Que voir au musée du Louvre? Les 7 merveilles du musée du Louvre

Le musée du Louvre est un musée d’une richesse exceptionnelle. Il regorge d’œuvres d’arts et sa renommée n’est plus à faire. Car le Louvre est le musée le plus visité au monde et il est donc sans conteste l’un des plus beaux endroits de Paris. Dans cette tâche difficile d’une sélection d’œuvres forcement imparfaite nous avons eu recours à Enguerran Augier, sociétaire de l’association du Musée du Louvre. De cette rencontre et ce ces échanges une liste s’est peu à peu formée, des œuvres se sont invitées et d’autres se sont naturellement imposées.  

Les 7 merveilles du Louvre

1. Le Torse de Milet

L'une des 7 merveilles du Louvre, le torse de Milet
L’une des 7 merveilles du Louvre, le torse de Milet

Cette sculpture exécutée dans un bloc de marbre blanc fût découverte en 1872 par 2 archéologues dans le théâtre antique de Milet. Ces fouilles avaient été effectuées à Milet, une ville grecque prospère située en Asie Mineure. Les commanditaires n’étaient autre que les frères Gustave et Edmond de Rothschild qui décidèrent d’offrir le torse au Musée du Louvre.

L’histoire de ce torse est fabuleuse. On estime qu’il aurait été créé 500 ans  environ avant notre ère. Puis il aurait été restauré 200 ans avant JC. Et il est fort possible qu’il ait été employé dans la décoration d’un mur de scène d’un théâtre romain.

Le style hésite entre archaïsme et classicisme ce qui n’est pas innocent de la part de l’artiste. Car en mêlant les deux styles, il réussi brillamment à donner la vie et peut-être même une certaine dimension divine, la vision de l’immortalité.

2. La belle jardinière de Raphael

Le tableau de la belle jardinière de Raphaël au Louvre
Le tableau de la belle jardinière de Raphaël au Louvre

Ce tableau date du tout début du XVI ème siècle. Dès sa création le tableau emporta l’adhésion de tous les plus grands artistes de la Renaissance. Il existe donc plusieurs « copies » ou interprétations de ce tableau. Ce chef d’oeuvre fut acheté à Sienne pour le compte du Roi de France François 1er. C’est ainsi que ce tableau se retrouva dans le patrimoine culturel français. Jusqu’au XVIII ème siècle dans les inventaires royaux, le tableau de la belle jardinière était désigné sous le nom de « Sainte Vierge en paysanne ».

3. Le Saint-Jean Baptiste de Léonard de Vinci

L'une des merveilles du monde le Saint Jean-Baptiste de Léonard de Vinci
L’une des merveilles du monde le Saint Jean-Baptiste de Léonard de Vinci

Ce tableau est issus de la période romaine de Léonard de Vinci.. Ce tableau est absolument saisissant, c’est d’ailleurs l’un des 3 chefs d’œuvres du maître. Les 2 autres œuvres magistrales étant la Joconde et la Vierge à l’enfant.

On y voit un énigmatique Saint Jean-Baptiste souriant, sortir de l’ombre avec le doigt levé vers le ciel. Cette apparition presque mystique sortie des ténèbres en devient réconfortante. L’artiste a finement dessiné un être qui sort d’une nuit profonde pour apporter l’espoir tout en montrant le chemin vers la lumière.

Cette peinture de Léonard de Vinci est donc incontestablement l’une des 7 merveilles du Louvre.

4. La statue de Sainte Marie Madeleine

Marie Madeleine une sculpture fantastique
Marie-Madeleine une sculpture fantastique

Bien que l’on ne connaisse pas précisément l’auteur de cette sculpture, la statue de Sainte Marie-Madeleine fut attribuée à Gregor Erhart. Dans cette oeuvre on devine la connaissance parfaite de l’oeuvre du maître Dürer.

Lorsque l’on observe cette statue, on est tout de suite saisi par la finesse des traits, la légèreté des formes et par une physionomie douce et légère. Ceci est d’autant plus étonnant que la statue de Sainte Marie-Madeleine date de 1503. Tout cela n’est dû qu’au génie indéniable de ce sculpteur allemand qui su traduire une icône biblique en statue presque vivante.

5. La frise des archers, du palais de Darius 1er à Suze

On retrouve ici une frise constituée de briques polychromes qui représentent des archers. Cette merveille du Louvre est une oeuvre d’art inestimable, puisqu’elle a été réalisé par Nabuchodonosor II et qu’elle sous-tend une influence babylonienne indéniable. Une des 7 merveilles du Louvre à voir absolument.

6. La salle de l’église de Baouit

Baouit est un village du bord du Nil datant du IV ème siècle avant JC. Ce lieu abritait un monastère qui fût abandonné vers le XII ème siècle. Et puis ce lieu religieux tomba dans l’oubli pour être découvert en 1900. Les vestiges de ce monastère ont donc été à l’époque transportés au musée du Caire et au musée du Louvre.

On trouve donc au Louvre une reconstitution partielle de cette église copte très ancienne. Lorsque l’on se trouve au centre de la salle on est littéralement stupéfait par le génie artistique des artisans de l’époque. Un lieu splendide et secret à découvrir sans tarder.

7. Psychée ranimée par le baiser de l’amour du sculpteur Antonio Cavano

Taillée dans un seul bloc de marbre, Psychée d'Antonio Cavano
Taillée dans un seul bloc de marbre, la sculpture de Psychée d’Antonio Cavano

Et pour terminer cette sélection des 7 merveilles du Louvre il serait injuste de ne pas citer la merveilleuse sculpture d’Antonio Cavano.

C’est à des temps troubles que fût créée ce groupe statuaire puisque sa conception eu lieu entre 1787 et 1793. Malgré l’imposant bloc de marbre,nous sommes toujours surpris et séduit par le côté gracile des personnages. Il en ressort une certaine fragilité qui vient renforcer le romantisme de la scène.

Lorsque l’on visite le musée, il est intéressant de voir que la sculpture arrête naturellement les visiteurs.

Les incontournables du musée du Louvre

Mais nous ne pouvions pas terminer cet article sur les « 7 merveilles du Louvre » sans parler des œuvres d’arts qui sont inévitablement associées au Musée du Louvre et dont tous les visiteurs peuvent citer leurs noms avant même les avoir vues.

Les masques grecs de l’époque Cycladique

La Vénus de Milo

La Joconde de Léonard de Vinci

La victoire de Samotras

Le radeau de la Méduse de Jerricho

La Grande Odalisque d’Ingres

Les statues de Michelange, esclave mourrant

La Diane de Versailles

Les tauros aillés de Korsabad

Le Milon de Crotone de Pierre Puget

Le Gladiateur de Borghese

Cette statue est dans la collection du Louvre depuis le XVII siècle. Cet oeuvre a été conçue par Agasias Ephèse. Elle date d’un siècle environ avant JC.

La Pieta de Villeneuve les Avignons d’Enguerran Quarton de l’école de Provence

La couturière de Vermer

Parmi les oeuvres égyptiennes le Grand Sphynx

L’architecture du palais du Louvre, 1 bâtiment mais 7 architectes

 

Un bâtiment aux proportions parfaites, ce palais royal est l’aboutissement d’un processus architectural qui se déroula sur plusieurs siècles.

Le 1er Louvre est l’oeuvre de Philippe Auguste. Il s’agit alors d’un château fort dont les fondations sont encore visibles sous la cour carrée.

Charles V améliore l’édifice.

François 1er y apporta l’influence de la Renaissance italienne.

Cet esprit de la renaissance fût conforté par Henri IV. Puis vinrent Napoléon 1er et Napoléon III qui exaltèrent le Palais du Louvre avec un style Empire. Cela ne fait donc pas l’ombre d’un doute que le Louvre était le palais du pouvoir. Le lieu du pouvoir centralisé.

Plus récemment et sous l’influence de François Mitterrand, il fût installé une pyramide de verre et d’acier dans la cour du Palais du Louvre. Ce fût un coup marketing de génie qui permit de donner une identité forte au musée. Une note artistique qui transforme le Musée du Louvre en un monument qu’il faut absolument voir au même titre que la tour Eiffel, Montmartre ou les Champs Elysées. C’est donc la pyramide de verre qui contribua fortement au rayonnement du musée du Louvre. Musée qui est aujourd’hui l’un des musées les plus visités au monde.

 

 

Texte : Enguerran Augier

crédits photos : Escale de nuit