Escale à Pékin, quelques heures pour découvrir une capitale

Après une dizaine d’heures de vol, me voici arrivé à Pékin. Avec le décalage horaire de 6 heures il devient assez difficile de s’orienter. La ville est immense et lors d’une courte escale à Pékin, il vaut mieux ne pas être trop ambitieux. Voici donc tous nos conseils pour découvrir la capitale chinoise.

Sur le tarmac de l'aéroport après 10 heures de vol
Escale à Pékin, l’un des plus grands aéroports du monde

 

Escale à Pékin

Lors d’une escale de quelques heures à l’aéroport de Pékin, il peut être assez tentant de partir visiter le centre ville. Mais avant toute chose, soyez réalistes, Pékin est l’une des plus grandes villes du monde, une capitale politique et culturelle millénaire qui ne se visite pas en 3 heures. Car visiter Pékin est un voyage dans votre voyage.

L'ouest de Pékin, verdoyant et reposant
Vue imprenable sur l’Ouest de Pékin

Que faire pendant une escale à Pékin ?

1. Conseils lors de votre arrivée à l’aéroport de Pékin

Lors de votre descente d’avion vous vous dirigerez vers le contrôle des passeports. Première nouveauté, un premier contrôle ultra-moderne. Quelques automates bleus et blancs vous attendent sur votre gauche avant le contrôle des passeports. Vous appuyez sur « start » sur le grand écran tactile, puis vous scannez votre passeport (la page où il y a la photo) puis vous scannez vos doigts et vous récupérez un petit ticket. Ne vous laissez pas distraire par les gens autour de vous, c’est très simple. C’est un peu une version améliorée du système « paraphe » que l’on retrouve dans les aéroports parisiens.

Ensuite vous remplissez une fiche d’arrivée classique (nom, prénom, numéro de passeport, lieu de délivrance du visa et signature), Vous donnez votre passeport, votre fiche d’arrivée et votre petit papier délivré par l’automate au douanier qui vous mettra un coup de tampon sur votre passeport. (pour les visa de tourisme, vous avez généralement droit à 30 jours de séjour)

Si votre escale sur le territoire chinois dure moins de 72 heures demandez donc un visa de transit. Vous devriez l’obtenir rapidement à condition de montrer votre billet de départ. Rendez-vous donc auguichet spécial de la douane « free transit visa – 72 hours »

2. Prendre un taxi, un train ou un bus pour rejoindre la ville

Rejoindre le centre ville peut s’avéré délicat en fonction de l’heure à laquelle vous souhaitez rejoindre le centre ville. Par exemple le matin, votre transit vers le centre ville peut durer 2 heures. Alors que dans l’après midi une heure seulement est nécessaire. Le coût du taxi reste raisonnable, il vous faudra compter une vingtaine d’euros.

S i vous décidez de rejoindre Pékin en train, il vous faudra compter environ 4 euros pour 1h20 de temps de transport environ. Si votre escale à Pékin est courte, c’est à dire moins de 10 heures, nous vous conseillons formellement de prendre le métro entre l’aéroport et le centre ville. Cela vous évitera beaucoup de stress et vous serez entièrement maître de votre emploi du temps.

A la découverte de l'Ouest de la ville lors d'une escale à Pékin
A la découverte des quartiers ouest de Pékin

3. Prendre son temps pour découvrir la ville

Se restaurer et découvrir de bons petits plats chinois
Découvrir la gastronomie chinoise à Pékin

Si vous avez moins de 24 heures d’escale, allez à l’hôtel, prenez une douche, changez vous et partez vous immerger dans la ville sans ambition particulière. Profitez donc de votre escale à Pékin pour découvrir la gastronomie chinoise. Un moment pour se reposer un peu et reprendre des forces pour la suite de l’escale.

 

Promenade dans à Pékin
Se promener un peu pendant une escale à Pékin

4. Visiter la Pékin au pas de course. Mode d’emploi

Visite de la Cité interdite lors d'une escale à Pékin
Vue d’un des nombreux palais de la Cité interdite

Si vous êtes vraiment limité en temps, rendez-vous donc directement à la Cité Interdite et s’il vous reste un peu de temps vous pourrez toujours voir le Temple du Ciel.

Pour la Cité Interdite, les optimistes tableront sur 1 heure de visite, tandis que les plus prévoyants (les pessimistes) envisageront environ 2 heures pour visiter ce lieu. Rendez-vous donc à la station de métro Tian’anmen East.

Pour la visite de la Cité Interdite, munissez vous de chaussures confortables. Ce site historique achevé au XV ème siècle s’étend sur 72 hectares.

La porte Tian'anmen de la Cité Interdite à Pékin
La porte Tian’anmen de la Cité Interdite

5. Partez à la découverte de la Grande Muraille de Chine

6. Baladez vous dans la rue piétonne de Quianmen

Rue Qianmen pendant la nuit et le Palais d'été
Escale à Pékin, la rue Qianmen pendant la nuit et le Palais d’été

7. Découvrez le quartier typique de « South Luogu Lane »

Visite d'un quartier insolite à Pékin
South Luogu Lane, un quartier typique et historique à Pékin

Tous nos conseils pratiques pour votre escale à Pékin

– Essayez de dormir au maximum dans l’avion afin de ne pas être submergé par le décalage horaire en arrivant.

– Pour votre première nuit coucher vous le plus tard possible. Car avec 6 heures d’avance, se coucher trop tôt, signifie un réveil en plein milieu de la nuit.

Yuans : dans tous les cas il vaut mieux retirer des Yuans au distributeur automatique de billet. Malgré la commission de retrait internationale c’est toujours plus avantageux.

Escale à Pékin, conclusion

Dans tous les cas, faire une escale à Pékin est toujours un très bon choix. La ville est très attrayante et captivante. Faire une courte visite c’est toujours l’occasion de découvrir la ville et d’y revenir plus tard et d’y consacrer plus temps. Car une visite à Pékin est un voyage en soi.

Crédits photos: Yann