Les plus grands lacs d’Europe

Lorsque l’on cherche a établir un classement des plus grands lacs d’Europe, la principale difficulté c’est de déterminer la limite terrestre entre le continent asiatique et européen. La définition généralement retenue est la chaîne de montagne de l’Oural et les montagnes du Caucase.

1. Le lac Ladoga

La superficie du lac Ladoga est de 16 400 kilomètres carrés. Il fait près de 220 kilomètres de long pour 138 kilomètre de large. La profondeur moyenne du lac est de cinquante mètres et le point le plus profond se trouve à 230 mètres. Le volume en kilomètres cubes est quand à lui estimé à 908.

Ce lac se trouve en Russie dans le Nord-Est de la ville de Saint-Petersbourg en Carélie. On trouve sur le lac près de six cents îles et îlots qui représentent une surface terrestres de près de 435 kilomètres carrés.

2. Le lac Onega, l’un des plus grands lacs d’Europe

Avec ses 9 900 kilomètres carrés, le lac Onega est le deuxième plus grand lac d’Europe. Un immense lac qui lui aussi se trouve en Russie, le plus grand pays du monde. Le lac Onega se trouve également en Carélie à l’est du lac Ladoga.

Sa profondeur moyenne est estimée à 30 mètres et sa profondeur maximale est de 120 mètres. A noter que ce lac mesure 92 kilomètres de large pour 248 kilomètres de long.

3. Le lac Koïbuchev

Ce lac s’étend sur 6 450 kilomètres carrés et sa profondeur est de 9 mètres en moyenne avec un point à moins 41 mètres en dessous de la surface du lac. 

Il faut noter que le lac Koïbuchev est un lac artificiel qui est apparu suite à la construction d’un barrage en 1957.

4. Le lac Vanern

A la quatrième place des plus grands lacs d’Europe on retrouve le lac Vanern. Ce lac se trouve dans le sud de la Suède non loin de la ville de Goteborg. Sa superficie est de 5 650 kilomètres carrés environ.

 

5. Le lac Rybinsk

La superficie de ce lac est de 4 500 kilomètres carrés environ. Sa profondeur moyenne est de seulement 6 mètres et son point le plus bas se trouve à 28 mètres. Tout comme son homologue le lac Kouïbychev, le lac Rybinsk est un lac artificiel qui est apparu avec la construction d’un barrage en 1941.

6. Le lac Saimaa

A la sixième place du classement des plus grands lacs d’Europe on retrouve le lac Saimaa et ses 4 380 kilomètres carrés. Ce la se trouve dans le pays des mille lacs en référence au très nombreux étendues d’eau qui se trouve sur son territoire. Ce pays c’est un pays scandinave et plus précisément c’est la Finlande. 

 

Le cas particulier de la mer Caspienne

Lorsque l’on demande quel est le plus grand lac d’Europe, certains mettent en première position la mer Caspienne. Avant tout il faut s’intéresser aux pays qui bordent cette étendue d’eau. On s’aperçoit alors que les pays limitrophes de la mer Caspienne sont, entre autre, le Kirghizistan et le Turkménistan. Ces deux pays font partie de l’Asie Centrale. Ensuite il y a l’Iran et l’Azerbaïdjan, qui sont eux aussi deux des 47 pays qui font partie de l’Asie. Seule la Russie, dernier pays limitrophe de cette vaste étendue d’eau se trouve en Europe. En effet Astrakhan se trouve suffisamment à l’ouest par rapport à la chaîne de l’Oural et à peu près au niveau du Caucase qui forme une sorte de barrière naturelle. La mer Caspienne, entourée de quatre pays asiatiques n’est donc pas en Europe.

Or comme son nom l’indique, cette étendue d’eau est une mer. Certains pays autour de la mer Caspienne souhaiteraient que ce soit un lac. Tout simplement parce que la mer Caspienne est une éponge à pétrole. En fonction de l’appellation retenue le partage des eaux et des ressources se ferait de manière totalement différente. 

Si la mer Caspienne était un lac, le partage se ferait par le rapport de force. Si la mer Caspienne était une mer, alors le partage des eaux se ferait en suivant le droit de la mer. Et surprise, la mer Caspienne n’est pas un lac mais bien une mer comme son nom l’indique. A noter qu’elle est une ancienne mer océanique qui s’est refermée au cours de l’évolution de la tectonique des plaques.