Qu’est ce que le solstice d’été ?

Le solstice d’été est en fait un phénomène astronomique qui permet d’expliquer la durée du jour mais aussi la durée d’une année.

Jusqu’au solstice d’été la durée du jour augmente à chaque rotation de la Terre. Après le solstice d’été ce phénomène va s’inverser et la durée du jour va diminuer.

Un fjord en Norvège
La distance entre la terre et le soleil est la clef pour comprendre le solstice d’été

Comprendre le solstice d’été

L’inclinaison de l’axe terrestre

Le solstice d’été désigne en fait le moment où le soleil est le plus éloigné de l’équateur. A ce moment là de l’année le soleil se trouve pratiquement au dessus du tropique du Cancer. Pour l’hémisphère nord cela signifie des journées qui sont les plus longues de l’année et des nuits qui seront donc logiquement courtes. Pourquoi? Et bien parce que c’est à ce moment précis que le soleil sera au plus haut dans le ciel. (on parle d’ailleurs à ce sujet de lumière zénithale).

Pour expliquer la variation de la durée des jours et des nuits il va falloir s’intéresser à l’inclinaison de la Terre durant sa rotation autour du soleil tout au long de l’année. Durant le solstice d’été dans l’hémisphère Nord, la planète Terre présente au soleil le Pôle Nord – avec une inclinaison de près de 23 degrés). D’ailleurs à ce moment là et à cause de cette inclinaison terrestre le soleil ne se couche jamais au dessus du cercle polaire arctique . On appelle cela le jour polaire.

Inversement, aux antipodes (c’est à dire au Pôle Sud) le soleil est très éloigné ce qui signifie pour l’hémisphère Sud la période hivernale. Le 20 juin dans l’hémisphère Sud c’est donc logiquement le solstice d’hiver. Pour le Pôle Sud ne voit pas du tout le soleil et c’est la nuit polaire. Et pour toutes les autres parties de l’hémisphère nord ce sera le moment où la journée sera la plus courte de l’année.

L’étymologie du mot solstice

L’origine du mot solstice d’été provient de la contraction de deux mots latins « Sol » et « Sistere ». Et lorsque l’on traduit littéralement ces deux mots on obtient : Soleil pour « sol » et s’arrêter ou se retenir pour « sistere ». Le solstice est donc le moment où le soleil s’arrête pour laisser place à la journée la plus longue de l’année.

On estime que le mot solstice est apparu vers le XIII ème siècle dans la langue française.

A quelle date à lieu le solstice d’été ?

En 2020 le solstice d’été aura lieu le samedi 20 juin à 23h43, heure de Paris. C’est à ce moment que le soleil sera le plus éloigné de l’équateur. C’est à ce moment là où l’hémisphère nord connaîtra ses deux journées les plus longues de l’année. C’est à dire qu’il fera jour pendant plus de seize heures. Le soleil se couchera vers 22 heures pour ensuite disparaître pour un peu moins de 8 heures. Mais la nuit restera relativement claire entre 22 heures et 23h30 et entre 4 heures du matin jusqu’au lever du soleil.

Le 20 juin à Paris, le soleil s’est levé à 5h46 et 52 secondes et se couchera à 21h57 et 52 secondes. La durée du jour le 20 juin sera donc de 16 heures et de 11 minutes. Pour la journée du 21 juin la durée du jour sera de 16 heures et 10 minutes soit une période de clarté quasiment équivalente.

Après les journées du 20 et du 21 juin, les jours commenceront à raccourcir et ce jusqu’au solstice d’hiver. Un moment où les nuits deviendront inversement plus longues que les jours. Et ce jusqu’au prochain basculement qui aura lieu dans six mois. La renverse aura lieu pendant le solstice d’hiver le 20 décembre. A ce moment de l’année il n’y aura à Paris que huit heures de jours pour seize heure de nuit. Au-dessus du cercle polaire dans l’hémisphère nord le soleil n’apparaîtra pas, et les régions de l’arctique resteront dans l’obscurité. C’est ce que l’on appelle la nuit polaire.

La date du solstice d’été varie sur quatre jours à la fin du mois de juin

Vous le savez depuis toujours, une année dure 365 jours ou 366 jours. Et c’est pour éviter un décalage dans le temps, qu’il faut rajouter un jour tous les quatre ans. C’est l’inconvénient du calendrier grégorien, il lui manque six heures par an, d’où la notion d’année bissextile. L’utilité de ce système, c’est que ces années permettent de rattraper en une seule fois les six heures perdues sur les trois années qui viennent de s’écouler. A titre d’information les années bissextiles auront lieu en 2024, 2028, 2032, 2036, 2040, 2044, 2048 etc.

A ce jour seul le calendrier Maya permet d’avoir des années qui ont toutes la même durée. Celui-ci combine le calendrier solaire et le calendrier lunaire et il est certes un peu plus complexe que le calendrier grégorien.

Logiquement la date du solstice d’été va fluctuer entre les 19, 20, 21 et 22 juin et ce à cause des années bissextiles. A titre d’information, pendant le XXI ème siècle, le solstice d’été aura lieu 53 fois le 21 juin et 47 fois le 20 juin. Pour connaître un solstice d’été un « 19 juin » il faudra attendre l’an 2488. Et pour un solstice d’été un « 22 juin », il faudra attendre 2203. Pour les trois prochaines années (2021; 2022 et 2023) le solstice d’été aura lieu le 21 juin.

Le solstice d’été en bref

1. Celui-ci varie généralement entre le 20 et le 21 juin et très exceptionnellement les 19 juin et 22 juin.

2. Pendant le solstice d’été il y a 16 heures de jour pour 8 heures de nuit. Et pour le solstice d’hiver c’est exactement l’inverse où on a 16 heures de nuit pour seulement 8 heures de jour.

3. A la mi-course, on a l’équinoxe de printemps et l’équinoxe d’automne. Ces deux journées désignent le moment ou la nuit et le jour ont exactement la même durée soit douze heure chacun.

4. Le solstice d’été signifie que c’est la période où le soleil va donner le plus de chaleur et de lumière à la Terre.

5. Si les journées sont longues pendant l’été, c’est tout simplement parce que la terre est inclinée vers le soleil et expose ainsi son hémisphère nord. (inclinaison de 23 degrés)

crédits photos : Yann