Que voir et que faire à Bologne ? le temps d’un weekend

Bologne sous la pluie
La Piazza Maggiore sous la pluie

Bologne est la septième plus grande ville d’Italie, mais c’est aussi l’une des plus belles villes du pays. Ce qui caractérise cette ville ce sont ses rues qui sont pratiquement toutes bordées d’arcades. Autre point important c’est l’homogénéité de la ville. Car tous les murs de celle-ci sont peints de couleur ocre ou en jaune orangé. Enfin Bologne est l’une des villes où l’on mange le mieux en Italie. Découvrez toutes les choses à faire à Bologne le temps d’un weekend.

Découvrir les tours de Bologne

Les tours jumelles

Les deux tours emblématiques de Bologne
L’une des choses à voir dans la ville ? Les tours jumelles du centre ville

Les tours à Bologne il y en a un peu partout. La plus haute d’entre elles est la tour Asinelli. Elle mesure 97 mètres de haut pour presque 500 marches environ à gravir avant d’arriver à son sommet.

Juste à côté on trouvera la tour Garisenda qui mesure 48 mètres. Cette tour se caractérise par une inclinaison de près de 4 degrés. Pour éviter qu’elle ne s’écroule, la tour fut tronquée vers le XIV ème siècle. Elle fût donc raccourcie d’un peu plus de douze mètres.

Ces deux tours se trouvent au même endroit et sont distantes l’une de l’autre d’environ trente mètres. C’est pour cela que l’on les surnomment les tours jumelles, elles sont d’ailleurs l’emblème de la ville de Bologne.

La « finestrella », comme un air vénitien

La vue depuis une petite fenêtre sur un canal à Bologne
La vue depuis une petite fenêtre sur un canal à Bologne

Lorsque l’on se dirige vers la via Piella, on découvre un peu par hasard une fenêtre et un petit volet en bois qui ont été installés dans un mur. Et de l’autre côté du mur on peu apercevoir le canal Rino et des façades colorées. Il n’en fallait pas plus pour renommer ce quartier la petite Venise.

Visiter l’église Santa Maria della Vita

Cette splendide église italienne de style baroque est l’un des joyaux architecturaux de la ville de Bologne. A l’extérieur l’église semble assez sobre, mais lorsque l’on pénètre à l’intérieur le doute n’est plus permis. L’église Santa Maria della Vita est une église extraordinaire.

Mais cette église est également célèbre pour sa collection de statues de la Renaissance italienne.

Découvrir la ville et ses galeries le longs des façades

Les arches de la ville de Bologne
Les galeries de la Piazza Maggiore à Bologne

De jour comme de nuit on ne sa lasse pas de marcher dans Bologne sous ses arches qui longent pratiquement tous les bâtiments du centre de la ville.

Pourquoi y a-t-il autant d’arches et de galeries à Bologne ? Si vous vous rendez à Bologne, cette question vous aurez l’occasion de vous la poser mille fois. En effet si l’on trouve autant de passage couvert et autant d’arches c’est tout simplement parce que Bologne fut un temps une riche cité médiévale. Si les arcades sont si nombreuses à Bologne c’est tout simplement parce qu’elles permettaient de protéger les passants des pluies en hiver et du soleil en été. Ces galeries permettent également aux commerçants de protéger leurs échoppes des intempéries. Car ces arches et ces passages couverts sont un grand classique de l’architecture de l’époque médiévale.

Mais ces longues galeries  ont également été voulues par les autorités de la ville pour instaurer une certaine égalité et une certaine homogénéité architecturale. Les longues galeries forment donc de longs couloirs sans distinction entre les riches demeures bourgeoises, les palais, ou les églises ainsi que les modestes demeures.

La ville de Bologne est l’une des villes médiévales les mieux conservés d’Europe. Pour preuve, ses galeries s’étendent sur près de quarante kilomètres et cela fait plus de mille ans que cela dure.

Dans les rues de Bologne la nuit sous les arches
Dans les rues de Bologne la nuit sous les arches

L’ancienne université de Médecine

Le Théâtre anatomique de Bologne
La table où a eu lieu la première autopsie d’un corps, Université de Médecine de Bologne

Dans ce palais de Bologne se trouve un très joli musée que les italiens appellent : « il Teatro Anatomico ». Le théâtre anatomique de Bologne est en fait le lieu où fut réalisé « la première autopsie d’un corps ». On sait aujourd’hui que des civilisations ont déjà pratiqué des autopsies. Mais par première autopsie, on veut en fait signifier que l’autopsie réalisée par l’université de Bologne marque la naissance de la médecine moderne.

La bibliothèque de la faculté de médecine
L’une des salles de l’ancienne université de médecine de Bologne

Le marché central, l’une des choses à faire à Bologne

Le marché central de Bologne
Les étales dans la via Pescherie Vecchie à Bologne

A deux pas de la place Majeure – Piazza Maggiore en italien – se trouvent des petites ruelles piétonnes qui ont été colonisés par des bars où l’on vient goûter à la gastronomie italienne. Entre ces « trattorias » on trouve quelques maraîchers, bouchers et autres fromagers qui ont réussi à résister.

Adresse du marché: via Pescherie Vecchie, Bologne

Le Palais d’Accursio, à ne manquer sous aucun prétexte.

Les richesses de Bologne
Une des galeries du Palais d’Accursio à Bologne

Ce palais autrefois occupé par un cardinal et ses prélats est aujourd’hui un magnifique musée. On se promène de salle en salle dans un Palais hors du commun qui a complètement été mystérieusement déserté par les touristes.

Même si vous n’aimez pas trop les musées vous serez émerveillés par les dimensions et l’architecture si particulière du Palais d’Accursio. En levant les yeux vous pourrez admirer de splendides peintures sur les plafonds.

Depuis les fenêtres de ce Palais on peut admirer la ville et ses très jolies perspectives.

Découvrir la gastronomie italienne à Bologne

Lorsque l’on souhaite découvrir la gastronomie italienne, c’est à Bologne qu’il faut se rendre. D’ailleurs le surnom de la ville est « la grosse », en référence à cette caractéristique propre à Bologne. L’une des villes où l’on mange le mieux en Italie.

Si vous vous rendez à Bologne pour goûter aux pâtes bolognaises cela va être difficile. Car en fait ici on parle plutôt de ragout de tagliatelles, « al ragu » en italien dans le texte. Car ici, peut-être par modestie, aucune sauce ou presque ne porte le nom de la ville.

A noter que l’autre point fort de la ville ce sont ses bars à vin. En effet Bologne, la plus grande ville de l’Emilie-Romagne se trouve au bord de la Toscane. Une grande région viticole qui se trouve au nord de la ville de Florence.

Conseils Pratique pour découvrir Bologne

Bologne en fin de journée
Dans les rues commerçantes de Bologne

Tout d’abord si vous arrivez en voiture, il vous faut impérativement demander un plan d’accès à votre hôte où à l’hôtel qui vous accueillera. Pourquoi? Tout simplement parce que la ville applique la règle du trafic restreint. C’est une très bonne initiative pour libérer les villes et pour rendre l’air plus respirable.

Où dormir à Bologne ?

Pour ne pas perdre de temps lors de votre séjour, il est essentiel de réserver un logement dans le centre. Surtout si vous ne restez que quelques jours.

Il existe de nombreuses adresses à Bologne et de nombreux hôtels. Mais la dernière fois que je suis venu, j’étais accompagné de mon chat. Donc j’ai dû choisir un endroit sympa, situé dans le centre et qui en plus acceptait les animaux domestiques.

B&B, Casa Ilaria se trouve au 8 de la rue Largo Respighi. Cette établissement compte quatre chambres. Il se trouve à deux pas de la Piazza Verdi, du théâtre de la ville et à cinq minutes à pied de la place centrale.

Où manger à Bologne ?

Lorsque l’on est à Bologne on a que l’embarras du choix néanmoins il y a quelques établissements bon marché qui ont retenu notre attention. Il s’agit des établissements suivants:

Le Bella arti

Le Vicolo grosso

La Montanara

Le Sale Grosso

Le 051, à deux pas du marché, via Pescherie Vecchie.

Eataly (c’est une chaîne et au rez de chaussé on trouve une librairie). Adresse 19 Via degli Orefici, à noter il y a une entrée côté via Pescherie Vecchie.

crédits photos: Yann Ve