Les petits secrets des compagnies aériennes

Escale de nuit - blog voyage

Tout ce que vous ne devriez pas savoir sur les compagnies aériennes se trouve ici.

Avant le décollage

– Le mardi les billets sont moins chers

Si vous souhaitez faire des économies essayez donc d’acheter vos billets d’avion le mardi.

– Si vous souhaitez acheter encore moins cher vos billets d’avion, effacez les cookies de votre ordinateur.

– Vous souhaitez des billets d’avion qui soient vraiment moins chers? Rendez vous sur un site internet qui ne soit ni votre pays de départ, ni votre pays de destination…

– Eviter de changer de place lors de l’embarquement, ce sera plus facile pour les enquêteurs d’identifier votre corps en cas de crash à faible vitesse.

– Bagage en soute

Si votre bagage a été chargé dans la soute, l’avion ne partira pas sans vous, car un bagage ne peut pas voyager sans que son propriétaire soit à bord. Vous bénéficiez donc d’un petit délai supplémentaire pour embarquer. Néanmoins une fois que la compagnie prend la décision de débarquer vos bagages des soutes, il ne sera plus possible de faire marche arrière, mauvaise nouvelle, vous avez raté votre avion.

Pendant le Vol

– Les 2 moments les plus dangereux dans un avion sont le décollage et l’atterrissage.

Inutile donc d’avoir peur en vol. D’ailleurs la fameuse règle de 80/20 s’applique également à l’aéronautique!
80% des accidents arrivent lors du décollage ou de l’atterrissage et seulement 20% des crashs arrivent lorsque l’avion est en régime de croisière !

– « PNC attachés » ça va remuer

Si vous entendez en vol le commandant de bord dire « PNC attachés » ou en anglais « cabin crew take your sit » cela veut dire que vous allez traverser une zone de perturbations assez violentes.

PNC attachés = personnel navigant commercial attaché
En opposition au PNT = personnel navigant technique

– Un simple oiseau peut endommager très sérieusement un réacteur voir le détruire… Bonne nouvelle, un avion peut voler avec 1 seul réacteur.

– L’amérissage se révèle être une mission impossible

Amerrir en mer ou sur un lac ou une rivière est quasiment mission impossible pour le pilote. Il y a d’ailleurs très très peu d’amerrissages qui réussissent. Ne comptez pas donc pas sur un éventuel amérissage.

Il n’y a donc pas de quoi de s’inquiéter quant à la recrudescence des vols de gilets de sauvetage à bord des avions.

– Oxygène à bord

Il n’y aura que 15 minutes d’oxygène dans les masques oranges que l’on vous tendra lors de la dépressurisation de la cabine. C’est à peu près le temps qu’il faudra pour le pilote pour ramener l’avion à basse altitude c’est à dire  dans une zone plus « respirable ».

Les petits secrets des compagnies aériennes
Les petits secrets des compagnies aériennes

– Les toilettes ne ferment pas vraiment

Ne soyez pas trop confiant lorsque vous allez aux toilettes car il est possible de déverrouiller la porte depuis l’extérieur.

En haut l'éclairage cabine normal, en bas le mode nuit pour habituer vos yeux au mode de vision nocturne
En haut l’éclairage cabine normal, en bas le mode nuit pour habituer vos yeux au mode de vision nocturne

– Le mode nuit (vision nocturne)

Si l’on éteint les lumières avant l’atterrissage c’est tout simplement pour qu’en cas de souci les passagers soient habitués à une faible luminosité au cas où il faudrait effectuer une évacuation d’urgence de l’apareil.

– L’atterrissage brutal

Quand il pleut, les pilotes d’avion font atterrir leur avion de manière plus brutale pour éviter de partir en aquaplaning.
D’autre part un atterrissage tout en douceur sur un sol qui plus est mouillé, allonge d’autant plus la distance de freinage…

– Téléphones portables

Les téléphones portables allumés dans les avions ne sont pas dangereux, on vous demande de les éteindre à titre conservatoire. En Chine pendant très longtemps leur utilisation n’était pas interdite en vol…

D’ailleurs il y a de très fortes chances pour que l’hôtesse ou le steward qui vous demande d’éteindre vos apareils électroniques ne respecte pas cette règle  lui-même.

– Repas diférencié pour les pilotes

En vol, le pilote et le co-pilote ne mangent jamais dans le même plateau repas. Ils ont même 2 menus différents préparés par 2 entreprises différentes pour éviter toute éventuelle intoxication alimentaire.

– Les pilotes et le sommeil

Les pilotes passent leur temps à dormir, c’est le pilote automatique qui fait le boulot. Une statistique confirme d’ailleurs que 50% des pilotes dorment pendant les vols.

– Eau chaude, attention eau non potable

A priori le circuit qui procure l’eau chaude à bord est infecté de bactéries. D’autre part c’est un peu plus de 12% des avions qui ne répondent pas aux critères sur l’eau potable. C’est pour cette raison que certains membres d’équipage évitent de boire des boissons chaudes et autres soupes en vol…

Dans les toilettes, ne buvez jamais l’eau du robinet elle est impropre à la consommation.

– Être servi en priorité

Si vous commandez un plateau repas spécifique vous serez servi avant les autres.

Par contre si vous souhaitez être servi plus généreusement, il vaut mieux être assis à l’arrière, le personnel de bord rationne par précaution les premières rangées et sont moins regardant à l’arrière.

Si les repas n’ont pas bon goût c’est peut-être parce qu’en vol à cause de l’altitude, on perd environ 1/3 de ses capacités gustatives et auditives.

– Il y a des cendriers dans les avions – même les plus récents

le fameux cendrier dans les toilettes d'un avion
le fameux cendrier dans les toilettes d’un avion de ligne

Le cendrier dans les toilettes, une longue histoire. Il ne vous aura pas échappé que les avions ont conservé un cendrier dans les toilettes pour éviter qu’en cas de violation de la règle le mégot ne provoque pas un départ de feu. C’est d’ailleurs une exigence de la part de la « Federal Aviation Administration ».

L'avion devait appartenir à une compagnie allemande...
L’avion devait appartenir à une compagnie allemande…

– L’avion dans lequel vous volez n’est pas tout jeune

En vol vous découvrirez peut-être que l’avion dans lequel vous volez est un vieux coucou. Et qu’il a été tout simplement reconditionné. En effet même si l’avion paraît récent, il y a de fortes chances pour qu’il ait été simplement repeint. L’aéronef dans lequel vous vous trouvez à peut-être subit un lifting pour paraître plus jeune et améliorer l’impression de qualité du service rendu. Cela fait donc aussi parti des petits secrets des compagnies aériennes.

– il n’y a jamais de mort en vol (du moins officiellement)

Si une personne décède en vol, la personne restera « assise » sur son siège jusqu’à l’atterissage. C’est la règle dans les avions. L’équipage déposera un simple drap blanc pour recouvrir le cadavre. Car officiellement personne ne décède en plein vol. Il ne vous reste plus qu’à espérer que vous ne serez pas assis à côté du drap blanc.

– Les tablettes

Ne les utilisez plus ou alors nettoyez les un peu avec un lingette avant utilisation. Car les tablettes ne sont que très rarement nettoyées… Encore l’un des petits secrets des compagnies aériennes, dévoilé.

– Classe ECO, moins cher mais plus sûr

On ne le dira jamais assez mais les places moins chers à bord d’un avion sont les places les plus sûrs. On est jamais trop prudent, il vaut mieux s’asseoir dans le dernier tiers de l’avion. Généralement en cas de choc les 10 premiers rangs sont rapidement décimés. Etre assis à la dernière rangée n’est pas top surtout en cas d’arrachement de la queue de l’apareil. Visez donc le dernier tiers de l’avion.

Après le vol

– Le transport aérien est le mode de transport le plus fiable au monde, devant la marche à pied, le vélo et l’automobile!

– Si votre bagage est perdu pendant le vol, on vous indemnisera à hauteur de 15 dollars US le kilo, ce qui sera sensé vous indemniser pour la valise, vos vêtements, vos parfums et autres produits cosmétiques.
Il existe un tarif spécial nettement plus avantageux  pour les ressortissants américains…

– Tous les avions arrivent à l’heure

Pour réussir ce tour de force, les compagnies aériennes surestiment tout simplement le temps de vol de leur apareil pour un trajet donné. Cette marge de temps supplémentaire permet d’améliorer l’indice de régularité des vols et également de diminuer les réclamations des passagers.

Vous avez peur en avion, vous pouvez consulter l’article : Trucs et astuces pour ne plus avoir peur en avion

 

Crédits photos : Escale de nuit – Yann

  • La Renarde

    Merci pour cet article enrichissant. Cependant, j’ai une petite correction à apporter.

    En Chine, il est absolument interdit d’utiliser son téléphone en vol, même en mode avion (impossible donc ne serait-ce que d’écouter de la musique ou jouer, sans parler de téléphoner). Et je prends l’avions une trentaine de fois par an en Chine (la dernière fois il y a 2 jours).