La Serbie est un pays qui se trouve dans une zone grise du tourisme. Et c’est donc un pays encore très authentique et assez surprenant puisque nous n’avons en général pas d’attente sur la destination. La Serbie est en fait un très beau pays apprécié par tous ceux qui le visite. Il faut dire que les sites historiques et médiévaux donne aux villes beaucoup de charme et beaucoup de caractère.

Vue sur les toits de Belgrade

Belgrade l’une des plus belles villes de Serbie

Dans le Sud de la Serbie :

Si vous partez sur les routes du Sud de la Serbie, surtout n’oubliez pas de faire une halte dans la réserve naturelle de Golija, c’est un lieu vert et assez préservé.

Nova Varos

Cette ville est assez surprenante. Si vous passez dans la région surtout ne manquez pas les canyons de l’Uvac. Vous pourrez ainsi admirer de superbes vallées encaissées et surtout les boucles et les méandres formées par le fleuve Uvac sur une vingtaine de kilomètres. Pour bénéficier d’un panorama sur le paysage formé par l’Uvac, il est conseillé de se rendre à « Molitva ». Les guides connaissent bien ce lieu, ils vous y emmèneront sans sourciller. A noter qu’il est également possible de naviguer sur le fleuve lorsque les conditions météorologiques sont favorables.

La réserve naturelle d’Uvac est sans doute l’un des plus beaux endroits des Balkans. On y trouve une espèce d’oiseau assez rare, le vautour fauve. Cet oiseau possède une envergure de plus de trois mètres. La réserve des canyons de l’Uvac réserve aussi une autre surprise car on y trouve également le plus grand réseau de grotte de Serbie. L’entrée se fait généralement par la grotte Ledena.

Cette ville se trouve dans le sud-est de la Serbie, non loin des frontières du Montenegro et de la Croatie. C’est aussi l’avantage des balkans, on peut facilement passer d’un pays à un autre que se soit en bus ou même parfois en train.

A voir à Nova Varos

Nova Varos est une ville très agréable située à un peu plus de 1100 mètres d’altitude. Avec une nature surprenante et préservée, vous l’aurez compris, Nova Varos est une très belle destination à mettre sur sa liste si vous prévoyez de vous rendre en Serbie.

Dans le centre ville prévoyez de rester quelques heures pour découvrir une petite Carsija qui n’est autre qu’un quartier historique datant de l’époque Ottomane. On trouve également deux églises en bois, Kucani et Radijevici. Toutes les deux sont des monuments classées. Elles datent respectivement du XVII et du XVIII ème siècle.

Non loin de Nova Varos, vous ferez quelques détours pour aller visiter le village de Prijepolje, une municipalité qui abrite le monastère Mileseva ainsi que la forteresse éponyme. Ces deux bâtiments datent du XIII ème siècle.

A ne pas rater également, l’ethno village de Stikovo. Un lieu où l’on peut observer des habitations traditionnelles datant du XIX ème siècle. Une immersion dans le passé et une visite très instructive.

Zlatibor

Cette ville serbe connu également sous le nom de Kraljeve Vode se trouve dans l’ouest du pays. Zlatibor se situe à proximité de la frontière croate non loin de Nova Varos. Cette ville est surtout connue pour les monts Zlatibor. Ces montagnes sont plus connues sous le nom d’Alpes Dinariques (les pré-alpes). Le point le plus haut culmine à 1496 mètres et le massif recouvre 350 km2.

Autrefois cette chaîne de montagne marquait la fin de l’empire Ostro-Hongrois. Mais c’est aujourd’hui un centre touristique incontournable.

Kragujevac

Cette jolie ville serbe offre de nombreuses possibilités d’hébergement. Il faut dire que sa situation idéale à proximité des monts Rudnik ou de la station thermale de Stragari favorise dans une certaine mesure le tourisme vert.

Novi Pazar

On apprécie surtout le patrimoine religieux de la ville. Ici les mosquées et les églises orthodoxes cohabitent le tout dans une atmosphère bienveillante.

Au nord de la Serbie

Belgrade, la capitale serbe

La forteresse de Belgrade

Belgrade en hiver à deux pas de la forteresse

La capitale serbe est un lieu absolument incroyable. Car Belgrade est encore une ville qui passe sous les radars des réseaux sociaux et donc du tourisme de masse. Il n’y a pas ou que très peu de compagnie Low Cost et l’opinion occidentale est encore marquée au fer rouge par le conflit qui traversa les balkans lors de la dissolution de la Yougoslavie de Tito. Belgrade est une ville assez grande pour s’y perdre. En hiver elle est recouverte de neige alors qu’en été les rives du Danube et les bars flottants donnent une tout autre ambiance à la ville.

Golubac

Une très belle ville médiévale qui de trouve au cœur des Balkans, sur la frontière entre la Roumanie et la Serbie. Golubac c’est tout d’abord une sublime forteresse plus ou moins en ruine bordée par le Danube. Cela donne à la ville une formidable atmosphère médiévale. Ce château se trouve à quatre kilomètres de la nouvelle ville et il aurait été construit au XIV ème siècle pour surveiller d’éventuelles intrusions sur le fleuve.

Cette forteresse remarquable est d’ailleurs inscrite sur le registre des monuments historiques serbes.

Une fois passée la visite de ce château fort il convient de se rapprocher de la ville qui accueille une population d’environ 2000 habitants. Ce petit village situé dans l’est du pays porte un nom évocateur. Lorsque l’on traduit littéralement Golubac on obtient « colombe » un oiseau qui symbolise la paix et l’espoir.

Novi Sad, l’une des plus belles villes de Serbie

Cette jolie ville serbe se trouve dans la province de Voïvone dans le nord du pays à une heure à peine de Belgrade. Novi Sad est une ville que beaucoup de guides conseillent de visiter tout simplement parce que l’on trouve de très nombreux sites historiques. La forteresse de Petrovaradin en est un l’illustre symbole. Un lieu chargé d’histoire qui fut construit sous le règne du prince Le Croy. Novi Sad est d’ailleurs située sur les bords du Danube.

Mais Novi Sad c’est aussi et surtout une ville placée à un carrefour culturel. On dénombre à Novi Sad pas moins de six langues officielles. Mais aussi quelques édifices religieux, orthodoxe, catholique ou juif. Car sur les flancs des collines avoisinantes du Fruska Gora, on y produit du vin. La gastronomie joue donc un rôle très important.

A ne pas rater à Novi Sad

Le réseau de Tunnels d’une quinzaine de kilomètres de long, la tour de l’Horloge et bien entendu la forteresse de Petrovaradin. Le vieux quartier de la ville lui aussi réserve de jolies surprises, on y trouve par exemple le superbe bâtiment de l‘hôtel de ville ainsi que une belle église dans un style néo-gothique. Après avoir visiter les principaux monuments de la ville, pourquoi ne pas se laisser aller sur le Corso. Une rue qui n’est autre que la principale artère piétonne de la ville. L’architecture des bâtiments du Corso rappelle l’influence Ostro-Hongroise.

Toujours pour se détendre, vous pourrez pousser jusqu’à la plage de Strand. Une grande plage de sable qui longe le Danube, l’un des plus grands fleuves d’Europe. Lorsque les conditions sont favorables il est même possible d’aller s’aventurer sur l’île des pêcheurs qui se trouve juste en face.

Subotica

Cette ville se trouve tout au nord du pays, dans la région de Vovoïvine.

A deux pas de la ville on trouve le lac Palic, un lieu très agréable et très recherché par les serbes. A deux pas le lac Ludas vaut également le détours, ce lac jouit d’ailleurs d’un statut de zone humide protégée.

crédits photos : Yann