Les vents les plus violents du monde

Les vents les plus forts du monde
Force 10 au phare de Skagen dans le nord du Danemark

Le vent a soufflé fort, très fort, aujourd’hui. Dans une ambiance de fin du monde les habitants se réfugient dans leur cave ou leur petite maison.

Après le passage d’un vent très violent on compte malheureusement les morts et on ramasse les débris.

C’est souvent lors du passage d’un cyclone ou d’une tornade que l’on enregistre les vitesses de pointe du vent.

Les records de vitesse du vent dans le monde :

1- Oklahoma, 486 km/h

La mesure de vitesse de vent record dans le monde a été effectuée dans une tornade aux États-Unis.
Pour ce record de vent, une série de tornades touchent l’Oklahoma lors de la journée du 3 mai 1999.
C’est à 18 h 54 que tout bascule, un radar météorologique mobile enregistre alors des vents insensés d’une vitesse de 484 km/h
(Marge d’erreur + ou – 30 km/h)

Ce relevé a été effectué dans le tourbillon d’une tornade au lieu-dit de Bridge Creek, ville de Moore dans l’Oklahoma.

La vitesse du vent a été mesurée à une hauteur de 32 mètres au-dessus du sol.

2- 1996, Australie, île de Barrow, Cyclone Olivia, 408 km/h, l’un des vents les plus violents au monde.

Pour ce record établi à 408 km/h, il s’agit de rafales enregistrées le 10 avril 1996 à l’île de Barrow, pendant le passage du cyclone Olivia.

3- 1934, Sommet du mont Washington, 372 km/h

Un record mondial de vent de 372 km/h datait d’avril 1934 au sommet du mont Washington aux États-Unis.

4- 2017, Ouragan Irma, Caraîbes, 360 km/h

Cela a soufflé très fort en ce début du mois de septembre 2017. Le cyclone Irma a frappé Saint-Martin (collectivité française d’Outre Mer) les 4, 5 et 6 septembre 2017. L’Ouragan était de force 5. On pense maintenant créer un nouvel échelon de niveau 6.

En Floride, 6 millions de personnes ont été déplacées pour le passage d’Irma.

Katya, Irma et José, 3 cyclones très intenses frappent à la chaîne les Antilles.

5- Antarctique, 1972, Terre Adélie, 326 km/h

Par contre le record de vent au niveau de la mer a eu lieu à la station de Dumont d’Urville en Antarctique, en date du 16 juin 1972 à 17 h 30 heure locale.

C’est lors d’un événement bien connu des météorologistes que le phénomène de Loewe se produit en provoquant un brusquement changement de la force des vents.

C’est à cet instant précis que le vent atteignit 320 km/h durant 300 secondes.

Le 16 juin la station d’observation scientifique enregistra une pointe de la vitesse d’un vent catabatique à 326 km/h. Pour rappel un vent catabatique est une masse d’air froid (donc plus lourd) qui descend d’une montagne.

6- 1979, Océan Pacifique, Typhon Tip, 305 km/h

Le typhon TIP se développe dans le nord-ouest de l’Océan Pacifique, la pression atmosphérique est alors mesurée à 870 hPa, le 12 octobre 1979 de 870 hPa, en partant de cette estimation on estima à 305 km/h la puissance du vent sur la zone.

7- 2005, Océan Atlantique, Ouragan Wilma, 300 km/h

Le 19 octobre 2005 des mesures par avion, dans l’ouest de la Mer des Caraïbes ont estimé la pression de l’ouragan WILMA à 882 hectopascales. Le vent, quant à lui, a été estimé quant à lui à 300 km/h.

Wilma, fut pour l’Atlantique l’ouragan le plus violent jamais mesuré.

Une rafale a été mesurée à 340 km/h, à Cuba, mais il ne s’agit que d’une rafale de vent sur un laps de temps très court.