Un hébergement insolite dans le val de Loire

Dormir dans un hébergement insolite en France, l’heureux hasard

1. Les bulles de Sologne, chic et insolite

Les bulles de Sologne perdues au milieu de la forêt

Dormir sous les étoiles dans les bulles de Sologne

Il existe quelque part dans les forêts de Sologne un lieu surnommé les bulles de Sologne. Un lieu tout à fait insolite perdu dans la forêt. Quelques bulles qui sont installées dans une forêt privée à quelques centaines de mètres les unes des autres. Et lorsque la nuit tombe c’est le dépaysement assuré.

A l’intérieur la décoration est soignée, on y trouve même une machine à café et un réfrigérateur. Le tout dans un complexe hôtelier éco-responsable.

Un hébergement insolite dans le Val de Loire

L’intérieur de l’une des bulles de Sologne

2. Les bulles du Museumotel dans les Vosges

Un hébergement insolite à Raon l'Etape

Les bulles du Museumotel de Raon l’Etape

Un lieu utopique perdu dans l’Est de la France. Ce lieu date des années 60, où un architecte suisse décida de construire des bulles en béton armée. Le Museumotel est un lieu insolite et ouvertement utopique.

Ce lieu se trouve malheureusement dans une zone qui n’est pas très fréquenté sur le plan touristique. L’activité a donc toujours été compliquée. Cette année de nouveaux repreneurs tentent l’expérience et nous leur souhaitons bonne chance pour le développement de leur activité.

3. Dormir dans une Yourte

Le camping de l'heureux Hasard

Une yourte sur la gauche perdue dans un parc en lisière de forêt

Toujours en Sologne on trouve un camping très orienté sur la nature qui s’appelle l’Heureux Hasard. Une belle adresse pour passer quelques jours perdu dans la nature.

Rencontre avec un âne

L’un des ânes du camping de l’heureux hasard

4. Vivre dans un arbre

Une cabane dans un arbre

Passer la nuit dans un arbre

Il existe un peu partout en France des cabanes perchées dans des arbres. C’est dans les Ardennes que je m’étais rendu il y a quelques années déjà pour un séminaire. Et bonne surprise le logement se trouvait à une quinzaine de mètres au-dessus de la terre ferme.

crédits photos: Yann