Les glaciers font sûrement partie des plus belles merveilles du monde. Cela est peut-être dû à leur fragilité ou à leur rareté. Mais dans tous les cas, il faut reconnaître que leurs forment, leur niveau de détails et surtout leur couleur ne laisse personne indifférent.

La couleur bleue du glacier de Pia

Le glacier Pia dans l’extrême sud du Chili en Patagonie – photo Yann Vernerie

Mais d’où vient donc la couleur des glaciers?

La Patagonie et le glacier Pia

Le bleu des glaciers, ici le glacier Pia en Patagonie

Un glacier est de couleur bleue tout simplement car toutes les couleurs sont absorbées par la glace. La seule couleur qui n’est pas totalement absorbée et qui donc se reflète est la couleur bleue. Ci-dessus le glacier Pia en Patagonie chilienne et ses reflets bleuté.

Mais avant de poursuivre les explications, intéressons nous tout d’abord à la formation des glaciers.

La formation d’un glacier, l’origine de sa couleur

Un glacier dans le massif du Mont Blanc

Pourquoi les glaciers sont-il bleus ?

Un glacier est dû à l’extrême compilation de couches de neige successives. En se compactant, la neige devient de plus en plus dense. Avec la pression, l’air qui se trouvait entre les flocons disparaît pour finalement devenir un bloc homogène contenant moins de vingt pour cent d’air. Cette glace est donc composée essentiellement de molécules H2O. C’est la une des particularité des glaciers mais c’est surtout la raison de la couleur des glaciers. En effet cette molécule va avoir tendance à absorber totalement certaines couleurs.

La lumière, les couleurs et leurs fréquences

Les couleurs sont avant tout des spectres lumineux qui sont composées de longueurs d’ondes différentes. Les couleurs comme le rouge et le vert, qui ont de longues « longueurs d’onde » vont être complètement absorbées par la glace.

En opposition, les couleurs ayant des longueurs d’ondes courtes ne vont, quant à elles, pas être absorbées totalement. Résultat lorsque la lumière pénètre dans un glacier, il reste que le spectre de la couleur bleue. C’est la raison pour laquelle on retrouve uniquement le bleu dans les reflets du glacier.

En d’autres termes, si les glaciers sont bleus, c’est parce que seule la couleur bleue arrive à passer à travers.

crédits photos: Yann Vernerie