Escale en Islande

Escale en Islande sur la péninsule de Saefellsnes
Escale en Islande sur la péninsule de Saefellsnes

L’Islande est une terre inhospitalière qui flirte avec le cercle polaire arctique. Un endroit où l’hiver peut durer près de huit mois et où il n’est pas rare de vivre les quatre saisons dans la même journée.

Une côte inhospitalière

La vague qui casse au bord de cette plage de sable noir est l'une des plus dangereuse du monde
La vague qui casse au bord de cette plage de sable noir est l’une des plus dangereuse du monde

Ce pays se trouve à la limite du cercle polaire arctique. Les côtes du nord de l’Islande, baignées dans l’Océan Arctique suivent le cercle polaire sans jamais le franchir. Une eau dont la température frôle les 2 degrés et dont la survie ne dépasse pas les 15 minutes.

Une forêt aujourd’hui disparue

Les paysages du sud de l'Islande
Les paysages du sud de l’Islande

Lorsque l’on traverse l’Islande, la première chose qui surprend c’est la nature des sols. Une terre aride où le moindre petit bout de terre est balayé par les vents. Mais cette île n’a pas toujours connue cette situation. En Islande on estime que les seules forêts restantes constituent 5% des forêts originelles de cette île de l’Atlantique Nord. En Effet, lorsque les vikings sont arrivés sur l’île, ils ont commencé par défricher la terre.

Or le problème c’est que l’Islande compte une centaine de volcans actifs. Et à chaque érosion le même scénario se reproduit. Les cendres étouffent la terre et la végétation. Ce que les forêts arrivaient à absorber, la terre ne le peut pas. La végétation commence alors à disparaître et les sols sont alors directement exposés aux intempéries et aux vents. Les sols s’érodent, la bonne terre est charriée vers les ruisseaux ou la mer et les terres deviennent arides.

Une île volcanique

Une roche noire recouverte d'un peu de neige, c'est cela l'âme de l'Islande
Une roche noire recouverte d’un peu de neige, c’est cela l’âme de l’Islande

Cette grande terre qui émerge dans le nord de l’Atlantique se trouve en fait sur une faille sismique. Et cette faille à même un nom, Silfra. Un nom qui nomme le nom d’une faille entre deux plaques tectoniques. D’un côté il y a la plaque eurasienne et de l’autre la plaque américaine.