drapeau du Canada

Toutes les astuces pour trouver un billet d’avion pour Montréal

Avec le développement du tourisme, l’offre de vols vers le Canada s’est considérablement enrichie. Mais paradoxalement, trouver un billet d’avion est devenu plus compliqué. Les professionnels de l’aérien communiquent évidemment sur leurs trajets les plus rapides ou les moins chers. Mais le mieux disant n’est pas toujours le meilleur. A l’heure où vous arriverez, les transports en commun seront-ils ouverts ? Et quid de la réception de l’hôtel et du coût du taxi ?  Dans le cas ou vous arriveriez en plein milieu de la nuit. Comparer les prix ne suffit plus. La bonne équation consiste à économiser son temps, son argent et surtout son énergie.

Mais attention, une fois que vous aurez trouvé votre billet d’avion pas cher il faudra penser à faire une démarche administrative. En effet le Canada à imposé aux ressortissants européen un e-visa. Il est donc obligatoire de demander son AVE pour pouvoir entrer sur le territoire Canadien!

Gagner du temps et trouver un billet d’avion pas cher

Quatre compagnies aériennes opèrent au départ de Paris vers Montréal (YUL). Il serait dommage de se priver de leurs vols directs. Très logiquement, Air Canada a l’offre la plus fournie pour les vols transatlantique vers l’Amérique du Nord.

Air Canada

Air Canada décolle de Roissy-CDG, Terminal 2A. Elle propose des offres saisonnières en non-stop depuis Nice, Bordeaux, etc. Pour élaborer vos vacances au Canada, jetez un œil sur la carte des destinations d’Air Canada. Elle fait rêver !

Air France

La compagnie nationale opère depuis le Terminal 2E à CDG. Elle offre le transfert en bus depuis l’aéroport de Montréal vers la ville de Québec.

Air Transat

Les vols partent de Roissy, Terminal 3. Cette compagnie canadienne a également des vols directs depuis la province selon la saison.

Corsair

Leurs vols se font au départ d’Orly et ce toute l’année.

Comprendre les résultats de votre recherche sur un comparateur de vol

Le développement du tourisme va de pair avec une jungle de vols avec escale. Et ce dans l’unique but d’apparaître dans les premiers résultats de recherche. Les compagnies aériennes créent des trajets en dépit du bon sens pour occuper les premières places des comparateurs de vol.

Les temps de transit sont réduits au strict minimum et font fi des spécificités des aéroports concernés. À CDG, les terminaux 2G et 3 sont à déconseiller en correspondance courte car ils sont trop excentrés du terminal 1. De même, un transfert entre Roissy et Orly nécessite de récupérer ses bagages avant de rejoindre l’autre aéroport. Quant à l’étranger, les USA par exemple, imposent même en simple transit, leurs contrôles de douane et d’immigration parfois très longs. Il ne faut donc pas se laisser séduire trop facilement par les prix d’un vol avec escale.

Pour préparer son séjour avec plus de souplesse, on peut cocher l’option multi-destinations pour trouver un billet d’avion. Elle permet d’atterrir dans une ville et de s’envoler vers une autre ville.

Privilégier un retour en vol de nuit permet de « gagner » une journée de vacances au Canada.

Comparer les prix

Tous les acteurs du tourisme (compagnies aériennes, sites comparateurs, ventes privées, etc.) proposent des packs « vol + hôtel + voiture ». Ils sont parfois à prendre en considération.

Si l’on voyage en famille avec peu de bagages, il est avantageux de panacher les niveaux tarifaires de réservation. Il n’est ni utile, ni obligatoire que chacun paie le tarif plus élevé qui inclut un bagage enregistré. Si tous les passagers adultes du groupe sont réservés en classe économique, la compagnie regroupera sur demande, les différents dossiers pour n’en faire qu’un. Cette astuce n’a pas d’incidence sur votre place dans l’avion. Car les passagers désirant être certains de voyager côte à côte doivent de toutes façons acheter l’option adéquate.

Les comparateurs de vols sont incontournables : Kayak, Google flights, etc. Ces sites ne sont jamais exhaustifs. Car certains vol low-costs n’y sont pas présentés.

À moins de projeter de partir un 15 août, il n’est plus indispensable de réserver son vol six mois à l’avance. L’ajustement du nombre de sièges à la vente et de leurs tarifs est désormais très réactif et hyper flexible. De bonnes affaires sont possibles toute l’année. D’où l’intérêt de créer des alertes.

Comparer les prix, c’est être attentif aux détails. Quid du tarif pour un enfant ? Les UM sont-ils autorisés ? Les horaires nécessitent-ils de dormir à l’hôtel la veille du départ ?

Limiter le stress

– Le tarif le moins élevé oblige parfois à faire quelque détours avant d’arriver à bon port. Outre le temps perdu, chaque correspondance peut être ratée et les bagages ont mathématiquement plus de risques d’être égarés… et les vacances au Canada gâchées.

Si vous êtes ressortissant américains on vous indemnisera à hauteur de 100$ par kilogramme pour toutes les autres nationalités le tarif est de 15$ par kilogramme.


– En cas de problème, vers quel intermédiaire se retourner ? Il est effectivement fréquent pour les trajets les moins onéreux, d’utiliser les services successifs de plusieurs compagnies différentes. À moins d’une offre vraiment intéressante, mieux vaut acheter en direct.


– Les vols non-stop sont à privilégier pour les enfants non-accompagnés (UM).

– Ne pas attendre le dernier moment pour s’enregistrer en ligne car c’est l’occasion de choisir son siège gratuitement.

Demander son AVE pour le Canada

L’Autorisation de Voyage Électronique est valable 5 ans et autorise un séjour de 6 mois. Elle ne garantit pas l’entrée systématique qui reste soumise à l’appréciation de l’agent aux frontières. Elle est obligatoire pour chaque membre de la famille y compris pour les enfants mineurs. L’AVE peut être obtenue en quelques minutes… comme en plusieurs jours dans certains cas. Préparer son séjour est le bon moment pour demander son Visa touriste Canada. Il faut prévoir le délai d’obtention et ne réserver son vol qu’une fois celle-ci accordée. L’AVE est à renouveler à échéance des 5 ans ou s’il y a eu un changement de nom ou un nouveau passeport.