Le marché des enfants rouges, le plus ancien marché de Paris

L'une des deux entrées côté rue de Bretagne
L’une des deux entrées côté rue de Bretagne

Le marché des enfants rouges dans le troisième arrondissement de Paris

L'une des entrées du marché des enfants rouge, la nuit
L’une des entrées du marché des enfants rouge, la nuit

Ce marché parisien à la particularité d’être à la fois une halte gourmande et à la fois un marché d’alimentation. Un lieu où l’on peut venir aussi bien faire ses emplettes que boire un verre entre amis. Bref vous l’aurez compris le marché des enfants rouges est un lieu convivial où l’on aime passer un peu de temps.

Il faut dire que ce marché qui donne sur la rue de Bretagne dans le troisième arrondissement passerait presque inaperçu pour ceux qui ne connaissent pas l’adresse.

D’où vient le nom du marché des enfants rouges ?

L'une des entrées des enfants rouges
L’une des entrées des enfants rouges côté rue Charlot

C’est à un hospice pour enfants malades que l’on doit le nom de ce marché parisien. Tout remonte à 1524 date à laquelle Marguerite de Navarre, membre de la famille royale décide de faire construire un lieu pour soigner les enfants malades. Ces enfants devaient porter une tunique de couleur rouge. Une façon comme une autre de s’assurer de la propreté des vêtements des enfants et de pouvoir les identifier rapidement. Les enfants qui pouvaient se déplacer avaient pour habitude de déambuler parfois dans le quartier. Il n’était donc pas rare de voir dans cette partie du Marais, des « enfants vêtus d’une tunique rouge ». L’hôpital a aujourd’hui disparu mais l’histoire est restée.

Dans les allées vides du marché
Dans les allées vides du marché

Pendant longtemps ce marché parisien s’appela le petit marché du Marais. Un lieu qui devint un temps la vacherie en référence au lait que tous les habitants de l’Est parisien venaient acheter ici.

Dans les allées du marché des enfants rouges
Dans les allées du marché des enfants rouges