Ce pays d’Europe de l’Est méconnu recèle de nombreuses pépites. Tant sur le plans des paysages que sur le plan des nombreuses villes qui jalonnent un très joli pays.

le drapeau de la Roumanie

 

A la découverte des plus belles villes de Roumanie

Dans le Sud de la Roumanie

1. Bucarest, la capitale

Difficile de dire que Bucarest est la plus belle ville du pays, mais c’est la capitale et donc à ce titre découvrir cette ville est incontournable. C’est d’ailleurs l’une des plus grandes villes d’Europe, elle pointe à la sixième place.

Côté architecture c’est une ville résolument soviétique. On y trouve des bâtiments et des monuments qui incarne le modernisme soviétique. Des bâtiments imposants tels que le palais du Parlement. C’est d’ailleurs un peu l’a priori que nous avons tous sur Bucarest. Sauf que cette ville possède de jolis vestiges du Moyen-âge et l’influence de l’architecture Ostro-Hongroise est omniprésente. Résultat, Bucarest est une ville attachante et chaleureuse où en plus il n’est pas cher d’y séjourner.

Idées de visites à Bucarest ? 

La rue Lipsani, une petite rue piétonne bordée de cafés et de restaurants. Le tout dans une ambiance bon enfant où l’on aimerait vivre pendant quelques temps. Et puis pour les plus curieux d’entre vous vous irez certainement vous perdre dans ce très joli quartier. Un quartier populaire et commerçant depuis le XIX ème siècle, bordé par les ruines de l’Ancienne Cour princière.

Le temps d’une pause, vous irez à la librairie Carturesti, un lieu apaisant où l’on peut se plonger dans la lecture de livres d’art ou choisir le roman qui vous accompagnera pendant votre voyage.

Les plus belles villes du centre du Pays

2. Sibiu, l’une des plus belles villes de Roumanie

Située dans la région de la Transylvanie, Sibiu est une très jolie ville située dans le centre du pays. La population de cette ville tout comme la ville de Timisoara à la particularité d’être constituée d’allemands, de hongrois et de roumains.

Les choses à voir à Sibiu

A Sibiu, vous ne manquerez pas de vous rendre au musée ethnographique de Sibiu qui retrace l’histoire des habitants de la ville depuis plusieurs siècles.

Et puis dans cette belle ville roumaine il y a le Tour du Conseil, le pont des mensonges ou encore le musée national de Brukenthal. A ne pas rater l’église catholique « holy trinity ».

3. Brasov, la ville des légendes

Si vous vous rendez à Brasov vous vous rendrez sans doute au château de Bran. Pourquoi? Et bien parce que c’est ce château qui aurait inspiré Bram Stoker lorsqu’il commença à écrire le roman de Dracula. La région montagneuse des Carpates traîne bien des légendes dans son sillage et les histoires de vampires semblent être bien réelles. 

Hormis les histoires de vampire ce qu’il y a de plus étonnant à Brasov, c’est que la ville a été constamment habitée par l’homme et ce depuis la période néolithique.

Que faire et que voir à Brasov ?

De passage à Brasov nous vous conseillons de visiter les jolies églises du centre ville. Ensuite il vous faudra vous éloigner un peu pour visiter les deux châteaux de Peles et de Bran.

Les plus belles villes de l’Ouest 

La grande région de l’ouest en Roumanie c’est la Transylvanie. Une principauté qui fut fondée au XII ème siècle. La Transylvanie était alors un vassale du Royaume de Hongrie et ce jusqu’au XVI ème siècle. Puis pendant près de 130 années la Transylvanie fut occupé par l’Empire Ottoman. En 1699 l’Empire Austro-Hongrois récupère la Transylvanie. Et ce n’est qu’en 1918 que cette région deviendra finalement Roumaine avec le traité du Trianon. Vous l’aurez donc compris, l’ouest de la Roumanie a été construit influencé et formaté par l’empire austro-hongrois.  

4. Oradea, l’une des plus belles villes de Roumanie

Cette ville est située à deux pas de la frontière hongroise, elle se trouve dans la Transylvanie. L’influence hongroise est telle que la ville d’Oradea est bilingue. On y parle aussi bien le hongrois que le roumain. De passage à Oradea, vous y apprécierez l’architecture baroque et art nouveau. Et vous vous laisserez aller à quelques bains dans l’un des plus beaux spas de la ville.

Que faire à Oradea ?

Pourquoi ne pas commencer cette visite par le Palais de l’aigle noir, un splendide bâtiment de style Art Nouveau. Pour admirer le Palatul Vulturul Negru, il faudra vous rendre sur la place de l’Union, l’un des points névralgiques de la ville. Le Palais de l’aigle noir est en fait une sorte de passage couvert ou une galerie monumentale comme on peut en voir à Rome ou à Milan. Un lieu agréable où l’on trouve quelques cafés et quelques tables où s’asseoir pour profiter du lieu.

Pour profiter des espaces verts de la ville on se rendra au parc Sandor Petofi. Ce sera l’occasion d’admirer une première église, la cathédrale Romaine catholique.  Saint-Laszio est un édifice religieux réalisé au tout début du XX ème siècle dans un style baroque avec une façade concave. Vous pourrez ensuite poursuivre par la découverte d’une autre église tout aussi belle: l’église de la Lune ou la cathédrale Saint-Nicolas.

Ce sera ensuite peut-être l’occasion d’aller prendre un thé au très luxueux Astoria Hôtel pour ensuite aller découvrir la forteresse d’Oradea.

5. Timisoara

Cette ville à la particularité d’avoir fait aussi bien partie de l’Empire Ottoman que de l’empire Ostro-hongrois. Cette ville reste donc multi-culturelle. On y retrouve par exemple des minorités allemandes ou hongroises et même serbes. La majorité de la population de la ville est cependant majoritairement composée de roumains.

Les choses à voir à Timisoara

1. Pourquoi ne pas commencer par Piata Unirii, une jolie place pavée dans un style austro-hongrois inimitable. La Place de l’Union offre en effet un jolie panorama tout comme la place de la Victoire, cernée d’un côté par l’Opéra et de l’autre par une cathédrale Orthodoxe de Timisoara. A ne pas confondre avec la cathédrale Saint-Georges de Timisoara.

2. Les fans de musée pourront aller découvrir soit le Musée des Beaux-Arts de Timisoara ou le Musée de la Révolution, pour les nostalgiques du communisme. Il existe également un village reconstitué qui se visite. Il s’agit en fait d’un musée d’Architecture à taille réelle, le Banat Village Museum.

3. Si vous préférez le Moyen-Âge ou la période médiévale, rendez-vous alors au château de Huniade, une construction austère qui date du XV ème siècle. La forteresse de la ville, plus connu sous le nom de Theresa Bastion qui s’étend sur presque deux hectares est également l’une des choses à faire si vous êtes de passage à Timisoara.

Les villes de l’Est de la Roumanie

Autre lieu, autre ville. Cette fois-ci nous voici dans l’Est du pays non loin de la Moldavie.

6. Iasi, la capitale culturelle du pays

Cette ville a eu le privilège d’être la capitale de deux pays différents. Autant vous dire tout de suite qu’un passage à Iasi s’avère quasiment obligatoire. On a l’habitude de dire que Iasi se trouve en Moldavie roumaine. Une phrase qui ne veut pas dire grand chose car lorsque l’on lit cette phrase on est bien incapable de savoir dans quel pays se trouve Iasi!

Que faire et que voir à Iasi?

Le parc Copou, le Palais de la Culture sont deux lieux assez insolites qu’il pourrait être intéressant de visiter. Et puis il y a également la cathédrale Métropolitaine orthodoxe ou le Théâtre National d’Iasi.