viande au choix (porc, poulet ou boeuf). C’est un délice.

Un temple blanc influence certaine de Chang Rai
Le temple Wat Ming Muang à Nan

crédits photos: Yann Ve

Le parc national d'Inthanon lors d'une visite du nord de la Thaïlande
Un moment d’éternité seul avec un café entouré de rizières