Il existe quelque part sur la côte ouest une goélette hors du commun. Un vieux gréement basé à Ajaccio qui permet de découvrir au plus près, de merveilleuses côtes. Un voilier qui porte la promesse d’aller naviguer en Corse.

Naviguer en Corse

La Grande Zot l’un des plus beaux voiliers de Corse

Naviguer sur un vieux gréement et voyager dans le temps

C’est une association qui gère la gestion, l’entretien ainsi que l’exploitation de ce navire. Une association qui s’inscrit comme un trait d’union entre ceux qui restent à terre et le monde maritime. L’association de la Grande Zot alterne à la fois la location avec skipper pour les particuliers ainsi que toute l’année des activités avec des associations caritatives locales.

Sans oublier, bien entendu, deux causes qui tiennent particulièrement à coeur aux membres de l’association de la Grande Zot: la défense de l’environnement et du littoral Corse. Notamment avec la collaboration avec des scientifiques.

une histoire surprenante

L’histoire de la Grande Zot est assez insolite, en effet ce navire a été construit en 1983 à Venise en suivant des plans de navires du XVIII ème siècle. Ce vieux gréement porte des voiles carrées, qui sont tout simplement la marque des gréements d’autrefois. A bord, toutes les manoeuvres se font avec la force des bras, pas de winch et encore moins d’aide électrique. C’est l’équipage et l’esprit d’équipe qui font avancer ce superbe voilier.

Autre point surprenant, une légende est montée à bord et a navigué sur ce bateau. Cet homme discret qui a navigué sur tous les océans du globe n’est autre qu’Eric Tabarly. L’homme qui a sauvé, un autre vieux gréement, Pen Duick de la démolition. Encore une histoire de navires aux voiles carrées.

Découvrir la Corse avec la Grande Zot

Une goélette et son gréement

La voilure de la Grande Zot

Quoi de mieux que de découvrir les calanques de Piana, les îles Sanguinaires ou le golfe de la Girolata par la mer. Avec qui plus est, un voilier dont le nom signifie en maltais « le Grand Zeus« . Ce nom de voilier résonne presque comme un défi lancé aux éléments. Mais si cette embarcation qui a plus de 30 ans, navigue depuis si longtemps c’est peut-être parce qu’elle porte la plus belle marque de respect au dieu des vents.

La Corse au crépuscule à bord d'un vieux gréement

Un superbe coucher de soleil à bord de la Grande Zot

La Grande Zot, le voilier de toutes les aventures

Le pont de la Grande Zot

Vue d’en haut

Ce vieux gréement qui est géré par une association est également disponible à la location avec un capitaine expérimenté. Il peut ainsi être loué toute l’année que ce soit l’été en famille ou pendant l’arrière saison lors d’un séminaire entre collègues. L’occasion de faire une bonne action pour préserver un patrimoine maritime fragile et très coûteux.

Côté mer, la navigation en Corse n’est jamais de tout repos surtout à l’ouest. Une côte splendide où l’on voit le plateau de granit plonger lentement dans le bleu de la mer Méditerranée. En navigation cela se traduit pas des hauts fonds un peu partout le long du littoral. Il faut donc être attentif aux cartes et à la hauteur d’eau pour ne pas percuter les rochers. Ne dîtes jamais profondeur ça fait débutant.

Autre point, sur plus de cent kilomètres de côtes largement exposées aux vents dominants et à la houle d’ouest il n’y a que deux ports. Le premier se trouve à Ajaccio et le second à Propriano. Et les deux ports se trouvent à 3 heures de navigation l’un de l’autre. Autant vous dire que vous devez sacrément être attentif à la météo. Surtout sur un gigantesque plan d’eau ou le vent se lève d’un coup sans jamais mollir.

A terre comme en mer, les plus beaux paysages de Corse vous attendent.

Une journée paisible sur la Grande Zot

Les voiles sont affalées il est temps de rentrer

crédits photos: Raphaël