Visite de Wuhan, un nouveau regard sur la Chine

Wuhan sous la pluie
Wuhan sous la pluie

Complètement ignorée du monde entier la ville de Wuhan a défrayé la chronique et s’est retrouvée bien malgré elle au centre des polémiques et de l’actualité. Mais au-delà du virus à quoi peut bien ressembler Wuhan, cette grande ville chinoise moderne, symbole du partenariat franco-chinois. Oui Wuhan est une ville qui est dédiée à la France et c’est ici que s’installent généralement les entreprises françaises. La visite de Wuhan, l’une des mégalopôles les plus modernes du monde, révèle bien des surprises.

La vue depuis la tour de la Grue Jaune à Wuhan
La vue depuis la tour de la Grue Jaune à Wuhan

Visite de Wuhan, ville fantasmée

Arrivée en train dans la ville de Wuhan
Arrivée en train dans la ville de Wuhan

Comme souvent le premier contact avec une ville c’est sa gare, son aéroport ou sa banlieue. Dans le cas de Wuhan l’arrivée la plus classique c’est par le train. Un train hyper rapide qui roule à plus de 350 kilomètres par heure.

Super structure la gare de Wuhan, l'une des plus grandes gares du Monde
Super structure la gare de Wuhan, l’une des plus grandes gares du Monde

La taille démesurée de la gare de Wuhan nous permet de réaliser que l’on se trouve dans le pays le plus peuplé du monde. Les infrastructures doivent être en ligne avec les attentes et les aspirations du peuple chinois à voyager à travers la Chine, l’un des plus grands pays du monde.

L'incroyable hall de la gare de Wuhan
L’incroyable hall de la gare de Wuhan

Un nouveau regard sur Wuhan

Un homme se baignant dans les eaux du fleuve Yangtsé à Wuhan
Un homme se baignant dans les eaux du fleuve Yangtsé à Wuhan
Dans les coulisses de Wuhan
Dans les coulisses de Wuhan
Une chinoise travaillant sur une pièce de tissus, la brodeuse de Wuhan
Une chinoise travaillant sur une pièce de tissus, la brodeuse de Wuhan
Les façades des petites maisons du quartier historique de Tan Hualin
Les façades des petites maisons du quartier historique de Tan Hualin

Tan Hualin c’est sans doute le quartier historique le mieux préservé de la ville. Difficile en effet de construire des bâtiments ultra-moderne tout en épargnant de petits habitats vétustes mais qui sont néanmoins très important d’un point de vue historique et architectural. Ici on retrouve dans une certaine mesure la douceur de vivre des siècles passés et c’est vraiment très inspirant.

L'une des plus anciennes rue de Wuhan un jour de pluie
L’une des plus anciennes rues de Wuhan un jour de pluie

La Tour de la Grue Jaune

Au pied de la tour de l'oie sauvage jaune, Wuhan Chine
Au pied de la tour de l’oie sauvage jaune, Wuhan Chine

Cette tour est une reconstruction à l’identique d’un monument qui n’a cessé d’être reconstruit ou réparé à travers les siècles. La tour de l’Oie sauvage jaune est l’un des points de passages obligés lorsque l’on vient à Wuhan pour la première fois.

Les toits de la tour la plus célèbre de la ville de Wuhan
Les toits de la tour la plus célèbre de la ville de Wuhan

Wuhan l’une des villes les plus incroyables de Chine

Wuhan une ville ultra moderne vue depuis le fleuve
Wuhan une ville ultra moderne vue depuis le fleuve
A Wuhan, l'une des plus hautes tours du monde est en construction
A Wuhan, l’une des plus hautes tours du monde est en construction
Quelques grattes ciel à Wuhan
Quelques grattes ciel à Wuhan
Une scène de vie habituelle sur les quais de la gare de Wuhan
Une scène de vie habituelle sur les quais de la gare de Wuhan
Dans les rues de Wuhan non loin de la tour 606
Dans les rues de Wuhan non loin de la tour 606
Wuhan sur la rive gauche la nuit
Wuhan sur la rive gauche la nuit
Wuhan une mégalopole chinoise
Wuhan une mégalopole chinoise

Cette ville de la province du Hubei à la particularité d’être à la fois très ancienne et ultra-moderne. Une ville contrastée qui tente le diificile mariage de la modernité tout en préservant les habitats traditionnels et les bâtiments historiques.

Un autre regard sur la ville chinoise de Wuhan
Un autre regard sur la ville chinoise de Wuhan
Quelques vélos en accès libre dans une petite rue commerçante de Wuhan
Quelques vélos en accès libre dans une petite rue commerçante de Wuhan
Une vue depuis le musée de la Province du Hubei
Une vue depuis le musée de la Province du Hubei

Dans le musée de la Province du Hubei, il est possible d’admirer des objets qui ont été trouvés dans la région et dont certains datent de plus de 3500 ans. Une occasion unique de s’offrir un vertige historique dans l’une des plus anciennes villes du monde. Une ville devenue mégalopole et qui est également l’une des plus grandes villes de Chine.

Le Yangtsé Kiang et Wuhan

Un joli coucher de soleil sur le Yangtsé depuis la rive gauche
Un joli coucher de soleil sur le Yangtsé depuis la rive gauche

L’histoire du troisième plus grand fleuve de la planète et de la ville de Wuhan son intimement liés depuis quatre millénaire. Un fleuve envahissant auquel cette grande ville chinoise doit presque tout.

Quelques buildings énigmatiques la nuit à Wuhan
Quelques buildings énigmatiques la nuit à Wuhan
Au pied d'un des immenses ponts de Wuhan
Au pied d’un des immenses ponts de Wuhan

En été la chaleur à Wuhan peut se révéler particulièrement étouffante. Les quelques pêcheurs du Yangtsé choisissent donc de se mettre à l’ombre des piles d’un pont.

Le premier pont de Wuhan la nuit
Le premier pont de Wuhan la nuit

Le pont de Wuhan date des années 50. Les travaux débutèrent le premier septembre 1955 pour s’achever le 15 octobre 1957. C’est un pont qui est à la fois un ouvrage ferroviaire et routier.  Il mesure 1670 mètres de long pour une vingtaine de mètres de large. Le pont de Wuhan à la particularité de se trouver à l’emplacement ou Mao Zedong avait franchi le fleuve à la nage. Après avoir traverser les eaux du Yangtsé le grand Timonier avait fait le voeu de voir un pont bâti entre les deux rives. Un projet qui fut réalisé quelques années après la promesse de Mao aux Wuhanais et Wuhanaises.

Un homme sautant dans les eaux tumultueuses du Yangtsé à Wuhan
Un homme sautant dans les eaux tumultueuses du Yangtsé à Wuhan

Bien qu’il soit formellement déconseillé de se baigner dans les eaux du fleuves, de nombreux habitants nagent dans le fleuve. L’occasion de pratiquer un peu de sport et d’être en contact avec les forces naturelles. Le courant d’un des plus grands fleuves de la planète apporte quelque chose de mystique. Se confronter aux eaux du fleuve est d’ailleurs une tradition wuhannaise qui remonterait aux années 1930.

crédits photos: Escale de nuit – Yann Vernerie