La Ria d’Etel, le trésor caché du Morbihan

La ria d’Etel est un petit fleuve côtier breton, bien connue de tous les marins. A son embouchure, de large banc de sables soulèvent à marée basse et parfois à marée haute de terribles vagues. D’ailleurs un petit sémaphore a été installé sur la rive droite afin de guider les voiliers dans la houle et les déferlante. Hormis ce point de passage délicat pour tous les bateaux, la rivière d’Etel recèle de lieux et de panoramas incroyables.

La rivière d'Etel dans le Morbihan
Un lieu insolite dans le département du Morbihan

Les paysages de la Ria d’Etel

Saint-Cado un point de passage incontournable sur la Ria d'Etel
La célèbre maison de Saint-Cado dans la Ria d’Etel

Cette maison de granit aux volets bleues se trouve sur une toute petite île. Une maison à fleur d’eau qui semble littéralement flotter au gré des courants. La maison de Saint-Cado n’est que la partie visible d’un ensemble formé par les courants de la rivière et les marées de l’océan.

La maison Saint-Cado
La maison de l’îlot de Saint-Cado à Belz au coucher du soleil

Les plus beaux couchers de Soleil du Morbihan

Il faut se méfier de l'eau qui dort
Une fin de journée sur la paisible ria d’Etel

Difficile de privilégier un endroit plutôt qu’un autre dans le département du Morbihan. Mais la ria d’Etel a incontestablement un petit quelque chose en plus. Les eaux calmes et protégés de la rivière d’Etel, ne doivent pas faire oublier le fort courant d’un cours d’eau breton soumis aux caprices des marées.

dans les méandres de la rivière d'Etel
La Ria d’Etel au crépuscule

La Ria d’Etel, l’un des lieux les plus dangereux du littoral breton

Le point de passage obligé de la Ria d'Etel
Le fameux sémaphore de la Ria d’Etel

Il y a une règle bien connue des plaisanciers, notamment pour tout ceux qui ont un bateau à moteur. Le permis côtier pour les bateaux à moteur permet de naviguer jusqu’à 6 miles d’un abri. Tout le jeu consiste à trouver un abri à la limite des 6 miles du point de départ. Avec cette règle ce n’est donc pas 6 miles que vous pouvez parcourir entre un point A et un point B mais 12 miles soit près de 20 kilomètres. Une règle qui permet d’envisager toute sorte de traversés. Or entre Belle île et Groix, le seul port où il est possible de faire escale est Etel. Mais Etel n’est pas un abri, c’est certes un port mais qui est impraticable les jours de mauvais temps.

En effet de grands bancs de sables barrent l’embouchure de cette rivière côtière. Etel est un port, mais le port n’est pas considéré comme un abri, si bien que la Bretagne est presque coupée en deux entre Saint-Pierre de Quiberon et Lorient. Ceux qui n’ont pas l’armement nécessaire ne peuvent remonter vers le nord du département du Morbihan.

Ce n'est pas forcément l'endroit le plus beau, mais c'est l'endroit le plus dangereux
Une vue sur Etel depuis les dunes de la rive gauche

Les Méandres de la rivière d’Etel

Une rivière côtière en Bretagne
Dans les méandres de la Ria d’Etel
Le pont d'Etel au coucher du soleil
L’un des ponts de la rivière d’Etel
Les paysages de la Ria d'Etel
La petite île de Saint-Cado et sa chapelle

La Ria d’Etel est une petite rivière côtière qui n’en reste pas moins splendide. C’est d’ailleurs, sans doute, l’une des plus belles rivières de France.

La ria d'Etel dans le Morbihan
Comme un petit air du Golfe du Morbihan à Belz
La petite maison de Saint-Cado dans la rivière d'Etel
Balade sur les quais de Belz

crédits photos: Yann