D’où vient le mot tourisme ?

L’origine du mot tourisme remonte très probablement au XVIII ème siècle. A cette époque, les jeunes nobles partaient faire le tour de l’Europe afin de découvrir le monde et les grandes familles de l’élite européenne. L’occasion de tisser des liens et de prendre des contacts avec ceux qui faisaient l’Europe. C’était le grand tour, qui provient du mot anglais « tourist ».

L’origine du mot tourisme

Bologne et le classicisme italien
Bologne en Italie l’une des étapes des premiers touristes anglais

Le grand tour, est une notion qui apparaît d’abord au Royaume Uni au XVIII ème siècle. Puis dès le début du XIX ème siècle le mot « touriste » rentre dans la langue française. Au début ce terme est surtout utilisé pour désigner les anglais qui viennent découvrir la Normandie, le sud de la France puis l’Italie et la Suisse.

Dès l’apparition de ce mot, il est connoté de manière un peu négative. Pourquoi? et bien parce que lorsque l’on regarde la première définition retenue par le dictionnaire le Littré, elle est bien peu flatteuse. On peut lire dans ce dictionnaire que le terme touriste désigne généralement un anglais qui voyage uniquement pour cause de désoeuvrement et de curiosité.

Pour rappel c’est en 1841 que fut ouverte la première agence de voyage par un certain Thomas Cook, « le grand facilitateur du voyage ». La grande société Thomas Cook Voyage qui fit faillite près de 160 ans après sa création. Une faillite qui laissa près de 600 000 touristes sur le carreau. C’était fin septembre 2019 et puis six mois plus tard en mars 2020 ce fut la crise sanitaire du COVID 19 qui porta un autre coup fatal au tourisme.

Ironie du sort le mot tourisme était apparu en 1841. Soit la même année que la création de l’agence de Thomas Cook et hasard de l’histoire le « tourisme » a bien failli disparaître la même année. Autant de similitude qui laissent à penser que le voyage est dans sa forme actuelle bel et bien mort.

Le circuit classique des touristes anglais

Nice l'une des villes étapes des premiers touristes
La baie des Anges et la promenade des anglais à Nice

La naissance du tourisme concerne les jeunes aristocrates anglais qui effectuent un voyage initiatique qui dure généralement une année.

L’occasion de se rendre en Italie puis de passer l’hiver sur la côte d’Azur pour enfin partir découvrir les Alpes, Chamonix et la Suisse avant de rentrer en Angleterre.

Chamonix une ville toujours plébiscitée par les anglais
Chamonix en hiver l’autre étape du tour circulaire des anglais au début du XIX ème siècle

Aujourd’hui rien a changé, puisque l’année de césure concerne généralement les enfants de la classe moyenne et supérieure. De jeunes étudiants qui interrompent parfois leurs études pour partir à la découverte du monde. D’autres attendent bien sagement l’obtention de leur diplôme pour lâcher prise.

Le tourisme en France et dans le monde

En France, c’est à Grenoble en 1889 que fut ouvert le premier office de tourisme.

La notion de tourisme de masse apparaîtra dans les années 50 à la faveur du boom économique des 30 glorieuses. mais c’est réellement dans les années 2000 avec l’apparition des compagnies Low-Cost et de la vente de séjours à bas coût que se développera réellement le tourisme de masse.

En 1838, Stendhal publiera un livre de voyage intitulé « Mémoire d’un touriste ».

crédits photos: Yann